Application Tuxboard Téléchargez l'application Tux (iOs, Android)

BlogActusNicolas Sarkozy interview David Pujadas 12 juillet 2010 (vidéo)

Nicolas Sarkozy interview David Pujadas 12 juillet 2010 (vidéo)


Nicolas Sarkozy interview David Pujadas 12 juillet 2010 (vidéo) Interview Nicolas Sarkozy David Pujadas France 2 630x345


Nicolas Sarkozy interviewé par David Pujadas sur France 2 est revenu sur différents points comme le feuilleton politico économique du Woerth/Bettencourt-Gate, les retraites, la déroute des bleus en Afrique du Sud, le remaniement ministériel..
Nicolas Sarkozy a réaffirmé son entier soutien à Eric Woerth considérant qu’il était lavé de tout soupçon, cependant, il lui a conseillé de démission de son poste de Trésorier de l’UMP.

Eric Woerth est un homme profondément honnête qui vient de subir la calomnie. Je n’ai aucune raison de m’en séparer et il défendra la réforme des retraites selon le calendrier prévu.
Il faut que chacun revienne à la raison et se concentre sur l’essentiel.

Concernant l’Équipe de France :

Le visage donné par cette équipe a été désastreux. J’ai dit que les responsables devaient partir, et ils sont partis. Ne les accablons pas. Les joueurs ne devaient pas toucher de primes, ils n’en n’ont pas touchées.
Avec le Premier ministre, nous avons demandé au ministre des Sports d’organiser des Etats généraux du football pour que toutes les bonnes volontés qui veulent reconstruire puissent reconstruire. Cela pose d’ailleurs le problème plus large de la gouvernance des fédérations sportives. Le bénévolat c’est fantastique. Il faut encourager le bénévolat. Mais est-ce que le bénévolat est parfaitement adapté à des fédérations qui manient des intérêts économiques aussi puissants ?

Il est revenu sur la polémique lorsqu’il avait reçu Thierry Henry le jour de mobilisation contre la réforme des retraites :

Il a porté le maillot de l’équipe de France 124 fois, dignement. Il a été le joueur qui a marqué le plus de buts pour l’équipe de France. Ça compte.

Extrait concernant l’affaire Bettencourt :

La réaction de Martine Aubry juste après la conversation entre le Président de la République et un David Pujadas un peu mou selon moi.

Processing your request, Please wait....

Publié le 13 juillet 2010 à 8:37, par :
Mr Tux // // //

Fondateur de Tuxboard, en 2003. Hyperactif, grand voyageur et fan de Burgers. Si le plan A ne fonctionne pas, réessaye le plan A.


Commenter avec son compte Facebook

Il y a 24 anciens commentaires sur cet article. Ajouter le vôtre

#1 CdR
13 juillet 2010 à 9 h 53 min

Je trouve la réponse d’Aubry pertinente. Utopiste de base que je suis, je dis aimons nous, la vie est courte, l’argent une malédiction.

#2 Dpourvu
13 juillet 2010 à 10 h 03 min

La maire de Lilles comme à son habitude ridiculise l’opposition qui n’a vraiment pas besoin de ça ;-)

#3 baltine
13 juillet 2010 à 11 h 33 min

je desteste AUBRY……:-( c’est quand même elle qu’il nous a mis dedans avec ses 35h…
à part critiqué elle fait rien elle m’enerve….. franchement si c’est elle qui passe au prochaine présidentielle je quitte la france!!!!!

#4 Loeil
13 juillet 2010 à 12 h 51 min

Commentaire sur les propos de Martine Aubry.

Ce qui est rassurant pour la France c’est qu’elle fait la démonstration de son incompétence à gouverner.

Lorsqu’une personnalité politique ne fait que critiquer son opposition elle n’a aucune chance de séduire les Français.

Elle parle du bouclier fiscal comme élément de séduction du prolétariat sans admettre que les foyers riches, qui ont toujours existé doivent rester en France et dépenser et investir en France. Écraser d’impôts ces foyers c’est, sans aucun doute, les voir partir vers des pays ou la reconnaissance de leurs capacités de richesses est reconnue.

Ce sont les riches qui font les entreprises et offrent du travail à la majorité. Alors il est temps de cesser de taper sur ces personnes. (Je ne suis pas l’une d’entre elles mais je respecte et suis heureux que notre pays en compte)

Martine Aubry nous propose d’augmenter les impôts des entreprise de 15% et de faire participer à plus de charges sociales pour faire rentrer un peu d’Euros dans les caisses vides de l’état. Elle oublie surement que scier la branche qui produit des fruits et sur laquelle on est assis fini par tuer l’arbre et avoir pour constat de s’écraser la face sur le sol.

Soyons sérieux ! La France à la chance d’avoir un homme énergique, intelligent, qui est comme tous ces personnes qui font de la politique qui aiment son ” job ” et qui souhaite le faire bien.

Laisser une trace dans l’histoire ou ce qui sera dit sera le progrès, la résistance aux attaques, la plénitude de l’économie et bien je crois que nous devons nous réjouir d’un homme d’action tel que lui.

Rien n’est parfait ! nous le savons tous, le vieil adage qui nous rappel que la critique est aisée et l’art difficile devrait éclairer certains aveugles qui ne fonctionnent qu’à la jalousie.

Nicolas Sarkozy ne sera pas éternellement là, il fait tout ce qui est en son pouvoir dans un laps de temps réduit avec une quantité de personnes qui agissent contre lui juste pour être contre, sans penser aux conséquences de ce que pourrait-être l’inverse la confiance en notre leader dont le monde sait qu’il fait parti des meilleurs.

