BlogActusUn commandant de bord maîtrise en plein vol un passager ivre mort

Un commandant de bord maîtrise en plein vol un passager ivre mort

On ne badine pas avec la sécurité quand on est à bord d’un . On ne plaisante pas non plus avec le règlement et on ne fait pas n’importe quoi au risque de se voir attendu au sol par la police. Ce a dû, en plein maîtriser un homme ivre mort.

agression commandant de bord

Les membres des équipages des avions doivent souvent faire preuve d’un sang froid à toute épreuve comme ce jour où certains d’entre eux ont dû faire face à une panne de moteur ou quand un panneau d’une aile d’un avion se détache en plein vol !

L’incident date du 21 juillet dernier, mais il a été relayé que depuis le 2 août. Un steward a filmé une scène plutôt stressant on l’on découvre Michael Kerr, un passager âgé de 25 ans, complètement ivre, qui venait d’harceler l’une des hôtesses de l’air.

Furieux, le commandant est intervenu en lui disant fermement :
« Assez ! Ne mettez pas vos mains sur mon agent de bord ! »

Sur ce vol qui reliait Lexington (Kentucky) et Charlotte (Caroline du Nord), les choses ont alors très vite dégénéré quand le passager a insisté.

Le steward, témoin de la scène, a commenté auprès de The News and Observer :
« J’étais effrayé. J’étais très effrayé. J’avais l’impression que la vie de l’hôtesse de l’air était en danger, quelqu’un d’autre devait intervenir pour stopper la façon dont il la traitait. »

A l’atterrissage le pilote a dû maîtriser encore 20 minutes au sol le passager qui le menaçait de lui briser sa mâchoire, 20 longues minutes en attendant l’arrivée des forces de l’ordre.

L’homme a été libéré sous caution de 25 000 dollars, et est dans l’attente de son jugement où il comparaîtra pour agression sur les agents de bord et ivresse publique.

Publié le 3 août 2016 à 19:00, par :
Lapsus Scriptae

Issue d’une célèbre famille de trolls de mère en fille depuis 1812, George de la Capelière découvre l’intérêt de l’écriture, alors qu’elle se perd dans la bien connue forêt de l’Amerzone. Sans aucun repère, elle décide de s’installer dans un camp de fortune et commence à écrire ses mémoires à l’aide d’un bâton et de colorant provenant de l’écrasement d’un scolopanda. L’écriture, c’est finalement ce qui la tiendra en vie, jusqu’à ce que, 12 ans plus tard, une équipe d’explorateur la trouve là où le destin l’avait laissée. Plus connu sous l’illustre pseudo de Lapsus Scriptae, George rentrera dans sa terre natale avec la ferme intention de partager ce que cette aventure en Amerzone lui avait apporté. C’est tout naturellement qu’elle a choisi Tuxboard comme terre d’asile et comme support à la transmission de son savoir trollesque.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2016 | Tuxboard : concentré de news fraîches