BlogInsoliteUn artiste tatoue les enfants malades à l’airbrush pour leur redonner le sourire

Un artiste tatoue les enfants malades à l’airbrush pour leur redonner le sourire

Ca fait maintenant 10 ans que l’artiste néo-zélandais Benjamin Lloyd travaille avec son , ou «  ». Plus récemment, il a expérimenté son art sur des corps d’adultes de façon à ce que ses oeuvres ressemblent à des . Mais, c’est avec les que l’homme réalise à quel point son art est précieux.

tatouage airbrush

C’est dans la Baie de l’Abondance, non loin d’Auckland, que l’homme travaille et réalise certaines commandes sur la peau. L’exercice qui lui donne le plus de satisfaction c’est celui de réaliser ses « tatouages » pour des enfants, car, dit-il « c’est tout simplement incroyable de voir leur confiance en eux et leur estime grimper en flèche » quand il les réalise.

Aussi, il s’est lancé dans un pari fou et généreux. Dimanche dernier, il a promis que si l’une de ses publications sur Facebook passait les 50 likes, il irait « tatouer » tous les enfants malades de l’hôpital Starship d’Auckland. Rappelons que toutes les initiatives qui visent à redonner le sourire aux enfants malades, comme Jack Sparrow qui visite un hôpital ou ces super héros qui viennent les saluer est bonne à prendre car le moral est très important dans le processus de guérison.

Ca n’a pas manqué, Benjamin a reçu plus de 290 000 likes ! Heureusement pour lui il indique que ça lui prend un peu moins de dix minutes pour réaliser les voeux des enfants.

Et que l’on se rassure, les pigments utilisés sont non toxiques et s’enlèvent très bien à l’eau. C’est d’ailleurs un véritable problème car les enfants ne veulent plus jamais se laver !

Publié le 23 mai 2016 à 15:49, par :
Lapsus Scriptae

Issue d’une célèbre famille de trolls de mère en fille depuis 1812, George de la Capelière découvre l’intérêt de l’écriture, alors qu’elle se perd dans la bien connue forêt de l’Amerzone. Sans aucun repère, elle décide de s’installer dans un camp de fortune et commence à écrire ses mémoires à l’aide d’un bâton et de colorant provenant de l’écrasement d’un scolopanda. L’écriture, c’est finalement ce qui la tiendra en vie, jusqu’à ce que, 12 ans plus tard, une équipe d’explorateur la trouve là où le destin l’avait laissée. Plus connu sous l’illustre pseudo de Lapsus Scriptae, George rentrera dans sa terre natale avec la ferme intention de partager ce que cette aventure en Amerzone lui avait apporté. C’est tout naturellement qu’elle a choisi Tuxboard comme terre d’asile et comme support à la transmission de son savoir trollesque.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2016 | Tuxboard : concentré de news fraîches