Programme TV Calendrier des JO de RIO 2016

BlogDossier, SportL’Euro de long en large : palmarès, stats et records

L’Euro de long en large : palmarès, stats et records

Espagne et Platini avec le trophée de l'Euro

À l’aube du début de l’Euro 2016, Tuxboard dresse un bilan complet des précédentes éditions du tournoi continental. Statistiques, palmarès et records, tous les chiffres qu’il faut connaître pour briller en société sont ici.

Record de victoires : Allemagne* et Espagne (3)

Double tenante du titre (2008, 2012), l’Espagne est l’équipe la plus titrée du tournoi avec 3 sacres, puisqu’elle avait également remporté l’édition 1964 à domicile. Un record co-détenu avec l’Allemagne, vainqueur en 1972, 1980 et 1996. Les deux premiers titres avaient été glanés par l’Allemagne de l’Ouest à l’époque avant que le pays ne soit réunifié. Abonnés.

À signaler que des grandes nations du football comme le Portugal et l’Angleterre n’ont jamais remporté ce trophée. Avec deux Euro à son palmarès (1984, 2000), la France a cette année l’occasion de rejoindre le gratin européen.

Meilleur buteur de l’Euro : Michel Platini (9)

Cocorico ! Oui, c’est un Français qui détient le record de buts en phase finale de l’Euro. Sur une autre planète en 1984, celui qui évoluait alors à la Juventus Turin inscrit 9 buts, marquant dans chaque rencontre et signant au passage deux triplés consécutifs, dont un exceptionnel contre la Yougoslavie : du droit, du gauche, de la tête en seulement 18 minutes ! C’est d’ailleurs le triplé le plus rapide de l’histoire de l’Euro. On le préférait vraiment à cette époque Platoche… S’il a inscrit tous ses buts en une seule participation, Platini détient pour le moment le record absolu en cumulé. Mais attention, car Zlatan Ibrahimovic et Cristiano Ronaldo (6 buts) ont l’opportunité de l’égaler voire de le dépasser. Machine.

Plus jeune joueur à avoir disputé un match de l’Euro

Le Néerlandais Jetro Willems, à 18 ans et 71 jours, lors de Pays-Bas – Danemark en 2012. Précoce.

Jetro Willems, le plus jeune joueur de l'Euro

Plus vieux joueur à avoir disputé un match de l’Euro : l’Allemand Lothar Matthäus, à 39 ans et 91 jours, lors d’Allemagne – Portugal en 2000. Increvable.

Plus jeune joueur à avoir inscrit un but à l’Euro : le Suisse Johan Vonlanthen, buteur contre la France à l’Euro 2004, à 18 ans et 141 jours. Promesse.

Plus vieux joueur à avoir inscrit un but à l’Euro : l’Autrichien Ivica Vastić, à 38 ans et 257 jours, lors d’Autriche – Pologne en 2008. Résistant.

Victoires les plus larges de l’Euro : France – Belgique (5-0, 1984) ; Danemark – Yougoslavie (5-0, 1984), Pays-Bas – Yougoslavie (6-1, 2000), Suède – Bulgarie (5-0, 2004). Écart.

44, c’est le nombre d’années qu’a dû attendre la Hongrie pour retrouve la phase finale de l’Euro (1972-2016). Patience.

43, c’est le plus grand nombre de matches disputés par une nation à l’Euro : l’Allemagne. Habituée.

14, c’est le record de buts inscrits par une équipe en un tournoi. C’était la France en 1984. Fertile.

13, c’est le plus grand nombre de buts concédés en une compétition. Un record qui appartient à la feu Yougoslavie et son pauvre gardien Ivica Kralj (2000). Passoire.

13, c’est également le nombre de joueurs ayant remporté deux fois l’Euro : Rainer Bonhof (Allemagne de l’Ouest, 1972, 1980), Xabi Alonso, Iker Casillas, Cesc Fàbregas, Andrés Iniesta, Sergio Ramos, David Silva, Fernando Torres, Xavi, Raúl Albiol, Álvaro Arbeloa, Santi Cazorla, Pepe Reina (Espagne, 2008, 2012).

Abidal a un record, pas le plus élogieux…

24, c’est le nombre de minutes qu’a attendu M. Lubos Michel pour sortir un carton rouge à l’encontre d’Eric Abidal. C’était lors d’un France – Italie (2008), peu avant la fameuse demande en mariage de Raymond Domenech à Estelle Denis. C’est pour l’instant l’expulsion la plus rapide de l’Euro, mais c’est battable. Rejetés.

Quand Abidal voit rouge, France-Italie Euro 2008

509, c’est en minutes le temps passé par l’Espagne et Iker Casillas sans encaisser de but en 2012. Mur.

2,8, c’est la meilleure moyenne de buts par match. Une stat’ qui appartient à l’équipe de France de 1984. Prolifique.

1,17, c’est la plus faible moyenne de buts marqués par un vainqueur de l’Euro : la Grèce de 2004. Ennuyeux.

16, c’est le record de matches disputés en phases finales de l’Euro. Un record co-détenu par Edwin van der Sar (Pays-Bas, 1996–2008) et Lilian Thuram (France, 1996–2008). Piliers.

68, c’est le nombre de secondes qu’il aura fallu au Russe Dmitri Kiritchenko pour marquer le but le plus rapide de l’histoire de l’Euro, contre la Grèce en 2004. Pressé.

20/20, c’est la note parfaite obtenue par la République tchèque* dans l’exercice des tirs-au-but. En 1976, la Tchécoslovaquie, à l’époque, remporte la toute première séance de tirs-au-but de l’histoire de l’Euro, en finale contre l’Allemagne de l’Ouest (5-4), aucun échec et une conclusion mythique d’Antonin Panenka avec ce ballon piqué par-dessus Sepp Maier. Un geste qui depuis porte son nom. Quatre ans plus tard, le pays décroche la médaille de bronze face à l’Italie après une interminable série de tirs-au-but (9-8), sans en manquer un seul. Puis en 1996, les Tchèques éliminent malheureusement les Bleus en demi-finale (6-5 aux tab), là encore, sans louper la moindre tentative ! Sang-froid.

Antonin Panenka penalty EURO 1976

On remet ça ?

9, c’est le plus grand nombre de buts inscrits lors d’une rencontre de l’Euro. C’était lors d’un Yougoslavie – France (5-4), en 1960. Spectaculaire.

9, c’est aussi le plus grand nombre de clean sheets (match sans encaisser de buts) pour un gardien. Un record co-détenu par le Néerlandais Edwin van der Sar et l’Espagnol Iker Casillas. Remparts.

11, c’est le plus grand nombre de matches « coachés » par un entraîneur à l’Euro. Une stat’ que partagent les Allemands Berti Vogts (1992-1996) et Joachim Löw (2008-2012). Mais ce dernier détiendra très bientôt seul ce record.

8, c’est le record de cartons écopés par un seul joueur à l’Euro : le Grec Giorgos Karagounis (2004–2012). Bagarreur.

3, c’est le nombre de fois que le pays hôte a remporté l’épreuve : Espagne (1964), Italie (1968) et France (1984). Et si on récidivait ?

Thématiques :

Publié le 2 juin 2016 à 11:36, par :
Julien PENNA


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2016 | Tuxboard : concentré de news fraîches