Accueil du Blog > Insolite >> > La Lettre SOS d’un travailleur chinois trouvée dans une boite de décoration

La Lettre SOS d’un travailleur chinois trouvée dans une boite de décoration


Lettre Sos travailleur chinois colis decoration Halloween La Lettre SOS dun travailleur chinois trouvée dans une boite de décoration

Une Américaine a trouvé une lettre SOS d’un travailleur chinois dans une boite décoration. Julie Keith, habitante de l’Oregon, pensait installer tranquillement les pierres tombales en polystyrène de son kit cimetière qu’elle avait acheté pour Halloween, dans un magasin Kmart. Elle tomba sur un appel au secours d’un travailleur chinois.

Le travailleur chinois y décrit des journées de 15 heures, pour le salaire misérable d’1,20 euros par mois, sans pauses dominicales, ni vacances, des tortures dans un camp de travail au nord-est de Pékin à Masanjia. Il demande à quiconque trouvera sa lettre : d’avoir l’amabilité de la renvoyer à l’Organisation Mondiale des Droits de l’Homme.

Des milliers de personnes, qui sont persécutées par le parti communiste chinois, vous remercieraient et ne vous oublieraient pas.

Les douanes américaines ont lancé une enquête pour déterminer l’authenticité, car il est en effet illégal d’importer aux États-Unis des produits fabriqués par des travailleurs forcés ou prisonniers.

L appel SOS a l aide travailleur chinois La Lettre SOS dun travailleur chinois trouvée dans une boite de décoration

Article rédigé par

28 décembre 2012 - Catégorie : Insolite
Mots clés : // // // // //

Commentaires

15 Commentaires


Tex69 a commenté le 28 décembre 2012 à 15 h 43 min // #1

Je ne veux surtout pas crier au fake ou connerie de ce genre, mais un travailleur/esclave chinois qui écrit aussi bien l’anglais… Bizarre non?

Doudou a commenté le 28 décembre 2012 à 15 h 44 min // #2

« car il est en effet illégal d’importer aux États-Unis des produits fabriqués par des travailleurs forcés ou prisonniers »
Sans deconner, les gars ne savent pas qu’ils achetent des produits chinois fabriqués par des mecs en escalavage !!!!
Ce serait drole si ce n’etait pas si terrible

jopopmk a commenté le 28 décembre 2012 à 15 h 49 min // #3

@Doudou : quand on connait le passé de Foxconn qui fabrique les composants d’Apple, Dell, Motorola …

Pierre a commenté le 28 décembre 2012 à 16 h 09 min // #4

@Tex69 : Il semblerait que cette lettre provient d’un camp de travail ou finissent notamment des opposants au parti politique en place. C’est pas si improbable que ça de trouver des gens cultivé, voir des journalistes dans ce genre d’endroit… malheureusement !

Tex69 a commenté le 28 décembre 2012 à 16 h 11 min // #5

@Pierre: c’est pas faut, merci d’avoir éclairé ma lanterne!

Mika95 a commenté le 28 décembre 2012 à 16 h 56 min // #6

La preuve qu’il branle rien au boulot, il a le temps d’ecrire des lettres! allez, fini la pause!

Body a commenté le 28 décembre 2012 à 17 h 45 min // #7

1,2€ par mois, je trouve ça un peu short ! Dans le reportage sur Apple à Foxconn, les employés touchaient dans les 200-300€

Mouhaha51 a commenté le 28 décembre 2012 à 17 h 59 min // #8

A mon avis se travailleur vas se faire Zlatanner de son boulot…

Algerien-Style a commenté le 28 décembre 2012 à 19 h 36 min // #9

d’ailleurs la Chine c’est je crois bien le pays avec le plus d’habitant anglophone au monde

L’esclavage n’est toujours pas aboli

jopopmk a commenté le 28 décembre 2012 à 19 h 59 min // #10

+1 pour les blagues de Mika95 et Mouhaha51

@Body : c’est pas le même niveau, pour sûr. Mais entre les incidents, les accidents, les vagues de suicide et les stages forcés, c’est quand même pas du joli. Pour les Américains ça doit être pile la limite des « travailleurs forcés ou prisonniers ».

Gouki a commenté le 28 décembre 2012 à 21 h 06 min // #11

Une histoire triste, mais j’avoue que j’ai pas pu m’empêcher de me marrer en lisant le com de Mika… je dois être un pourri en fait.

grille-pain a commenté le 29 décembre 2012 à 1 h 17 min // #12

Mouai… enfin la lettre et l’enquête ont dû être mises sur la place publique il y a bien longtemps car si c’est une nouvelle toute fraîche et que l’enquête ne débute que maintenant, ils risquent plus de trouver grand monde dans l’entrepôt… enfin j’dis ça…

X069 a commenté le 29 décembre 2012 à 6 h 43 min // #13

Je rejoins l avis de Tex ! il ecrit le chinois le pinyin et parfaitement l anglais …. et il bosse dans une usine pourri et il a pas la faculte de mentir sur ses croyances et se retrouve enfermer dans son camp ? faut arreter de croire tout et n importe quoi … ces politiques ou autre imbeciles qui fabriquent ce genre de faux qui apres devienne des vrais et qui manipule l’opinion ca commence a bien faire ! il y a certes eu des abus en chines et il y a encore aujourd’hui mais il y en a aussi aux etats unis en france et partout ailleur … Cependant la faute reviens aux entreprises qui croient qu’elles vont pouvoir s attaquer au marche chinois en produisant en chine ect que les choses soient claire les chinois pillent vos competences une foi acquises ils vous virent du pays et recupere leur propre marche pour evite trop de sortie monetaire, ils sont en guerre economique contre le monde pratique de la concurrence deloyale, la qualite est parfois limite mais apres comme tout savoir faire ils savent faire evolue la methode et ameliore les produits il ne faut pas les prendre pour des cons, car ce sont nous les cons ils vont nous bouffer et nous asservirent si on continue dans ce sens, et le managment a la chinoise ca fait mal et tres bien decrit dans la lettre !

Pier a commenté le 29 décembre 2012 à 12 h 35 min // #14

@X069 : Oui si il s’agit d’un journaliste ou tout autre opposant politique il est fort probable qu’il parle anglais, ou du moins qu’il arrive à se faire comprendre.

fail a commenté le 29 décembre 2012 à 15 h 41 min // #15

La mondialisation ça rime bien avec exploitation et pollution!