Les moyens modernes de communication ne trouvent ” rien ” à dire sur la justesse et l’abnégation dont fait preuve notre président. Nous avons une chance inouïe de l’avoir. L’Espagne, L’Italie, la Grèce, l’Angleterre, l’Allemagne ne résistent pas aussi bien que notre pays à la crise gigantesque qui frappe l’Europe.

Il a dit une chose très juste : ‘Lorsque l’on fait des réformes c’est évident que l’on va bousculer des acquis, que l’on va déranger certains ” Bien sûr que c’est une vérite, lorsqu’on refait la peinture du salon chez soi, ça ne plait pas forcément à tout le monde, ça dérange, ça change. L’essentiel est que cela devienne mieux ! et c’est ce qu’il fait avec honneur et détermination.

Nous devons retrouver la fierté nationale et Nicolas Sarkozy porte haut et fort cette notion en se battant, tous les jours pour que la justesse soit présente dans toutes ses décisions.

Martine Aubry, vous êtes la fille d’un grand homme, vous avez de l’intelligence, pourquoi ne jouez vous pas vrai ? on voit bien que vous incarnez une doctrine dictée avec des mots rabâchés pour endormir et faire croire que ce que vous dîtes sert le plus grand nombre. Mensonges ! Votre objectif est tout autre même lorsque la charmante journaliste aux yeux de glace vous le demande droit dans les yeux : Quelle est votre ambition ? vous vous échappez. Vous en mourrez d’envie et vous ne voulez pas le dire de peur de vous faire brutaliser par vos propres troupes ! C’est pathétique !

#5 Emilie
13 juillet 2010 à 13 h 54 min

Et bien moi je trouve que comme à son habitude, le président Sarkozy a su éviter de répondre aux questions embarrassantes grâce à son art des formules et des pirouettes. Franchement, qui peut être satisfait de la façon dont a été mené l’enquête sur l’affaire Woerth-Bettencourt? Etre juge et partie, c’est ça la justice? Les gens du gouvernement ont le droit de s’arranger avec la loi apparemment…

#6 Bzh
13 juillet 2010 à 14 h 02 min

Consernant les propos de Mne Aubry, il est clair que son rôle de sécrétaire générale du PS doit être remise en question : elle n’incarne pas une opposition constructive face à la majorité. Ceci n’est en aucun cas rassurant car je n’ai pas besoin de rappeler ce qui s’est produit en mai 2002.
Le problème est que nous sommes en permanence manipuler par les médias: ce n’est pas par hasard que l’on invite Mne Aubry à s’exprimer sur cet interview! On sait pertinnement qu’elle va s’adonner au jeu de l

#7 socialofauxculs
13 juillet 2010 à 14 h 21 min

Cette réaction d’Aubry est affligeante, elle reflète bien son programme qui est le même depuis 30 ans : résoudre le chômage par l’embauche massive de fonctionnaires et l’accroissement corrélatif d’une dette publique déjà insoutenable, taxer les petites entreprises comme le “gros capital” (ce qui lui permet de supprimer emploi et investissements dans le privé –> électorat moins favorable), prôner la retraite à 60 ans sans se l’appliquer à soi-même, oublier bien vite les scandales de l’ère Mitterrand-Jospin (Urba, Mnef, Crédit Lyonnais, SOS racisme et les montres de Dray), jouer avec la justice suivant le vent (qui est indépendante tant qu’elle enfonce le pouvoir en place, et corrompue dès lors que ce n’est plus le cas), bref ignorer la réalité économique et les impératifs de la mondialisation.
Si elle ou ses amis passent en 2012, ça recommencera de plus belle.
Quant au bouclier fiscal de qui se moque-t-elle ? Quand on sait que Fabius, fils d’antiquaire, a fait passer une disposition pour exonérer sa famille d’ISF ; que Royal monte une SCI pour y échapper. Sans oublier Jack Lang et ses “cocktails onéreux”.

#8 Bzh
13 juillet 2010 à 15 h 26 min

On sait pertinnement que Mne Aubry va s’adonner au jeu de la critique et ainsi discriditer l’opposition.
Quant au bouclier fiscale, il me semble que c’est une notion politico-financière très mal comprise par la majorité des français : c’est d’ailleurs pourquoi les politiques (gauche comme droite) en usent voir en abusent. Toutefois, il est faux de prétendre que le bouclier fiscale permet le retour des “riches”. Ces derniers laissent la majorité de leur argent à l’étranger.Le bouclier fiscale n’a donc pas eu l’effet escompté.
Il ne faut pas stigmatiser la société: il existe de nombreuses petites et moyennes entreprises qui fournissent une part essentiel des actifs. D’ailleurs les grandes multinationales comme l’Oréal ne sont partis de rien !

Consernant les propos de Mr le président de la République
Soyons sérieux ! Les questions soulevées par Mr Pujadas ont été soigneusement préparées par le Président si bien d’ailleurs que ce dernier prend la peine de ne pas répondre aux questions posés(nous commençons à avoir l’habitude). Mais ce qui devient désolant, c’est qu’il n’y a aucune clarification sur la politique menés et sur l’affaire Woerth-Bétancourt. “Je mène Mr Pujadas une politique de transparence”. Il est vrai que nommer une commissions parlementaire et ne pas recourir à la justice sur cette affaire est particulièrement transparent. Félicitation! Décidément avec ce président tout est devenu possible !
Vraissemblablement nombreux sont ceux qui le soutienne, je ne l’est blâme pas. En revanche j’attend a

#9 Loeil
13 juillet 2010 à 15 h 26 min

Réponse à Emilie.

Tu fais des affirmations sans en donner les points qui t’ont permis de faire état de ces affirmations. Sophisme !

L’Affaire Woerth Bettancourt on s’en tape à mort. Qu’il est ou non été mouiller dedans ne changerait rien à ta situation personnelle c’est le premier point et le second c’est que ce n’est pas Sarkozy dont on parle mais de E. Woerth et Bettancourt.

Ensuite Monsieur E Woerth est depuis huit ans trésorier de l’UMP s’il avait fait des travers il serait déja sur l’échafaud.

J’ajoute que les personnes, fonctionnaires, majoritairement de gauche qui ont effectuer le travail d’investigation n’ont ” rien trouvé ” .

La court des comptes est présidée par un socialiste et en 3 ans de mandats à fait trois vérifications des compte de l’Elysée. Il n’y a rien à signaler. Sauf peut-être que c’est Sarkozy lui même qui a nommé le président de la court des comptes et qu’il a fait exprès de prendre une personne de l’opposition pour garantir l’intégrité des résultats.

En somme ton affirmation de juge et partie s’écroule de fait.

Qu’en à savoir si les gens du gouvernement s’arrange avec les lois, les lois sont suggérées par le parlement qui les votes qui sont soumises aux Sénateurs pour ensuite revenir en seconde lecture à l’assemblée.

Il est certain que depuis des lustres la France fait n’importe quoi en matière de gestion et qu’il est plus que clair qu’il fallait une poigne de fer pour redresser le bateau dans la tempête.

Ce n’est pas en produisant des lois populaire que l’on assure l’avenir d’un pays. Les lourdes responsabilités qu’incombent aux dirigeants sont lourds de conséquences. Exemple les trente cinq heures qui sont une lois populistes et non responsables ! Et il faudrait confier les rennes de l’état à des personnes qui pensent à la popularité plutôt qu’aux responsabilités qu’ils engagent.

Emilie n’écoutent pas les sornettes des jaloux, si tu veux construire ton avenir, tu ne peux compter que sur toi et uniquement toi, personne n’ira manger à ta place, il faudra que tu te débrouilles par toi même.
Sur les opinions politique, qui sont des débats ouverts, il faut garder son objectivité et écoutez avec objectivité ce qui est dit, voir ce que cela produit.

Vous voudriez qu’en 3 ans le président puisse faire d’un coup de baguette magique remplir vos frigos et vos comptes en banque pendant que dans le même temps vous puissiez aller à la plage toute la journée !

C’est bien d’y croire !

#10 Bzh
13 juillet 2010 à 15 h 29 min

En revanche j’attend avec impatience le bilan de ce quinquénat qui ne peut inviter à l’optimisme compte tenu de l’état actuelle des choses

#11 ERICK LE COIFFEUR
13 juillet 2010 à 21 h 29 min

je dis bravo a BZH ;aujourd’hui j’ai revue un de mes ancien patron qui est soit disant UMP et qui m’avoue vouloir voter a gauche aux prochaines élections et tous ca parceque notre président n’est pas un magitien .les francais ont la mémoire courte car ils ont oublié les anné mittérant avec ses magouilles ,et en laissant les caisses vides et le chomage a sont plus au niveau ,ce n’est pas mr sarkozy qui l’a créer .heureusement qui l’est la pour faire des réformes ,qui dérangent bien sur car les francais n’aiment pas ca souvenez vous cela a couté cher a DE GAULE; NON je ne souhaite pas un retour des socialos au puovoir NON je ne serait pas une girouette NON au retour des magouilles .OUI aux retour des vrais valeurs et soyons un peu plus courageux il y a d’autres pays pire que nous car ils n’ont rien a bouffer et encore moins a magouiller car ils sont pauvres .je préfère garder un mec simple et honnète comme mrSARKOZY qu’un abruti jaloux et envieux avide de pouvoir avec l’étiquette de socialiste .es ce que franchement on peu imaginer Bernard tapis ou FABIUS socialiste ????il faut avoir de la merde dans les yeux quand on sait qu’ils vivent comme des milliardaires .cette gauche caviar me fait gerber et il faut tous les mettre dans le méme sac .la gauche se sert des pauvres pour s’enrichir et ce n’est pas d’hier!!si elle repassit au pouvoir elle tapera encore sur les patrons (les petits aussi)et a nouveau le fric repartira a l’étranger comme sous MITTERANT mais ca aussi onl’a oublié….moralité,les francais resteront des veaux comme l’avait déclaré un grand homme qui se nommaitLE GENERAL DE GAULE voila je n’ai pas tout dis mais j’espère avoir dérangé beaucoup de monde et vive MONSIEUR SARKOZY

#12 Abel Karim
13 juillet 2010 à 22 h 23 min

Mme Aubry a été très juste dans sa critique.

Le président, quant à lui, et comme à son habitude manipule avec brio l’art de la communication. Un enchainement de réformes injustes, mettant à mal les plus faibles. En effet, ” il y a un pilote dans l’avion”, mais celui-ci nous mène droit au crash. Elle est plutôt là notre inquiétude…

Mais je garde confiance et suis sure que les français et françaises sauront faire face et sanctionner ce gouvernement qui nous enfonce peu à peu.

#13 romain
14 juillet 2010 à 0 h 47 min

que nicola sarcozy ferme sa petite geul de con il a dit qui renocerait a la taxe carbone pourtant on dirait pas :/ l’essence a augmenter comme l’eau et lelectricite il est corompu sa tete me fait vraiment pitier je suis sure que pour un pe d’argent il pietinnerai un orphelins

#14 Bzh
14 juillet 2010 à 9 h 24 min

Réponse à ERIK LE COIFFEUR :

Je suis ravis de vous avoir plu, et je n’en attendais pas tant ! Mais sincèrement, comment voulez-vous être objectif en tenant de tels propos ? Alors selon vous “les politiciens de gauches sont des hypocrites corrompues par l’agent” et “les politiciens de droites sont des anges sortis du paradie”. Quelle belle fiction ! Quel sens de l’argumentation !
Par ailleurs, vous aviez l’air d’apprécier les propos du Général De Gaulle, vous savez sans doute qu’il traitait ces adversaires politiques avec respect et c’est ça aussi la démocratie !!!

#15 jja
14 juillet 2010 à 9 h 49 min

Je n’ai pas entendu que les élus allaient participer à la réforme du régime des retraites : quel bel exemple de solidarité quand on sait qu’un député touche 1500 € de retraite après un mandant de 5 ans ! (3000 € après 2 mandats)
Comment peut-on continuer à avoir confiance en eux dans ce cas ?
J’invite tous les citoyens à faire comme moi, c’est à dire à renvoyer sa carte d’électeur à son maire en signe de protestation !
L’abolition des privilèges n’a malheureusement pas été abolie en 1789

#16 jja
14 juillet 2010 à 9 h 58 min

Monsieur PUJADAS,
Dans vous avez interviewé le président le la république le 12 juillet 2010, pourquoi n’avez-vous pas posé de question sur la solidarité des élus en matière de réforme de régime de retraite ???

#17 Loeil
14 juillet 2010 à 13 h 17 min

Réponse à Abel Karim

Je vais reprendre point par point votre approche et vous donner en réponse ce qui est et non ce que vous croyez être.

Le président s’exprime parfaitement bien et sait expliquer de manière claire et juste les situations sans les porter à son crédit si ce n’est pas le cas. Pourtant il a fait des réformes qui sont réelles et qui vont dans le bon sens.

Les réformes injustes ? de quelles réformes parlez vous ? je ne vois aucune réforme injuste prise depuis son arrivée à l’élysée. Il a même confié l’analyse des comptes à une personne de l’opposition pour gérer la cours des comptes. Que voulez vous de plus ?

Le gouvernement nous enfonce ? Nous sommes le pays européen qui résiste le mieux à la crise mondiale. Ne faites pas porter le chapeau de la crise à notre président qui gère la situation de telle sorte que le pouvoir d’achat des français n’a pas été touché.

Les impôts n’ont pas augmenté, les retraites n’ont pas été touchées, les tribunaux de proximité permette de traiter les affaires courantes pour ne pas engluer la justice dans des longueurs lourdes à porter.

Il a surveiller les marges des grandes surfaces afin que ces dernières n’écrasent pas les producteurs et que les prix de vente soient régulés, pour que le panier de la ménagère soit préservé.

J’aimerai savoir de quelles réformes vous parler et que vous qualifié d’injuste.

Si c’est le fait de surveiller les délinquants et de les faire payer le forfait c’est clair qu’il gène les malfrats.

Il a créer le statut d’Auto Entrepreneur qui consiste à ne rien payer si vous ne gagner rien. Un nombre de chômeurs important se sont lancés à leur compte et sont aujourd’hui des mini entreprises qui leur permettent de s’assumer eux mêmes. Peintres en bâtiments, livreurs express, plombiers, importateur de marchandises, vendeurs sur internet, homme à tout faire, femmes et hommes de ménages, assistant de personnes âgées, photographe, webmaster et la liste ne s’arrête pas.
Cela signifie que chacun PEUT être son propre patron et gagner sa vie honnêtement sans que cela soit d’un coût élevé. Nous sommes le seul pays à proposer autant de liberté aux personnes de bonnes volontés.

Le 21 em siècle voit une ouverture au marché mondiale pour toutes les entreprises. Ce n’est pas une volonté déterminé c’est un constat. Cela revient à dire que le marché devient mondiale et non plus local.

Les entreprises doivent s’adapter au marché, tout comme l’on s’adapte en hivers de vêtements chauds pour ne pas trembler de froid on s’adapte à la situation. Pour les entreprises il est vital de s’adapter au marché.

Ces entreprises peuvent à présent embaucher parce que leur production s’avère plus importantes. Certes certaines d’entre elles vont se délocaliser par stratégie et selon des règles définies en conseil d’administration de l’entreprise. Cette entreprise va mettre des personnes au chômage car elle ne sera plus là ou elle offrait du travail pour certains.
Les personnes aux Chômages ne doivent se laisser aller, se sentir en catastrophe. Il faut se battre pour se mettre dans le circuit du travail être volontaire, encore ici pour les personnes de bonnes volontés qui ne sont pas attentistes il y a du travail.

En france trop de personnes ont été habitué à l’assistanat proposé par le socialisme en quête d’électeurs; Ne soyez pas dûpes ce n’est pas votre situation qui les intéressent mais bien votre vote et rien d’autres.
Etre assisté c’est être dépendant et donc à l’opposé de la Liberté. Pour être libre il faut du courage et il faut se battre et prendre des risques pour y arriver.

Avec 1000 Euros vous pouvez démarrer une activé sur les marchés. Un parasol d’occasion, un lit de camp des cleyettes et un stock de marchandises acheté auprès d’un grossiste de votre choix et ca y est vous êtes un heureux indépendants. IL faut du courage se levé tôt le matin et aller déballer et remballer tous les jours, mais la liberté est là.

Notre président fait tout pour que les Françaises et Français deviennent responsables d’eux mêmes, cessent de croire que l’état va leur ” DONNER ” de quoi vivre. Il va falloir apprendre ou ré apprendre à ” GAGNER ” sa vie.

