BlogActusIl oublie sa femme sur une aire d’autoroute

Il oublie sa femme sur une aire d’autoroute

Les sont bien installées et certains d’entre-vous en profitent certainement déjà. L’heure des grands départs a sonné et celle des grands trajets également. Aussi, si vous prenez la voiture pour de nombreuses heures, veillez à ne pas textoter au volant et n’hésitez pas à faire une pause sur les aires d’, comme ce monsieur, mais n’oubliez pas votre conjointe ou votre conjoint.

aire Brocuéjouls

C’était samedi dernier, sur l’aire d’autoroute de , une aire comme on les connait bien, située non loin du viaduc de Millau. Un couple s’y était arrêté pour faire une pause salutaire, et pour profiter de la vue panoramique.

Une fois la petite pause terminée, le a décidé de reprendre la route. Ce n’est que 20 kilomètres plus tard qu’il s’est aperçu qu’il lui manquait un petit détail : sa .

Il l’avait oubliée sur l’aire, elle, pendant ce temps était restée à attendre sur les lieux.

C’est une brigade d’Eiffage, qui suite à l’appel du mari à l’espace gourmand qui se trouve sur l’aire, a ramené la femme jusqu’à lui.

On ne connait pas tellement la suite, mais on imagine que les retrouvailles ont dû être compliquées, peut-être a-t-il été assommé par sa femme ?

Publié le 20 juillet 2016 à 15:03, par :
Lapsus Scriptae

Issue d’une célèbre famille de trolls de mère en fille depuis 1812, George de la Capelière découvre l’intérêt de l’écriture, alors qu’elle se perd dans la bien connue forêt de l’Amerzone. Sans aucun repère, elle décide de s’installer dans un camp de fortune et commence à écrire ses mémoires à l’aide d’un bâton et de colorant provenant de l’écrasement d’un scolopanda. L’écriture, c’est finalement ce qui la tiendra en vie, jusqu’à ce que, 12 ans plus tard, une équipe d’explorateur la trouve là où le destin l’avait laissée. Plus connu sous l’illustre pseudo de Lapsus Scriptae, George rentrera dans sa terre natale avec la ferme intention de partager ce que cette aventure en Amerzone lui avait apporté. C’est tout naturellement qu’elle a choisi Tuxboard comme terre d’asile et comme support à la transmission de son savoir trollesque.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2016 | Tuxboard : concentré de news fraîches