Animaux sans la peau


Le Natural History Museum de Londres vient de lancer une nouvelle expo, Animal Inside Out, inspiré de Our Body, à Corps Ouvert avec des humains. Le musée propose de découvrir l’intérieur ou plutôt le corps de 100 animaux et poissons sans leur peau.

Photos : Oli Scarff/Getty Images / David Rose

Les dernières publications

47 réflexions au sujet de “Animaux sans la peau”

  1. C’est comme pour l’expo humain : révoltant au niveau de la dignité (animal cette fois) mais intéréssant au niveau anatomique.

  2. @Jerem
    Je ne vois pas où est la différence de respect de la dignité entre le fait d’exposer simplement des os ou la peau (comme dans tous les musée d’histoire naturelle du monde) et ça… D’autant plus que, si sa se trouve, se sont des muscles « en plastique » (parce que de vrais muscles, ça finirait par se décomposer…)

    Perso, moi qui ai fait des études d’arts graphiques et qui, par conséquent est dessiné des dizaines de fois « Oscar » et « l’écorché de Houdon », j’aime beaucoup cette expo.

  3. Ce ne sont pas des muscles en plastiques, sinon aucun intérêt ;) Les muscles, les os, la peau et les organes restant sont traité pour ne pas être sensible aux dégâts du temps ;)

  4. C’est surement la même technique utilisée pour les expos avec des vrais coprs humains on utilise simplement les voies naturelles du sang pour introduire une sorte de conservateur spécial pendant des mois jusqu’ a saturation du corps donc pas de décomposition c’ est un peu pour ça que ca à l’ aspect du plastique à la fin ;)

  5. J’aurais bien voulu savoir quels avis auraient été ceux des animaux exposés, avant qu’ils le soient tiens… Mais bon, après les torturer, les rendre esclaves et les massacrer, nous ne sommes plus à ça près, n’est-ce pas ?

    C’est franchement pas croyable ce que l’homme peut faire à une créature dès lors que celle-ci n’a pas les moyens de se défendre.

  6. @h
    Il ne faut pas tout mélanger !…
    Il y a une expo semblable avec des corps humains. Je ne pense pas qu’il s’agisse de gens qu’on a dégommé juste pour les besoins de l’expo. Il s’agit très certainement de gens qui, sachant qu’une fois mort ils n’en auraient plus besoin, ont simplement donnés leur corps à la science.
    Ces animaux sont très certainement des animaux d’élevage ou de zoo, morts naturellement…

  7. Je trouve d’ailleurs, que finir comme ça, c’est bien plus digne que de finir en pâté pour chien…

  8. @Tarzan
    Les humains qui étaient exposé étaient Chinois, crois tu vraiment qu’il avait donné vraiment leur consentement ?

    Pour la transmission du savoir et de la connaissance tu peux prendre des cours ou lire des livres.
    Exemple pour les humains, je suis contre l’exposition qui a été faite des humains. Mais dans mes études médicale j’ai assisté à des dissections, et je trouvais ça légitime. Car ce n’est pas des « curieux » qui regardent, mais des futurs medecins qui vont utiliser cette connaissance apporté pour mieux soigner.
    Même raisonnement pour les animaux, les philosophes disent que la dignité est inhérente uniquement aux personnes et bien je trouve que non, les animaux on aussi droit à leur dignité.

  9. @Jerem
    Donc pour toi, il y a des gens qui ont la légitimité d’accéder à telle ou telle chose et d’autres non ? Que faits-tu du mot « égalité » inscrit sur la devise de la France ? Comment veux tu-que d’autres prennent la succession si on leur interdit l’accès à la connaissance nécessaire à tel ou tel métier ? Avant de s’engager pour 10 ans d’études de médecine, c’est toujours utile de savoir si la vue du sang nous fait tourner de l’œil, tu ne crois pas ? Et ça, on ne peut pas le savoir en lisant des livres… ou même en regardant des films gores.
    Concernant l’expo des humains, si un peuple se sens opprimé, il lui est possible de se soulever contre l’autorité. D’autres l’ont fait avant (et je ne parle pas seulement du printemps Arabe de ces 2 dernières année).
    Concernant les animaux, je le redis, je trouve cette « seconde vie » bien plus digne que de finir en pâté pour chien ou en engrais Algoflash (Car oui, un animal mort de 40 kg ou plus, doit selon la loi, être emmené à éclaircissage pour y être « transformé »…)