Vous n’êtes pas heureux dans l’entreprise ou vous êtes ? vous pensez que le patron est un ” c ” alors prenez un stylo un papier et faites lui votre lettre de démission. Ayez le courage de vos conviction et aller tenter votre chance ailleurs.

Je répète Abel Karim quelles sont ces réformes qui vous paraissent injuste et qui vous font du tords ? Je vous écoute !

Avec du courage, de la détermination, du dialogue, de la volonté, chacun d’entre nous peut en France avoir sa chance et sa place. Oui ce n’est pas facile, mais qu’elle bonheur d’être libre !

#18 CdR
15 juillet 2010 à 8 h 06 min

Pardonnez mon arrogance messieurs de l’ump, mais Sarko avec son bouclier fiscal de merde n’a pas réussi à ramener les riches de l’étranger (Sauf cette débile de laroque), il n’a réussi qu’a creuser le fossé entre les riches et les “pauvres” en continuant à faire payer la crise à nous les petits consommateurs qui font tourner ces banques et multinationales depusi des décénnies.

L’entreprise n’a plus de respect pour le client,pour son salarié, pour l’etre humain tt simplement. Il devient tout simplement gerbant de voir des hommes et des femmes se suicider,déprimer au taff,subir un management de merde à l’américaine TOUT CA pour des raisons économique (Et qu’on nous traite pas de glandeurs, NOUS LES FRANCAIS avons un taux de productivité horaire le plus élevé en europe)

Le Vrai problème n’est ni la droite (Quoique L’ump ressemble de plus en plus à une “succursale” du FN, continu de se foutre de notre gueule en détournant l’argent du contribuable pour se payer des apparts,des cigares etc…) ni la gauche mais bien les Multinationales qui aujourd’hui on bien plus de pouvoirs que n’importe quel gouvernement.

Repensons Humain, Oublions le profit financier…

#19 CdR
15 juillet 2010 à 8 h 24 min

@Loeil

Pourrais-je savoir quel age as-tu et quel est ta profession (A part si tu souhaite garder ca secret je comprends).

Par contre tu vis dans un autre monde en disant qu’il y a du travail pour tout le monde si tout le monde se donne la peine.

D’une part c’est faux, et d’autre part la plupart des jobs proposés aux français, notamment à l’ANPE sont payés a coup de lance pierre et les conditions de travail sont déplorables? Je refuse l’idée de gâcher sa vie a cause du travail et malheureusement le gouvernement ne prends pas ses responsabilités et ne cherche même pas à dialoguer avec les entreprises (a part avec FT mais il a fallut attendre de nombreux suicides non ?) pour améliorer la vie ne tout les jours des salariés francais.

Bref Loeil vous tenez un discours tout droit sorti d’une réunion de grands patrons mais n’oubliez pas que vous auriez très bien pu vous retrouvez dans la même peau que ses gens qui galèrent.

Soyons moins égoïste, pensons un peu à l’autre
Je suis au chômage tu vois et je vais te raconter dans quelles conditions j’ai été mis au chômage.

Je suis titualaire d’un BEP VAM et d’un Bac STT, j’ai commencé une année en INFO COMM mais j’ai du arreter car je prenais l’appart avec ma copine. Beaucoup de jeunes sont dans des situations similaire ou meme les parents ne peuvent pas les aider.

Bref, n’étant pas comment tu dis déjà, ah oui des assistés, j’ai commencé à bosser dans diverses boites en passant en intérim. Chaque expérience professionnel est difficile et je remarque rapidement que la manière de manager se ressemble énormément d’une entreprise à l’autre.

2008, je rentre à Darty en intérim (Hot Line Technique TV,SON,Electro Ménager). En deux mois je passe en CDI car j’ai fais des chiffres que jamais personne n’avait fait en si peu de temps.
Tout se passe super bien, plein de promesses d’evolution etc…Au bout d’un an et demi de ce boulot déjà suffisament eprouvant

Je suis arrivé chez Darty en intérim (

#20 CdR
15 juillet 2010 à 8 h 33 min

oula désolé.

Après un an d’un travail extrèmement épprouvant moralement (Enchainement très rapides des clients, la direction et les managers qui demandent des choses completement paradoxales et inapplicable -ex: Traiter le max de client, qu’il soient satisfait mais en meme temps que le temps d’appel ne dépasse 3min etc…)

J’ai toujours bien bossé, toujours le premier au niveau des chiffres mais voila je ne pensait pas comme le patron qui voulait en gros que je me rapproche de lui, de l’équipe de direction pour faire la taupe dans mon groupe d’ami à moi car effectivement nous étions quelque uns à refuser de lécher les bottes donc on c’est fais saqué puis de fil en aiguille et de facon pernicieuse ils se chargent d’accumuler le travail sur votre bureau, de multiplier les horaires de “chien”, de vous planifier plus de samedi et de dimanche que les autres etc… Donc forcement un jour on craque et on se fais virer comme une merde et tout ce qu’on a apporter à l’entreprise n’est déjà plus rien.

Moi au moins cela m’aura apporter une leçon de vie et m’aura conforter dans mes opinions politiques personnelles mais j’avoue avoir des envies de meutre (lol je précise) avec certains deputés,patrons ou autre membres du gouvernement qui jugent des siuations sans y etre confronté: c’est désolant

#21 CdR
15 juillet 2010 à 8 h 38 min

Une dernière chose: Monsieur Sarkozy à dit que les personnes dites “travailleuses” serait récompensées d’une façon ou d’une autre (campagne présidentielle) mais je vois que pour trouver un bon job, ca marcher toujours au piston et pour reprendre des études sur le tard ca devient impossible. Bref beaucoup de jeunes se retrouvent coincées comme moi a cause de pb familial sans avoir pu finir leur étude et en étant obligé d’accepter des jobs de merde pour survivre.

