BlogActus7 habitudes à adopter pour un cerveau en bonne santé

7 habitudes à adopter pour un cerveau en bonne santé

Le cerveau fonctionne correctement grâce à de nombreux facteurs. Cette partie de notre corps fait partie de celles qui utilisent le plus d’énergie et demandent un apport nutritionnel important. Mais selon la science, un autre élément clé contribue à assurer ses fonctions : les habitudes. Voici 7 habitudes qui possèdent des incidences positives sur le fonctionnement du cerveau, selon des scientifiques.

Faire des exercices

Des exercices réguliers assurent une bonne fonction cognitive, une capacité de réflexion plus développée et un risque réduit de démence grâce à un flux sanguin plus stable. Les personnes âgées faisant de l’exercice affichent un excellent résultat à un test cognitif. Les exercices physiques stimulent aussi la génération de nouveaux neurones. Mais, les sports à impact sont à exclure, car ce genre d’activités est à l’origine des lésions cérébrales.

Manger des aliments non transformés et des épices

Le cerveau est très gourmand en énergie et utilise essentiellement du glucose. Les aliments non- transformés sont les meilleures sources d’énergie, car ceux-ci se décomposent lentement. L’apport en énergie est plus constant contrairement aux aliments transformés. Mais l’ingestion d’une trop grande quantité de sucre entraîne, selon les scientifiques, la réduction de la plasticité du cerveau. Le curcuma est aussi très bénéfique, surtout pour lutter contre l’Alzheimer, car elle possède une propriété anti-inflammatoire et antioxydante. Enfin, les myrtilles et le cacao contribuent à améliorer la fonction cognitive.

Un bon apport en vitamine B12, vitamine D, minéraux

Le cerveau a un besoin accru en vitamine B12 pour que le système nerveux central puisse fonctionner correctement. Une carence aboutit vers une perte de mémoire et des problèmes cognitifs. La vitamine D est aussi un élément essentiel pour le cerveau. Un apport suffisant en fer alimente correctement en oxygène le cerveau.

Le café

Vous aimez le café ? C’est une bonne chose, car le café est un bon booster le matin. Il bloque les récepteurs de l’adénosine et réduit le risque de dépression. Le café permet aussi de prévenir la maladie de Parkinson et d’Alzheimer. L’antioxydant contenu dans cette boisson améliore la santé vasculaire et aide à la réparation des dommages au niveau des cellules.

Faire de la méditation

Selon des preuves apportées ces dix dernières années, la méditation stimule certaines zones du cortex cérébral pour augmenter le volume cérébral et réduit le volume de l’amygdale cérébral, la partie qui contrôle l’anxiété et la peur. La méditation réduit l’activité dans le réseau DNM (dermo, neuro, modulation) pour éviter les douleurs chroniques. Elle aide à une meilleure concentration et une bonne attention.

Rester mentalement actif

Pour prévenir le développement de maladie telle que l’Alzheimer, le cerveau doit rester actif. Une activité cognitive plus intense supporte mieux les effets des pathologies du cerveau. Un tel rythme fortifie grâce aux réserves cognitives.

Dormir suffisamment

Le cerveau est actif même lorsque nous dormons. Un manque de sommeil est pesant sur la santé cognitive. Une telle situation entraîne la détérioration de la fonction cognitive et une perte d’attention. Le sens de la créativité est réduit. Un manque de sommeil prolongé est difficile à réparer. Dormir sept heures par nuit est ainsi indispensable.

Publié le 16 mai 2019 à 20:15, par :
malala


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches