BlogLifestyle5 astuces pour booster votre créativité et votre productivité en même temps

5 astuces pour booster votre créativité et votre productivité en même temps

La et la sont souvent perçues comme des forces opposées. En effet, comment donner une âme à son travail sans perdre du temps, qui est perçu comme un frein au rendement ?

Sachez toutefois que travailler plus vite, et plus longtemps, n’est pas la seule manière d’être productif. Penser de façon créative peut donner des résultats étonnants, tout dépend de votre approche au travail.

Même si, après des décennies d’études approfondies, on en sait encore relativement peu sur la , et comment devenir créatif, on peut identifier quelques traits propres aux personnes dotées d’inventivité.

En condensant ces caractéristiques, les chercheurs ont mis à jour cinq astuces permettant de donner de la créativité à votre travail, et d’être plus productif.

1 – Mettre en place une distance psychologique

Avez-vous déjà remarqué que vous vous sentez plus créatif concernant un problème lorsque vous vous éloignez de celui-ci ? Cela s’appelle la distance psychologique. À l’instar d’une bonne douche après le travail, notre esprit est plus susceptible de penser de façon créative lorsqu’il n’est pas soumis au stress.

Un autre moyen d’atteindre la distance psychologique est de passer à un autre projet quand vous commencez à vous sentir dépassé, et de planifier des pauses régulières. Chaque fois que vous vous éloignez d’un projet, vous pouvez vous rapprocher d’une perspective plus objective et distante lorsque vous revenez dessus.

2 – Reportez vos tâches les plus difficiles à vos « heures de pointe »

Les heures de pointe sont les moments de la journée où vous êtes le plus productif, et où votre créativité est à son plus haut niveau. Elles se situent généralement le matin.

Toutefois, des recherches sur les rythmes ultradiens ont indiqué que la plupart des gens connaissent des cycles de de 90 à 120 minutes tout le long de la journée. En gros, il est presque impossible de rester concentré pendant plus de 120 minutes, d’où la nécessité de faire des pauses.

Pour connaître les cycles de votre corps, suivez le conseil de Chris Bailey, auteur de Life of Productivity. Pendant trois semaines, enregistrez sur un tableur vos « scores » d’énergie, de concentration et de motivation toutes les heures au bureau. Les notes doivent varier de 1 à 10. Puis, tracez sur un graphique vos résultats, et déterminez vos heures de pointes, ainsi que les facteurs externes qui ont pu avoir un impact sur votre travail.

Une fois que vous avez identifié quelles sont les périodes où vous êtes le moins productif, profitez-en pour effectuer des tâches administratives, comme les factures, ou  pour répondre aux mails. Réservez plutôt les besognes importantes et intenses pour vos heures de pointe.

3 – Imposez-vous des contraintes

Les contraintes changent la façon dont nous voyons le monde autour de nous, et dont nous résolvons un problème. Les chercheurs ont constaté que les personnes qui ont moins de ressources ont tendance à faire preuve de plus de créativité dans la résolution des problèmes, et à penser de façon plus expansive.

En effet, lorsque les ressources sont abondantes, elles incitent moins à utiliser les choses de façon novatrice. Cela signifie que, dans une certaine mesure, la créativité est situationnelle et peut être cultivée.

Par exemple, si vous demandez à un architecte de concevoir une maison haut de gamme avec un budget limité, il est possible qu’il vous propose un certain nombre de solutions créatives afin pallier au manque de moyens.

Dans votre propre travail, prenez les contraintes positivement, car elles vous permettent de placer la barre haute, et de produire de meilleurs résultats. Il faut toutefois qu’elles ne soient pas trop élevées, au risque de nuire au processus de créativité.

4 – Optimisez votre équilibre biochimique

La créativité incombe un bon équilibre neurochimique. Pour bien faire fonctionner votre flux de productivité créatif, vous avez besoin de sérotonine et de dopamine. Mais comment les libérer ?

Vous devez réduire le stress. Les hormones du stress telles que l’adrénaline et le cortisol chassent les effets stimulants de la sérotonine sur la créativité. Elles augmentent également la pression artérielle, ce qui diminue la capacité globale de votre cerveau à se détendre et à se concentrer sur le travail cognitif. Ainsi, lorsqu’on est nerveux, on est moins susceptible d’être ouvert à de nouvelles idées.

Généralement, le niveau de sérotonine est plus élevé le matin (mais cela varie selon les personnes). Lorsque vous vous sentez anormalement cynique, déprimé, anxieux ou que vous avez envie de sucreries, il y a de fortes chances que votre taux de sérotonine soit bas.

Pour accroître la sérotonine, et soutenir la fonction cérébrale, privilégiez les aliments sains et riches en protéines. Si un café vous booste déjà, allez-y, vous aurez de meilleurs résultats avec un café au lait.

Une dernière chose, n’oubliez pas de vous lever et de bouger de temps en temps, car le sport stimule le potentiel créatif.

5 – Favorisez les outils de la pensée en réseau

Pour les penseurs traditionnels, A mène toujours à B, puis à C, et ainsi de suite. Pour les penseurs créatifs, A peut conduire à B, mais aussi à une foule d’idées qui ne débouchent pas forcément sur B.

C’est pourquoi les résultats sont perçus comme « créatifs » quand ils sont inattendus. Si cela reflète votre pensée, vous devez être capable de travailler avec des outils qui vous permettent de traiter de traiter les choses de manière à ce qu’elles aient un sens pour vous.

Par exemple, la cartographie mentale est un outil formidable pour les penseurs créatifs. Cette technique vous invite à créer un visuel de votre esprit, englobant toutes vos idées.

Pour conclure, on ne devient pas créatif sur un coup de tête. Ce que vous pouvez faire, cependant, est d’utiliser ces cinq conseils afin de favoriser la pensée créative, et améliorer votre rendement créatif sans perdre de vue votre productivité.

Alors que beaucoup d’entre nous seront toujours facilement distraits par les réseaux sociaux et les jeux vidéo, il ne faut pas oublier qu’apprendre à concentrer l’énergie créative mène sur la voie du succès.

C’est le secret de tous les chefs-d’œuvre.

Publié le 23 février 2018 à 10:15, par :
Emma Renaux


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches