Programme TV Calendrier des JO de RIO 2016

BlogFunL’arbre qui ressemblait à Donald Trump

L’arbre qui ressemblait à Donald Trump

Ca s’appelle une paréidolie et c’est assez fréquent d’en croiser une. C’est cette idée de faire l’association entre une forme quelconque, d’un objet ou d’une plante à quelque chose d’humain. Ici c’est un arbre à Donald Trump.

Arbre Trump

C’est ce qui est arrivé à Jon Rowley alors qu’il était en train de conduire sur les routes de Glewstone, en Angleterre. Là, sur les abords de son chemin il a vu un vieil orme, noueux, envahi par le lierre.

Et c’est en jetant un bref coup d’oeil que l’homme de 36 ans s’est dit : « Bon sang mais c’est bien sûr ! Il ressemble à Donald Trump ! »

Et en effet, l’arbre semble arborer la même coiffure que Trump et selon l’angle où on le regarde il apparaît plus ou moins zen.

Trump Arbre

L’homme, qui doit aimer les signes, en voit un et s’est dit que c’est sans doute un avertissement : Trump pourrait bel et bien devenir président en novembre. Pas si sûr, l’opinion publique ne se lasse pas de se moquer de lui, comme avec ce thé qui pourrait le rendre plus intelligent ou cette parodie de campagne présidentielle kawaii.

En attendant, on pourrait en voir un autre : il pourrait aussi perdre ses feuille et ressembler à une souche morte !

Thématiques :

Publié le 31 juillet 2016 à 15:21, par :
Lapsus Scriptae

Issue d’une célèbre famille de trolls de mère en fille depuis 1812, George de la Capelière découvre l’intérêt de l’écriture, alors qu’elle se perd dans la bien connue forêt de l’Amerzone. Sans aucun repère, elle décide de s’installer dans un camp de fortune et commence à écrire ses mémoires à l’aide d’un bâton et de colorant provenant de l’écrasement d’un scolopanda. L’écriture, c’est finalement ce qui la tiendra en vie, jusqu’à ce que, 12 ans plus tard, une équipe d’explorateur la trouve là où le destin l’avait laissée. Plus connu sous l’illustre pseudo de Lapsus Scriptae, George rentrera dans sa terre natale avec la ferme intention de partager ce que cette aventure en Amerzone lui avait apporté. C’est tout naturellement qu’elle a choisi Tuxboard comme terre d’asile et comme support à la transmission de son savoir trollesque.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2016 | Tuxboard : concentré de news fraîches