VOILA LA REALITE QUE BEAUCOUP VIVENT TOUT LES JOURS

#22 Loeil
15 juillet 2010 à 10 h 03 min

Alors CdR je me dois de vous répondre car votre réponse est pleine de sincérité et l’on entends entre les lignes une forme de S.O.S. pour trouver la sortie.

En réponse à vos questions me concernant :
J’ai 51 ans et je suis Chef d’Entreprise

Mais attention avant d’arriver là ou je suis, ma vie n’a pas toujours été rose et elle ne l’est pas encore aujourd’hui je vous rassure (si j’ai à vous rassurer sur ce point)

Je commencé comme vendeur dans un grand magasin au rayon quincaillerie ameublement. Le boulot pas top, voir pas génial du tout, un produit pas exaltant et une ambiance sans grand intérêt je le concède. Je vous parle de cela il y a donc plus de 30 ans.

Une entreprise n’a pas à faire d’état d’âme, elle n’agit pas comme un parent mais comme un outil économique. Un salarié coût ” x ” Euros il ou elle doit être rentable c’est à dire rapporter plus que ce qu’il ne coûte. Sinon c’est la faillite c’est facile à comprendre.

Trouvant que le Job n’était pas génial j’ai postuler ailleurs. Le produit était différent, le magasin avait une autre enseigne et au bout de 6 mois j’ai compris que si je restais là ma vie serait d’un ennuie profond.

J’ai alors décidé de changer de métier. De passer du stade de vendeur en magasin au rang de représentant de commerce. Là ca été une succession d’entreprise avec une durée moyenne d’un an ou chaque fois je suis parti pour aller vers mieux

Certains de mes départs auront peut-être été des erreurs mais l’exigence personnelle était portée plus haute. Partout ou je passais je voulais ” tout ” savoir. Quoi, comment, qui, combien, où etc….

Jusqu’au jour ou je décidais de créer ma société. Mon choix s’est porté sur la publicité. Je ne connaissais de ce monde que ce que tout le monde peut savoir et le contact avec l’ambassadeur de la société de publicité qui bossait pour la boite au j’étais.

Cet homme, talentueux apportait à l’entreprise beaucoup d’oxygène et ses idées étaient porteuses de succès et d’évolution pour l’entreprise et son image. Notre boulot devenait un peu moins dur, nous avions quelque chose d’étonnant à proposer.

Les homme décisionnaires en place, dans cette entreprise n’avaient pas la carrure que l’on peut attendre de dirigeants. Ils avaient peur et s’attendaient plus à vivre les quotidiens sans prendre de risque.

Une fois mon entreprise créée je me suis mis au travail. J’ai pris conscience de la difficulté que rencontre les entreprises face aux système. Personnes ne va vous aider, tout est payant, rien de gratuit et tout d’une inertie épouvantable.

Cette entreprise aura fait une association avec une autre en créant une entité à part. Le résultat fût catastrophique. Je me suis retrouvé avec, à l’époque 100 000 Frs de dette avec plus rien pour rembourser, pas d’argent qui rentre car tout ce qui rentrait servait à payer les charges, impôt et taxe.

Il fallait réagir. Alors en même temps que je gérais cette débâcle j’ai été photographe sur les bateaux mouches. 2000 Photos par jour avec des horaires tendus de 9H le matin à 24H le soir. Sans interruption.

Puis je suis devenu vendeur de voiture, pas par vocation simplement pour disposer d’une voiture me permettant de me déplacer et faire ce que je devais faire. Durant 2 ans je vendais des voitures et je réglais mes soucis de société en déconfiture.

Jusqu’au jour ou j’en avais ” assez ” de me faire prendre la tête par des personnes dont les compétences n’étaient pas probante.

Je retournais dans le flux des responsables. Je partais sur Paris 3em auprès des grossistes pour dégoter des produits pas cher qui pourraient facilement se revendre et dont le volume pourrait tenir dans une vieille GS Citroën (Voiture racheter 1000 Frs à une personne à qui j’avais vendu une voiture plus récente)

J’allais déballer sur les marchés pour vendre des étolles, des barrettes, des babioles. Je découvrais un nouveau monde, ou une solidarité était présente et ou les gens s’entraide et s’entraine entre eux pour la réussite.

Cela m’a permis de vivre et de retrouver un équilibre. Puis un jour, en dessous de chez moi je vois un grand marché en plein après midi. Je descend et vois des trucs et des machins de toutes sortes étalé par terre, cassés, rouillés et j’entends des prix lancés à la volée qui me faisaient tourner la tête.

Je filais dans ma cave et demandais à un ami qui était installé de pouvoir m’installer sur son stand. En 20 minutes je faisais 2000 Frs de recette. Whaa ! c’est dingue ça. J’avais découvert l’univers de la Brocante.

C’est alors que je changeais de région et me lançait dans la Brocante en prenant tout ce que j’avais chez moi qui ne servait à rien….enfin pour moi !

En voyant et observant les stands voisins j’apprenais ce qu’était une barbotine (nom étrange mais qui signifiait: “valeur”) et ” Régule ” matière permettant de réaliser des sculptures à moindre coût et très usité à la fin du XIEe et début XXe.

Durant 10 ans je professais dans ce milieur génial ! J’apprenais beaucoup et en 2000 je me lançais sur Internet découvrant ainsi l’export. J’exportais ainsi du mobilier des bibelots vers les USA et l’Italie.