  10. @Tarzan

    Bon déjà, j’aime la France, mais le mot « égalité » inscris sur la devise n’est pas beaucoup respecté.
    Je suis d’accord qu’il faut essayer avant de s’engager, mais malheureusement on a jamais beaucoup le choix. Concernant la vue du sang, si on est phobique on le sais, sinon on s’y habitue, après si on le supporte vraiment pas on peux faire autre chose que chirurgien et allé vers une branche on ne verra presque jamais le sang, ou carrément pas.
    Les peuples opprimés ne peuvent pas tous se soulever, il faut une cohésion,du courage. Après je dis juste que j’ai un doute que d’autre partage sur l’accord de ceux qui on était exposé.
    Je suis d’accord avec toi, mais je trouve que ça peut crée une curiosité morbide pour certain genre « viens il y a des animaux dépecés exposés, c’est trop fun ». Après les gens qui serait vraiment intéressés par le côté anatomique, comme moi ou toi (je pense), ben oui ça participe à l’essor de la connaissance, sans contrevenir vraiment à la dignité des animaux.

  11. Oui il y a une légitimité à pouvoir accéder à certaines choses. En médecine quand on fait une dissection c’est pour le fun de voir un cadavre, c’est dans le cadre d’un cours vu au préalable etc. Là les gens qui vont y aller ne pourront meme pas mettre un nom sur ce qu’ils ont vu. Ils pourront juste dire « j’ai vu du cadavre ».
    L’égalité se fait au moment de choisir son avenir. Tout le monde peut faire de grandes études. Mais un écorché, d’homme ou non, n’a pas sa place dans une expo artistique. Un musee de sciences naturelles serait bien plus approprié. Là ca prendrait tout son sens. Ca ne serait pas un délire d’artiste à la con de vouloir tout montrer au nom d’on ne sait quoi, mais une expo dans un cadre instructif. Avec a la limite un/des anatomistes qui expliqueraient.

  12. @Jerem
    Quand je suis né, les médecins on dit à mes parent que je ne marcherais jamais et d’une certaine manière ils avaient raison. Pourtant, aujourd’hui je marche, je fais du vélo et je conduit une voiture normale (sans aménagement pour s’adapter à mon handicap). Alors, ne viens pas me dire qu’on a pas toujours le choix. Bien sûr on est jamais certain de réussir, mais le choix d’essayer, on l’a toujours.
    Sinon, concernant l’égalité, c’est vrai que ce mot ne devrait pas exister car si l’égalité était de ce monde, on serait tous beau grand fort et en parfaite santé…
    Enfin, concernant la légitimité d’une expo (quelle qu’elle soit). Si on devait ne pas organiser tel ou tel évènement, dire telle ou telle chose, sous prétexte que ça n’est pas « tous publique », alors on ne ferait ou dirait plus rien, car quoi que l’on fasse ou dise, ça plaira forcément à certains et ça déplaira forcément à d’autres. Certains aiment Picasso, d’autres trouvent ça nul. Il appartient à chacun de faire son auto censure. En sommes nous tous capable ? Là n’est pas le problème car c’est un tout autre débat…

  13. @Tubuline.63
    Il ne me semble pas que ce soit une expo « artistique », mais bien une expos façon « musée d’histoire naturelle itinérant ».

  14. Ma meilleur amie est née normalement, on lui a diagnostiqué une maladie à l’age de 12ans, et depuis ça maladie se développe, elle ne peut plus marcher, et elle parle de moins moins bien. Elle a beau se battre mais ses jambes la lâche, pas tout le monde à ta chance et non on a pas toujours le choix
    Je vais prendre des photos de petites filles nu et faire une expo alors !Non toute les expo ne sont pas légitimes.

