Programme TV Calendrier des JO de RIO 2016

BlogNon classéIls braquent un MacDonald alors que des hommes du GIGN étaient en train d’y manger

Ils braquent un MacDonald alors que des hommes du GIGN étaient en train d’y manger

GIGN Mac Donald

Braquer un commerce ça n’est déjà pas très futé mais quand la malchance se mêle à la manœuvre cela peut vite tourner au tragi-comique. Ces braqueurs se sont attaqués à un MacDo de Besançon dans lequel des hommes du GIGN en civil étaient tranquillement en train de déguster leur hamburger. Puisqu’ils ne les ont évidemment pas repérés, ils n’ont pas pu faire ça :

Alors à défaut, ils ont poursuivi leur plan machiavélique.

Le GIGN, spectateur privilégié du braquage

Dimanche, 21 heures, sûrement peu de clients se disent-ils. Muni d’un fusil de chasse, l’un d’entre eux tire plusieurs coups de feu à l’extérieur de la chaîne de restauration. Les clients ont peur, ils attendent. Se voulant rassurant alors qu’un de leur coup venait d’atteindre le plafond, ils précisent que tout se passera bien, ils veulent juste le contenu des caisses.

Pendant que le gérant essaye d’évacuer les clients restants, à peu près une quarantaine, une table attend patiemment la fin pour faire une petite surprise aux braqueurs. Le butin obtenu, ils ne poussent pas le vice jusqu’à réclamer un Happy Meal et décident de quitter les lieux. Dès qu’ils posent un pied en dehors du magasin, ces malfaiteurs ont certainement entendu quelque chose comme « Coucou, nous sommes onze membres du GIGN et nous vous arrêtons ».

Certes, le dialogue n’a pas dû être aussi courtois et bien perçu puisque le fusil de chasse s’est retrouvé pointé sur les militaires. Dès lors, le feu a été ouvert, un braqueur est tombé, blessé, l’autre s’est enfui, mais a chuté dans les escaliers et a donc également été arrêté. Une interpellation qui fait l’admiration de certains.

Résultat de cette soirée cocasse, quelques blessés parmi le personnel du MacDO et les braqueurs tirés d’affaire après un petit passage à l’hôpital. Ces deux hommes d’une vingtaine d’années seront prochainement déférés devant un juge pour « vol avec arme » et « violences » sur gendarme.  Et tout ça pour ne pas finir dans notre Top 5 des plus gros braquage de France, quel gâchis…

Thématiques :

Publié le 7 juin 2016 à 2:40, par :
Bélinda Cunat--Maudieu


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2016 | Tuxboard : concentré de news fraîches