Puis un an plus tard les tours s’écroulent en même temps que mon business. Car les américains n’étaient plus du tout intéressés par l’importation des marchandises venant d’Europe.

Je tenais sur un fil le fil s’est rompu je tombais.

C’est alors que sur internet je faisais la rencontre d’un Américain passionné et de cette passion est née une association qui m’a permis de monter mon entreprise en France.

Le produit que je vends semble séduire les Français, mon entreprise est petite mais elle monte en cadence et j’ai espoir qu’elle devienne plus importante dans les années à venir.

Vous voyez CdR la vie n’est pas un long fleuve tranquille, il y a des rebondissement et des échecs. Il faut toujours être sur la brèche pour aller de l’avant.

Je ferme ce post et ouvre un autre pour répondre à vos affirmations.

#23 Loeil
15 juillet 2010 à 10 h 43 min

Le Bouclier fiscal. Savez bien ce dont il s’agit ?

Le bouclier fiscal est la loi républicain qui interdit à l’état de percevoir plus de 50% de ce que gagne un contribuable. Vous imaginez 50 % de ce que vous gagné ? En réalité la France est le pays qui est celui qui taxe le plus en Europe et même dans le monde.

Faire venir les riches de l’étranger ? Actuellement se serait plutôt l’inverse les riches ont envie de partir parce que les charges et les impôts sont les plus élevés d’Europe. Ne dites pas n’importe quoi s’il vous plait.

Depuis Charles de Gaulle c’est le premier président qui ne pensent pas à sa ” figure ” mais bien à son pays. Il a mis les meilleurs disponibles aux postes à pouvoir. Ne cherchant pas à savoir si leur bords politique était le même que le sien. C’est pourquoi on voit à l’immigration un socialiste, à la défense un UDF > Modem et tant d’autres qui travaillent pour que notre pays avance dans le bon sens.

Au moment du crash bancaire mondiale, Monsieur Nicolas Sarkozy a été le maitre d’oeuvre entrainant dans son sillon TOUS les autres dirigeants et responsables abêtés devant la situation. Monsieur Nicolas Sarkozy a garder son sang froid et à mis en place des options permettant au banque de prendre le temps de négocier avec les assurances.

Les agios n’ont pas augmenté, les banques doivent aujourd’hui produire des informations à leurs clients sur les coûts prélevés sur leur compte. Elles sont surveillés comme elles ne l’ont jamais été, mais pas seulement en France partout dans le monde et ce grâce aux suggestions de Nicolas Sarkozy.

Osez dire que L’UMP est une succursale du FN c’est évident que cette affirmation n’a d’autre intention que de détruire une image et ce sans le moindre fondement.

Si être exigeant et en pas tolérer la délinquance c’est être FN alors tous les parents le sont. Soyons raisonnables l’UMP est un groupement de personnes volontaires ayant à souhait de faire tourner le pays.

Bien sur qu’il faut s’enrichir et enrichir les sociétés, Bien sûr que les sociétés doivent avoir un regard vers l’export car au lieu de se contenter d’un marché de 15 ou 30 millions de personnes vous vous adressez à un marché de 300 000 Millions de personnes.

Vous parlez des personnes qui se suicide. C’est un malheur épouvantable et c’est une faute monstrueuse de la part des responsables. Lorsque des décisions sont prises au sein d’une compagnie elles doivent être expliquées jusqu’à leur compréhension de l’ensemble. Les proches, les collègues de travail de ces personnes sont aussi responsables d’avoir fermé les yeux sur un mal être. Car avant de passer à l’acte ces personnes parlent et confie à leur proches le sentiments de mal être qu’ils ont. C’est la négligence et le manque d’intérêt pour autrui qui est responsable de ces situations.

Le monde change, il évolue, les entreprises doivent elles aussi évoluer. Des changements sont à faire c’est une contrainte obligatoire pour la survie des entreprises et cela est valable pour des établissements sous tutelles de l’état.

Il y a 20 ans être fonctionnaire c’était avoir tous les avantages, acceptation des crédits, priorité au lors des choix des locataires, capacité de suivre des formations pour grimper en hiérarchie, tolérance sans limite de l’absentéisme et promotion de rang sans tenir compte des capacités. Possibilité de congés Sabbatiques avec réintégration au même poste avec les augmentations de salaire s’il ont eu lieu.

Les gouvernements successifs ont embauchés dans le public pour faire diminuer les chiffres du chômage. Les prestations de l’état ne sont pas productive au sens économique. Les administration ne produisent pas de richesse, elles coûtent.
Alors les chiffres du chômage baissaient et dans le même temps la dette gonflaient.
Il fallait donc arrêter cette saignée et faire prendre conscience que le nombre de fonctionnaires devait diminuer.

Il ne s’agit pas de mettre des personnes au chômage, il s’agit de ne pas remplacer les personnes qui partent à la retraite.

C’est aussi mettre les fonctionnaires qui ont la sécurité de l’emploi et donc profiter des avantages liés à ce privilège, au même niveau fiscale que tous les autres français. Ce qui logique, normal et juste.

Alors bien sur certains fonctionnaires voient ces nouvelles dispositions d’un mauvais oeil. Pourtant être fonctionnaire c’est travailler pour l’état, pour le pays et donc répondre aux attentes de l’état.

Vous dites que l’état et les entreprises agissent pour des raisons économique. Avez vous perdu la tête ? Bien entendu que les raisons économique priment. Si une entreprise ne gagnent pas d’argent elles ne peut pas embaucher, elle ne peut pas évoluer, elle ne peut plus payer les salaires. Donc bien sur que l’objet d’une entreprise c’est de créer de la richesse.