  15. @Jerem
    Encore une fois, on est jamais certain de réussir, mais le choix d’essayer, on l’a toujours…
    Ta meilleure amie a le choix de laisser sa maladie faire son office ou bien de se battre contre elle pour essayer de retarder l’échéance. Même si parfois on peut avoir l’impression que ça ne sert à rien, ça sert au moins à une chose : pouvoir se regarder dans un miroir la tête haute…

    Quant à faire une expo, de petites filles nue, c’est essentiellement une question de loi.
    La loi en France stipule qu’il est interdit de tuer, pourtant chez les Incas, le sacrifice humain était hautement conseillé pour avoir de bonnes récoltes. Ce qui est immoral chez un peuple ne l’est pas forcément chez un autre et inversement…
    En France, photographier des petites filles nue (mais surtout les exposer, car tous le monde a dans ses placard des photos de ses enfants à poils dans le bain ou la piscine), est immoral et interdit par la loi, fin du débat…

  16. Pour info, il s’agit de vrais muscles, peau, organes, etc… Ils injectent du polymère, cela empêche que tout pourrisse.

  17. C’est acceptable tant qu’on ne met pas leur tête en spectacle. Combien de ceux qui défendent cette expo voudraient être la à la place de ces animaux ? Sûrement personne ! Vous voudriez mettre votre tête en trois morceaux comme celle du cheval à la vue de milliers de voyeurs sadique ?

    Et j’en entends déjà dire : « Oui mais ce sont des animaux ! », en oubliant eux-même qu’ils sont des mammifères dont la principale différence avec d’autres est leur possibilité d’exprimer leur refus par le langage.

    C’est si facile d’avoir un avis positif sur une question dès lors qu’on ne se met pas à la place de la victime, ou de l’exploité, hein ?

  18. @h
    Il n’y a rien qui ressemble plus à une tête de cheval qu’une autre tête de cheval, surtout sans la peau. Nous même, une fois la peau retirée, nous nous ressemblons tous quelque soit notre origine ethnique. Si cette expo devait avoir un message autre que « scientifique » à faire passer, c’est bien cela.

    Quand au coup du « pauvres petits animaux sans défense », dans ce cas, arrêtons de manger de la viande pour ne plus consommer que des fruits et des légumes. Sauf que :
    1- Qui peut dire qu’il est absolument certain que ça lui fait rien à la carotte de se faire bouffer ? Après tout, c’est également un organisme vivant…
    2- Il faudra penser à exterminer tous les méchants animaux carnivores et insectivores (et il y en a un paquets), car ils sont aussi fautifs que nous… et par précaution, les animaux herbivores pour les raisons évoquées plus haut.
    3- C’est entre autre en adoptant ce type de régime contre nature que, se crée des « bugs » dans le code génétique, à l’origine des handicaps de naissance. (Pour info, ma maladie est due à une carence en acide folique, autrement dit, si je suis handicapé, c’est parce que ma mère n’a pas mangé assez de salade pendant sa grossesse.)

  19. Personnellement, le fait qu’on expose ca ne me gene pas parce que ca n’est pas une galerie d’art mais un musée d’histoire naturelle…mais je n’irais pas le voir si j’en avais la possibilité parce que ca me dégoute.

  20. C’est pas le probleme de les tuer qui me derange. Quand on tue un animal pour le manger c’est vital. Quand on tue un animal pour tester des medicaments c’est vital. Meme morts de mort naturelle, ces animeux n’ont pas a etre exposés comme ca. Si demain j’ecrase le chat du voisin je vais pas aller l’exposer en le clouant sur ma porte au non de l’art. Tu es borné et incapable d’utiliser une logique autrement aue jusqu’a l’absurde. Dire que c’est parceque ta mere n’a pas assez mangé de salade que tu as un handicap c’est n’importe quoi. C’est un facteur qui a pu y concourir c’est sûr et certain, mais ca n’est pas la cause obligatoire.
    Quand a la carotte va me trouver un systeme nerveux la dedans, je suis tres curieux. J’adore quand les gens non scientifiques, et qui n’y comprennent rien essayent de s’en mêler. Ca donne tjs des affirmations ridicules.
    Pour en revenir a l’expo, je voudrais rappeler que en anat d’abord on apprend a partir de schémas simplifiés, puis a partir de dessins. Et enfin apres tt ca, parfois, mais pas tout le temps, on complete l’enseignement par une autopsie, voir pls. Donc balancer directement du cadavre au nom de l’art, car je n’ai jms entendu dire que c’etait pour la science, dans un cadre de conference ou quoi que ce soit, c’est uniquement une maniere de faire du buzz. Faire du buzz quand il y a un message au bout, ca peut valoir le coup. Quand c’est juste pour sa gueule, c’est qu’on a pas de morale

  21. Mais LOL les défenseurs des zanimaux !

    Continuez, vous êtes trop mignon. Pauvres gens (quand-même…).

    PS: j’attends avec impatience vos « manifestations » devant le MHN :D

  22. @Tarzan

    Ben toi, tu devrais ouvrir plus de bouquin tu vois… surtout de science, ça comblerait tes lacunes.

    @Hug O

    Merci d’exprimer si bien mes propos ! Je ne pouvais rêver meilleur avocat. ;)

  23. C’est ton point de vu… Sauf que, pour tester des médicaments on ne tue pas des animaux, on les tortures et ça, c’est particulièrement contestable. L’ennui, c’est que « on a pas trouvé d’alternative », alors tans pis, c’est pour la bonne cause…
    C’est justement vers ce genre de réflexion que je veux (toi et les autres) vous amener. Vous ne voyez pas les choses en tant que « fait », mais uniquement par leur côté prétendu « légitime ». Ce qui fait de quelqu’un qu’il est « quelqu’un à part entière », ça n’est pas son corps, mais sa pensée (certains diront son âme, mais ça revêt un caractère un peut trop religieux à mon gout). Une fois mort, le corps d’un individu est voué à disparaitre, alors si on a la possibilité de donner une « nouvelle vie » à ce corps, pourquoi pas, après tous c’est ce que faisaient les Égyptiens. Les raisons n’étaient pas les même, mais les faits, étaient à peut de choses prés, les mêmes…
    Et puis, on discute « dignité », mais est ce que c’est plus « digne » d’exposer des « squelettes » dans les musées ? Est-ce que, le fait qu’il n’y ai pas de « viande » sur les os, rend la chose plus acceptable ?
    Alors, bien sur que si cette expo n’a pas d’autres volonté que de « faire du buzz » ou de « choquer », c’est pitoyable, mais dans ce cas, ça n’est pas l’expo qui est pitoyable, mais le gars qui en est à l’origine.
    Pour terminer, je reviendrais sur les causes de mon handicap. Sais-tu au moins de quel handicap je suis atteint pour prétendre que je dis n’importe quoi ? Ne crois-tu pas que, depuis 34 ans, j’ai étudié la question ? Tu crois vraiment que ça m’a fait plaisir d’apprendre la cause de cette maladie ?…

  24. Je me fiche de ton handicap (oui), et relis-toi ! Quand tu parles de souffrance de carotte, tu es sérieux ou ironique ? Tu veux que je t’explique ce qu’est le néo-cortex ?

    Les animaux sont fautifs ? Ah bon ? Autant que l’Homme et ses industries ? Whoa !

    Le végétalisme est contre-nature ? La chasse (-400 000 ans avant JC) est beaucoup plus récente que la cueillette, qui toujours permis à l’Homme de survivre pendant des millions d’années ! La viande lui a seulement donné la possibilité de survivre dans des régions plus froides et n’était qu’un complément alimentaire rare EN PLUS de la cueillette. C’est justement un régime alimentaire basé sur viande, lait, œuf, fromage qui est la cause de maladie telle que certains cancers, l’ostéoporose et autres maladies cardio-vasculaires.

    Si on suit ton raisonnement par l’absurde, je devrais donner vie à un enfant malade parce que j’ai une alimentation saine ? N’importe quoi !

    Avant de l’ouvrir, renseigne-toi, et arrête de te regarder le nombril, tu n’es pas le seul sur Terre qui souffre !

  25. @Tubuline.63

    Si manger de la viande est vital, explique-moi scientifiquement comment il est possible que je sois encore en vie et en parfaite santé alors que je n’en consomme pas ?

    Ah oui c’est vrai, tu n’es pas une scientifique… qu’il me font rire ces pseudos scientifique en carton qui croient tout savoir sur tout et parle ex cathedra !!! :D

  26. 1- Si j’ai parlé de mon handicap, c’est parce que je cherchais un sujet que je connait bien (contrairement à toi) pour illustrer mon propos et sache que je me contrefiche de ce que tu en pense.
    2- Oui, le coup de la carotte, c’était de l’ironie (il est tant de t’en rendre compte), pour te montrer jusqu’où on peut aller dans l’absurde en suivant ta logique.

