Programme TV Calendrier des JO de RIO 2016

BlogActusGiuseppe de Qui veut épouser mon fils prend un an ferme de prison

Giuseppe de Qui veut épouser mon fils prend un an ferme de prison

On l’avait découvert, en 2010, dans une émission de téléréalité : « Qui veut épouser mon fils ? » Le concept : présenter à des prétendantes un jeune homme, « bon à marier » comme il se disait auparavant. « Bon à marier » ? Vraiment ? Ce ne semble pas être le cas de notre Giuseppe.

Beau parleur, grande gueule, la réflexion machiste facile, on se souvient que Giuseppe Polimeno n’était pas exactement un modèle en matière de respect de la femme. Par exemple, il avait déclaré qu’un homme peut aller voir autant de femmes qu’il veut, parce que les hommes, lors des rapports sexuels, n’étaient pas souillés. Une relative grande classe.

Mais c’est surtout son attitude avec les femmes qui partagent sa vie qui pose problème. En effet, l’homme de 44 ans a été écroué le 4 juillet dernier pour violences conjugales et harcèlement sur Hinda, sa compagne ainsi que l’une de ses amies.

Lundi, il a été jugé au tribunal correctionnel de Grasse où suite à une plainte pour « appels téléphoniques malveillants, menaces de mort réitérées, harcèlement et violences » il a été condamné à deux ans de prison, dont un ferme avec obligation de ne plus entrer en contact avec elle.

L’ex compagne de Giuseppe Polimeno a déclaré à la barre :

 » Il n’accepte pas la rupture. J’ai perdu mon emploi de directrice dans une boutique de luxe sur la Croisette car il venait toute la journée m’insulter sur mon lieu de travail. Le scandale continuait ensuite en bas de ma résidence. Il jetait des pierres sur ma terrasse. Partout où j’allais, il était là. J’ai vécu l’enfer pendant deux ans. À mes yeux, c’est un monstre, il est dangereux pour les femmes. »

L’homme, qui pouvait passer plus de 130 appels par jour à sa fiancée de l’époque a été décrit par l’expert mandaté par la cour comme une personnalité narcissique, sans empathie, avec un côté caricatural.

En sus de son année de prison ferme, l’ex-people déchu devra également verser 4000 euros de dédommagements à Hinda. Ironiquement, et toujours dans le spectacle, le triste clown a déclaré : « Je peux rembourser 5 euros par mois ? »

Inutile de préciser que ça n’a pas amusé la cour.

Publié le 2 août 2016 à 17:50, par :
Lapsus Scriptae

Issue d’une célèbre famille de trolls de mère en fille depuis 1812, George de la Capelière découvre l’intérêt de l’écriture, alors qu’elle se perd dans la bien connue forêt de l’Amerzone. Sans aucun repère, elle décide de s’installer dans un camp de fortune et commence à écrire ses mémoires à l’aide d’un bâton et de colorant provenant de l’écrasement d’un scolopanda. L’écriture, c’est finalement ce qui la tiendra en vie, jusqu’à ce que, 12 ans plus tard, une équipe d’explorateur la trouve là où le destin l’avait laissée. Plus connu sous l’illustre pseudo de Lapsus Scriptae, George rentrera dans sa terre natale avec la ferme intention de partager ce que cette aventure en Amerzone lui avait apporté. C’est tout naturellement qu’elle a choisi Tuxboard comme terre d’asile et comme support à la transmission de son savoir trollesque.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2016 | Tuxboard : concentré de news fraîches