Application Tuxboard Téléchargez l'application Tux (iOs, Android)

BlogActusGoncourt 2011 à Alexis Jenni pour l’Art Français de la Guerre

Goncourt 2011 à Alexis Jenni pour l’Art Français de la Guerre


Goncourt 2011 à Alexis Jenni pour lArt Français de la Guerre Art Francais de la Guerre 640x307


Alexis Jenni remporte le Goncourt 2011 avec son roman l’Art Français de la Guerre, aux éditions Gallimard, qui est le premier roman de l’auteur, âgé de 48 ans et prof à Lyon. Il succède à Michel Houellebecq.

« J’allais mal ; tout va mal ; j’attendais la fin. Quand j’ai rencontré Victorien Salagnon, il ne pouvait être pire, il l’avait faite la guerre de vingt ans qui nous obsède, qui n’arrive pas à finir, il avait parcouru le monde avec sa bande armée, il devait avoir du sang jusqu’aux coudes. Mais il m’a appris à peindre. Il devait être le seul peintre de toute l’armée coloniale, mais là-bas on ne faisait pas attention à ces détails.
Il m’apprit à peindre, et en échange je lui écrivis son histoire. Il dit, et je pus montrer, et je vis le fleuve de sang qui traverse ma ville si paisible, je vis l’art français de la guerre qui ne change pas, et je vis l’émeute qui vient toujours pour les mêmes raisons, des raisons françaises qui ne changent pas. Victorien Salagnon me rendit le temps tout entier, à travers la guerre qui hante notre langue. »

Alexis Jenni.

« L’armée en France est un sujet qui fâche. On ne sait pas quoi penser de ces types, et surtout pas quoi en faire. L’armée en France est muette, elle obéit ostensiblement au chef des armées, ce civil élu qui n’y connaît rien, qui s’occupe de tout et la laisse faire ce qu’elle veut. Ces militaires on les préfère à l’écart, entre eux dans leurs bases fermées de la France du Sud, ou alors à parcourir le monde pour surveiller les miettes de l’Empire. On préfère qu’ils soient loin, qu’ils soient invisibles ; qu’ils ne nous concernent pas. On préfère qu’ils laissent aller leur violence ailleurs, dans ces territoires très éloignés peuplés de gens si peu semblables à nous que ce sont à peine des gens. »

Processing your request, Please wait....
Thématiques :

Publié le 2 novembre 2011 à 18:25, par :
Mr Tux // // //

Fondateur de Tuxboard, en 2003. Hyperactif, grand voyageur et fan de Burgers. Si le plan A ne fonctionne pas, réessaye le plan A.


Commenter avec son compte Facebook

Il y a 5 anciens commentaires sur cet article. Ajouter le vôtre

#1 Maïkeul XII
2 novembre 2011 à 19 h 50 min

Encore un livre à ne pas acheter !

#2 yonel
2 novembre 2011 à 19 h 53 min

encore une histoire sur les vilain et méchants Français…on aime ca s’auto humilier…

#3 djédjé
2 novembre 2011 à 23 h 17 min

ce mec c’est un prof de bio au lycée st Marc dans le 2eme arrondissement de lyon

#4 moukawama
4 novembre 2011 à 22 h 21 min

il est peut etre bien ce livre

mais pas besoin de parler du passé

regardes en Libye

1 on envoi des mercenaire
2 on bombardes
3 on fait tué le chef
4 on attends que ca se calme
5 on esperes que le fils ne va pas se venger
6 et on prends tout le petrole que l’on peut

je peux avoir un prix avec ca!!!!

SeifAlIslam

#5 SARDINEALHUILE
9 novembre 2011 à 4 h 40 min

Je ne le lirai pas non plus. Ecrire sur la guerre quand on ne l’a pas faite, c’est un peu comme écrire un roman d’amour sans jamais avoir aimé. C’est parler pour ne rien dire !
Qu’un prof de bio se pique de sociologie matinée d’histoire, cela laisse encore plus perplexe sur l’intention de l’auteur.

Commenter avec d'autres comptes

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2014 | Tuxboard : concentré de news fraîches