    2- La chasse est apparu (contrairement à ce que tu prétend), avec l’Homo Habilis il y a environ 2 millions d’années, l’Homo Sapiens est apparu il y a seulement 200 000 ans. Cela fait 1.8 millions d’années d’évolution durant lesquelles la viande est passé du statut de simple complément alimentaire à celui de denrée indispensable à notre organisme.
    Ce qui crée les problèmes médicaux, ce sont les excès (Manger trop d’un aliment est aussi mauvais que d’en manger pas suffisamment.)
    Contrairement à toi, ma bibliothèque est presque exclusivement pleine de bouquin de vulgarisation scientifique, alors ne va pas croire que j’y connais rien.

  27. Tu ne consommes pas de viande ? Ne t’en fait pas, à part une espérance de vie un peut plus courte tu ne risque rien. En revanche, c’est ta descendance qui va en pâtir.
    J’ai moi aussi des végétariens dans ma famille, il ont eu 2 enfant… avec de lourds handicaps dont des retards mental…

  28. Les hominidés sont apparus il y a 17 millions d’années., et quand l’homo erectus a commencé a chasser, son régime était toujours constitué principalement de végétaux.

    Au lieu d’avancer des théories, puisque tu es un fervent partisan de l’explication scientifique, prouve-moi qu’un régime végétalien raccourcie (pour reprendre ton terme) l’espérance de vie, et explique aussi en détail comment la descendance pâtit d’un régime alimentaire basé sur une consommation de végétaux, de soja et de fruits… Je suis pressé d’en apprendre plus !

    Si tu n’y parviens pas, en tout cas à me convaincre, tu seras un charlatan, un con doublé d’un aigri de la vie.

    Je t’en prie, fais toi plaisir ! Je te lirai, promis !

  29. Tu veux que j’écrive sans faute ? Commence par corriger les tiennes :
    « qui toujours permis » -> qui a toujours permis
    « renseigne-toi, et arrête » -> renseigne-toi et arrête
    « qu’il me font rire ces pseudos scientifique » -> qu’ils me font rire ces pseudo scientifiques
    « espérance de vie, et explique » -> espérance de vie et explique
    « fais toi plaisir » -> fais-toi plaisir

    Je ne vois pas pourquoi je perdrais mon temps à t’expliquer tout ça puisque tu ne m’accordes pas de crédit…
    Vas plutôt voir ton médecin ou mieux, un nutritionniste il t’expliquera les méfaits d’une alimentation inadaptée, il te dira que Si le soja a une forte teneur en protéines végétales, il ne contient pas autant d’acides aminés que la viande. De plus, le calcium, le zinc, le cuivre et le manganèse qu’il contient sont moins utilisables pas l’organisme. Les steaks de soja permettent d’alterner avec la viande mais ne la remplacent pas !
    Mais peut-être que si c’est lui qui te le dis, tu le croiras.

  30. @h : je suis pharmacien mais c’est vrai que c’est pas très scientifique comme job … Il y a 17 millions d’années c’est vrai qu’homo erectus et ses 20 ans d’espérance de vie font rêver. Un truc tout bête, on a besoin de ce que l’on appelle le fer héménique. Il est contenu dans les viandes rouges. On peut le remplacer par du fer non héminique, contenu dans les végétaux et les oeufs, mais c’est moins bien. Alors effectivement, manger de la viande n’est pas vital au sens où tu l’entends. Tout comme prendre des médicaments quand on est malade n’est pas vital non plus, la preuve je n’en prends quasiment jamais, je ne suis pas souvent malade, et quand je le suis ça ne dur pas très longtemps.
    Il n’empêche que maintenant on sait bien que manger de la viande (surtout la rouge) dans de bonnes proportions est un facteur d’allongement de la vie. Certes il y a aussi des toxines, c’est pour ça que je parle de « bonnes proportions ».
    De plus les végétariens vous faites souvent gaffe à avoir des substituants des hormones animales, avec comme dit plus haut certains légumes ou les oeufs. Mais va en parler aux enfants sub-sahariens, qui ne peuvent manger que du manioc, sans apport de protéines animales ou de leur substituants. Waoooo ils ont l’air en méga forme.
    Et si tu te sens en pleine forme en ce moment, c’est un peu comme un fumeur de 20-30 ans qui dirait « pfff la clope rend malade ?? bidon, je suis en pleine forme moi » et qui a 40 ans va commencer à se sentir mal, puis à 50 aura son cancer (je caricature, of course). Si l’homme est omnivore, c’est pas piur rien, sinon on serait resté herbivore et on ne ferait que de la cueuillette.

