Noël 2019 "La Liste des cadeaux de Noël, pour hommes, femmes, les pulls et les pires cadeaux...

BlogActus, TV« Fallait pas divorcer » les mots de trop de Julie Graziani qui entraîne une vague de colère !

« Fallait pas divorcer » les mots de trop de Julie Graziani qui entraîne une vague de colère !

Cette vidéo de aurait bien pu passer, comme tous les extraits passés, mais la boulette a été tellement si remarquable que les réseaux s’en sont emparés. « Fallait pas divorcer » selon la chroniqueuse Julie Graziani qui s’est un peu trop laisser-aller dans ses propos.

Les propos de trop de Julie Graziani

Le choc est grand sur les réseaux sociaux après que Julie Graziani, chroniqueuse de 24H Pujadas sur ait commenté un échange entre Emmanuel Macron et une jeune maman de deux enfants. Le président français parlait avec elle des aides. La jeune femme qui ne touche que le SMIC affirme que les aides ne sont pas terribles et ne cache pas ses difficultés pour élever ses deux enfants. « Je ne vois pas trop comment je pourrai m’en sortir » dit-elle dans cet échange.

Malgré les difficultés endurées par cette mère de famille, Julie Graziani vient y rajouter son grain de sel et dit mot pour mot « Et la première te dit, ‘j’ai deux enfants, je suis seule, je suis au SMIC’. Et je comprends très bien qu’elle ne s’en sorte pas, c’est sûr qu’elle ne s’en sort pas à ce niveau-là. Mais je ne connais pas son parcours de vie à cette dame, qu’est-ce qu’elle a fait pour se retrouver au SMIC ? Est-ce qu’elle a bien travaillé à l’école ? Est-ce qu’elle a suivi des études ? Et puis si on est au SMIC, et bien il ne faut peut-être pas non plus divorcer dans ces cas-là. À un moment donné, quand on se rajoute des difficultés sur des difficultés, et des boulets sur des boulets, on se retrouve avec des problèmes »

On ne retiendra que l’excellente analyse de Clément Viktorovitch

Les internautes indignés !

La tension monte chez les internautes qui s’indignent de ces propos. « Inimaginable, de mépris inimaginable », « En général, quand on est au Smic, c’est qu’on bosse… quel mépris ! », « Mais oui quand t’es qu’une femme et que t’as le culot de quitter ton mari, faut pas venir se plaindre après, mais c’est bien sûr! Indécence/20 ». Suite à cette vague de colère, la chroniqueuse se défend et campe malgré tout sur sa position, avant de diffuser sur son compte des excuses qui ont du mal à passé, tellement elles sont aussi mal formulées.

L’éditorialiste au magazine l’Incorrect s’est excusée sur . Un tweet beaucoup trop léger qui a révolté d’autres twittos. La boucle est bouclée

Publié le 5 novembre 2019 à 17:16, par :
malala

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches