BlogHigh-Tech/WebUn cycliste brûlé aux fesses par son iPhone

Un cycliste brûlé aux fesses par son iPhone

Gareth Clear est fan de son téléphone. Il ne s’en sépare jamais, même quand il part faire du vélo. Mais il ne s’attendait pas à ce que son devienne son pire ennemi ce jour-là.

iPhone Brulure

L’homme de 36 ans partait, dimanche dernier, pour une de ses balades dans les montagnes dont il a le secret. Et puis, c’est le drame ! Il chute, se relève en se disant que ouf tout va bien avant de commencer à ressentir une immense sensation de .

Plus inquiétant encore, dans le même temps il a senti une odeur de chair brûlée.

Essayant de regarder comme il le pouvait, l’homme a vu qu’il sortait de la fumée au niveau de ses . Étant persuadé qu’il n’avait pas des talents spectaculaires à cet endroit, il s’est vite rendu compte que c’était excessivement douloureux et qu’en plus c’était terrifiant.

Il lui a fallu alors se brûler les doigts pour retirer l’iPhone qui était collé à sa fesse, sans succès…

Ce n’est qu’un immense coup de poing qui a réussi à dégager l’engin qui finalement se sentait bien à cet endroit si singulier.

Explosion iPhone

L’homme a été pris en charge à l’hôpital de Royal North Shore, à Sidney, il devra subir une greffe de peau et être hospitalisé pour six jours au moins.

iPhone brule

Gareth en est sûr : ce qui est responsable de sa brûlure c’est bel et bien l’iPhone, d’ailleurs sur son compte Twitter, il relaye régulièrement ses mésaventures et demande à ce que des réponses lui soient fournies.  Une histoire qui fait penser à cette adolescente brûlée par son iPhone 5C ou à cet homme qui a vu son lit brûlé par son téléphone Samsung.

Et pour ceux qui se posent la question : oui, son iPhone est bien un vrai iPhone, non modifié, non falsifié, et acheté dans un Apple Store :

Publié le 2 août 2016 à 20:27, par :
Lapsus Scriptae

Issue d’une célèbre famille de trolls de mère en fille depuis 1812, George de la Capelière découvre l’intérêt de l’écriture, alors qu’elle se perd dans la bien connue forêt de l’Amerzone. Sans aucun repère, elle décide de s’installer dans un camp de fortune et commence à écrire ses mémoires à l’aide d’un bâton et de colorant provenant de l’écrasement d’un scolopanda. L’écriture, c’est finalement ce qui la tiendra en vie, jusqu’à ce que, 12 ans plus tard, une équipe d’explorateur la trouve là où le destin l’avait laissée. Plus connu sous l’illustre pseudo de Lapsus Scriptae, George rentrera dans sa terre natale avec la ferme intention de partager ce que cette aventure en Amerzone lui avait apporté. C’est tout naturellement qu’elle a choisi Tuxboard comme terre d’asile et comme support à la transmission de son savoir trollesque.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2016 | Tuxboard : concentré de news fraîches