Nous avons des hommes et des femmes au gouvernement qui bossent, preuve à l’appui, et qui se battent en plus contre un nihilisme enfantin d’une partie des acteurs sociaux. Dire non pour être important c’est réservé aux enfants, pas aux personnes responsables.

Imaginez, deux secondes, un gouvernement qui agirait pour son populisme et emmènerait le pays vers l’augmentation de la dette.

Augmenter les impôts ? Diminuer le pouvoir d’achat, remplir les caisses en prenant l’argent aux entreprises ?

Réfléchissons une minute s’il vous plait. Prenons l’argent aux entreprises qu’est ce qui se passe alors ?
Ce que gagne une entreprise lui permet avant tout de grossir de prendre plus de marchés. En prenant plus de marché elle embauche et créera des richesses et de l’emploi.

Supprimons donc une grosse partie de ces richesses en impôts. Les caisses se remplissent pour se vider aussi vite. L’entreprise ne peut plus investir et est contrainte d’augmenter ses prix.

Augmentant ses prix, elle vendra moins et diminuera le pouvoir d’achat des contribuables.

Les richesses n’étant plus produites le pays va droit dans le mur. (Voir Grèce et Portugal)Ce n’est donc pas le bon système.

Plus les entreprises seront compétitives plus elles seront rentables pour les caisses de l’état, car 30% d’impôt sur les bénéfices c’est un calcul simple à faire plus le chiffre de base est important plus ces 30 % font entrer de l’argent dans les caisses.

Plus l’entreprise vends plus elle fait fonctionner la TVA et donc d’argent qui entre dans les caisses de l’état.

Plus l’entreprise vends plus elle est en mesure d’embaucher pour répondre à la demande.

Donc prétendre que les raisons économique sont à la source de votre soucis n’est pas la réalité du tout.

Ne pas voir que nous avons des hommes et des femmes pour la plupart intègres qui sont à la tête de notre pays c’est ne pas comprendre que nous avons la chance de vivre en France. Regardez la situation de nos voisins…!

Je clos de post et réponds à votre demande personnelle

#24 Loeil
15 juillet 2010 à 11 h 00 min

En clair CdR vous voulez un emploi stable à la hauteur de vos compétence et de votre talent, ce qui parait louable.

Vous êtes titulaire d’un BAC ce qui prouve que vous avez de la ténacité et le goût de la réussite.

Vous êtes jeune, d’après ce que je comprends et donc vous devez avoir la mobilité facile.

Vous disposez d’internet pour joindre un nombre incalculable d’entreprise et leur faire parvenir votre CV

Vous pouvez avec intelligence dégoter le nom des responsables et leur adresser directement un mail

Vous pouvez vous grouper avec d’autres de compétence identique pour former un groupe capables de répondre aux attendes des entreprises. Pour cela il vous suffit de créer un blog pour le plus simple, un site internet pour l’évolution )

Vous êtes dans l’informatique et internet se développe de manière considérables. Les internautes ont besoin de formation, de dépannage, d’assistance. Il est assez simple de répondre à ces attentes avec des boulots de proximité.

avec votre BAC STT qui associe savoirs techniques, connaissances juridiques, économiques et culture général vous êtes à même de prendre le recul pour répondre aux attentes des internautes tout en mettant en place une structure fiable et solide.

Pourquoi ne pas vous lancer avec d’autres en tant qu’autoentrepreneur ? vous ne prenez ” AUCUN RISQUE ” si ca fonctionne vous paierez les charges et impôt inhérents à votre activité et vos résultats.

Ensuite le chemin est un classique plus vous vous développer plus vous vous structurez. Projetez vous sur l’avenir et voyez comment les choses pourraient être dans un idéal. Forgez ces images et installez vous à l’intérieur.

Croyez en vous et ne jetez plus la responsabilité de votre situation sur les autres. Vous pouvez être celui que vous voulez à condition que vous sachiez ce que vous voulez exactement.

Ensuite il y a des choses réalisables et d’autres pas. Exemple :
Avoir un boulot sans contrainte horaire, payé 5000 Euros par mois avec 3 mois et demi de vacances par an payées. Ce genre de boulot n’existe pas.

Vous avez la chance de vivre dans un pays stable, vous avez la chance de vivre à une époque ou le communication est optimisée de manière incroyable.

Je crois qu’en ce moment vous avez la haine car Darty ne vous a pas donner ce que vous attendiez. QUe les personnes qui étaient responsables ne se sont pas mouiller pour vous et qu’en étant en Intérim on vous a dit au revoir quand les postes n’étaient plus disponibles.

Mais vous saviez, avant, qu’en étant Intérimaire votre statut ne pouvait avoir un caractère définitif. En revanche si vous avez des doutes sur l’aspect juridique rendez vous à votre préfecture service des prudhomme et discuter avec un responsable de la situation afin de savoir et connaitre vos droits.

Je vous souhaite réussite, bonne chance dans votre vie; Croyez en vous rayonnez et soyez positif. Cette attitude deja change tout.

Un dernier point.

Si vous pensez que les lois sont mal faites vous avez la capacité de vous faire élire comme député pour changer cela. Le chemin est long et difficile mais pas impossible.

Sinon vous savez comme moi que le système il faut faire ” avec ” calculé ” avec ” car nous avons autre chose à faire de plus important je pense.

En tout cas vous écrivez super bien, car j’ai pris plaisir à vous lire, même si j’ai trouvé des passages dont mon opinion diverge.

Commenter avec d'autres comptes

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2014 | Tuxboard : concentré de news fraîches