BlogSérie TVStranger Things, LA série de l’été à ne pas rater

Stranger Things, LA série de l’été à ne pas rater

logo Stranger Things

Un jeune gamin disparait dans des circonstances bizarres d’une petite ville de l’Indiana dans les années 80. Le shériff de la bourgade, sa famille et ses amis partent à sa recherche.

Voilà la trame de , le nouveau petit chef d’oeuvre de l’été signé des frères Duff : Matt et Ross Duffer.

Digne d’un film de Steven Spielberg ou de Stephen King, où les références affluent en grand nombre (poster des Dents de la Mer…, les vélos et tenues de l’époque), on retrouve l’esprit du film E.T. mélangés à plein d’autres films de l’époque.

Bande annonce de cette saison

L’histoire approfondie

Le jeune Will Byers ne réapparait pas après une soirée avec ses copains Mike, Lucas et Dustin, dans la petite ville tranquille d’Hawkins dans l’Indiana. Le shérif de la ville incarné par David Harbour, au lourd passé, prend en main cette enquête alors qu’il ne s’est rien passé de grave depuis une cinquantaine d’années. On comprend qu’un monstre, qu’une force étrange est l’auteur de cet enlèvement.

Stranger Things mike et eleven fille aux pouvoirs

La mystérieuse Eleven

Au même moment, une jeune enfant du nom d’Eleven, apparait dans la nature et se lie d’amitié avec Mike et ses copains. Une jeune fille étrange aux dons de télékinésie et de télépathie qui la met au statut de super héros de la part des jeunes geeks.

La mère du jeune disparue jouée divinement par Winona Ryder s’aperçoit qu’elle peut communiquer avec son fils et pense que celui-ci n’est pas loin d’elle.

Un bâtiment étrange (encore !) est tenu par le Dr Brenner (Matthew Modine) qui a expérimenté des choses avec cette jeune Eleven, avant de cacher une énigmatique chose au sous-sol de son laboratoire de recherche.

Stranger Things maman Will Byers

Pourquoi cette série est incontournable

On accroche dès le premier épisode de la série. L’ambiance, les petits coups de flip que l’on aime retrouver dans les films d’horreur, la sympathie de certains acteurs et le côté vieillot des années 80 dans cette campagne américaine est le cocktail parfait pour savourer ces 8 épisodes de cette première saison.

L’univers de la série est définie surtout par une qualité sonore des compositions au synthétiseur et notamment par son générique. On doit cette musique à Kyle Dixon et Michael Stein de Survive. Ecoutez la BO complète de la série.

Stranger Things affiche dessin

Cette série est en effet incontournable puisque déjà, il ne se passe pas grand chose cet été en terme de sorties séries. Si vous avez pu vous faire du Binge de séries toute l’année, vous aurez le temps à consacrer durant ces chaudes soirées.

Stranger Things est la série parfaite des trentenaires et quadra qui connu les grands films de science-fiction des années 80 de Steven Spielberg and co. Les autres générations plongeront dans cette série aisément, puisque rien ne vous repoussera à l’adorer surtout si vous aimez les films de Spielberg, les adaptations des bouquins de Stephen King et également de l’univers des Goonies.

Le générique de Stranger Things

Thématiques :

Publié le 26 juillet 2016 à 12:08, par :
La rédaction // // //


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2016 | Tuxboard : concentré de news fraîches