BlogActusTaïwan : découvrez les conditions de travail de ceux qui fabriquent l’iPhone 6

Taïwan : découvrez les conditions de travail de ceux qui fabriquent l’iPhone 6

Chambre Taiwan Pegatron

Quand l’iPhone 6 a eu moins de succès, la société taïwanaise qui fabrique les téléphones pour  a dû repenser ses effectifs en transférant 5 000 employés dans une autre usine et en n’en réemployant pas 1000 autres. Cette manœuvre a laissé alors 4 blocs qui abritaient les travailleurs à l’abandon.

Pegatron Apple Apple Pegatron Apple pointeuse

George Knowles, photographe, a pu alors se rendre sur place pour photographier ce qu’étaient les conditions de vie et de travail de ces employés il y a seulement huit semaines.

Ce qu’on y voit est saisissant : les employés, travaillant au rythme épuisant de quarts de douze heures, étaient littéralement entassés dans ces bâtiments.
Payés pour un salaire d’environ 316 euros par mois, avec des semaines de 6 jours chômés, les travailleurs étaient des migrants des provinces les plus pauvres de la Chine.

Les chambres comptaient parfois jusqu’à 12 lits superposés, elles n’étaient pas gratuites : les travailleurs devaient payer 20 euros de loyer par mois qui étaient déduits de leur rémunération. L’espace est minuscule, on peut à peine circuler entre les lits.

Les dortoirs sont envahis de punaises de lit, si bien que les témoignages des anciens travailleurs indiquent qu’ils étaient couverts de plaques rouges.

Ouvriers Pegatron chambre Pegatron Apple chambre Dortoir Apple Pegatron Chambre ouvrier Apple Dortoir Apple Escalier pegatron

Chaque étage pouvait accueillir 602 personnes tandis qu’il n’y avait que 30 toilettes, 30 douches et 50 lavabos pour chaque étage. Le manque de vie privée est flagrant, les douches sont communes. Pour chaque étage de 50 chambres dortoirs, on compte une seule douche commune. La lessive se faisait dans des éviers communs, le linge séchait sur le toit.

Douche ouvriers pegatron Douches Apple Pegatron Toilettes Sanitaires Pegatron Toilettes Apple Eviers Pegatron

L’un d’eux développe : « Les patrons nous traitaient comme des robots qui leur rapportaient de l’argent. Nous leur faisons faire de gros profits, alors ils devraient prendre soin de nous et nous fournir des conditions de vie décentes. Mais nous sommes peu payés et vivons dans une petite chambre que nous louons. Il y a 8 personnes dans ma chambre, ce qui signifient qu’ils remportent 160 euros par mois grâce à nous ».

Cantine Apple Refectoire Pegatron

En avril dernier, Apple a annoncé qu’il avait été vendu 16% en moins d’iPhone que l’année précédente, peut-être la conséquence d’une lassitude des consommateurs à l’égard de la marque à la pomme.

Publié le 11 mai 2016 à 18:42, par :
Lapsus Scriptae

Issue d’une célèbre famille de trolls de mère en fille depuis 1812, George de la Capelière découvre l’intérêt de l’écriture, alors qu’elle se perd dans la bien connue forêt de l’Amerzone. Sans aucun repère, elle décide de s’installer dans un camp de fortune et commence à écrire ses mémoires à l’aide d’un bâton et de colorant provenant de l’écrasement d’un scolopanda. L’écriture, c’est finalement ce qui la tiendra en vie, jusqu’à ce que, 12 ans plus tard, une équipe d’explorateur la trouve là où le destin l’avait laissée. Plus connu sous l’illustre pseudo de Lapsus Scriptae, George rentrera dans sa terre natale avec la ferme intention de partager ce que cette aventure en Amerzone lui avait apporté. C’est tout naturellement qu’elle a choisi Tuxboard comme terre d’asile et comme support à la transmission de son savoir trollesque.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2016 | Tuxboard : concentré de news fraîches