  31. N’importe quoi… faut vraiment se faire chier au cours d’une insomnie pour perdre sont temps avec de telles bêtises à lire. Ex cathedra, c’est ce que je disais…

    @Tarzan : J’ai pas le courage de reprendre toutes tes fautes. Bisous :)

  32. Tarzan a dit : « Je ne vois pas pourquoi je perdrais mon temps à t’expliquer tout ça puisque tu ne m’accordes pas de crédit… »

    Rectification : Tu en es incapable, admets-le.
    @+ bizzzz

  33. Tu parles de tarzan qui n’a rien a repondre, mais c’est pareil pour toi avec ce que je t’ai dit. Je ne vois pas de quelles betises tu parles. C’est pas parce que tu n’as pas compris que c’est faux …

  34. @h
    Comme je l’ai dit plus haut : Le soja a une forte teneur en protéines végétales, mais il ne contient pas autant d’acides aminés que la viande. De plus, le calcium, le zinc, le cuivre et le manganèse qu’il contient sont moins utilisables pas l’organisme. Les steaks de soja permettent d’alterner avec la viande mais ne la remplacent pas !

    1- Il semblerait que tu soit incapable de lire un texte, fût-il de quelques lignes jusqu’au bout…

    2- Tu viens de te griller. Tu nous fait la leçon à la « moi je sais tout mieux que les autres », alors que tu ne « Perdre pas ton temps avec de telles bêtises à lire. »…
    Contrairement à toi, tout ce que tubuline.63 et moi avançons, on l’a appris soit en cours, soit en lisant des bouquins ou des articles spécialisés, rédigés par de vrais scientifiques qui ont vérifiés leurs dires et certainement pas par un gourou illuminé qui prétend avoir la science infuse !

    3- Sais-tu au moins ce que veux dire « ex cathedra » ? Parce que, vu la manière dont tu uses et abuses de ce mot, j’en doute fortement !

  35. Oui, je le sais ! Je sais aussi ce que signifie mentaphobie ! Allez, servez-vous de Google pour l’apprendre. Quand se sera le cas, peut-être vous rendrez-vous compte des efforts que vous faites pour lui donner tout son sens.

    Franchement, ça ne sert à rien de discuter avec vous. Les animaux sont des objets à vos yeux et doivent le rester, quitte à avancer n’importe quel argument fallacieux.

    Est-ce si dur de s’avouer que nos habitudes sont condamnables sur le plan moral ?

    @Tubuline : Donc, c’est naturel pour un humain de manger de la viande ? L’argument classique ! On nous le répète sans cesse ! L’évolution a raison. Cependant, il est grand temps que les partisans évolutionnistes étudient d’un peu plus près l’histoire naturelle et prennent exemple Charles Darwin lui-même, père de la théorie de l’évolution… et fervent végétarien ! :D

    @Tarzan : Quand on a plus d’arguments, on relève les ce qui nous semble être une incohérence chez l’autre. À ce jour, tu ne m’as pas convaincu, si ce n’est d’être un abruti fini. Mas tu peux continuer, tu me divertis, c’est déjà pas mal. :D

  36. Ouh là ! J’ai fait usage du mot « se » au lieu de « ce » ! Voilà un argument pour Tarzan ! Puisqu’il n’aura absolument rien à répondre au reste de mon message. :D :D :D

    Ah ! Vous me faites rire ! :)

  37. En d’autres mots, être CAPABLE (je l’écris en majuscules oui !) de manger de la viande ne signifie pas être DESTINÉ à le faire. Nous sommes capables de manger et de digérer le carton; nous n’en mangeons pas pour autant !

    Puis, puisque tu parles de naturel, que reste-t-il de naturel dans notre société moderne ? Si nous acceptions l’argument et voulions réellement être au naturel, il faudrait éliminer nos appareils électroniques ( télé, ordi, cellulaire ), nos inventions médicales ( lunettes, pompe pour l’asthme, contraceptifs ), nos véhicules de transport ( auto, train, avion ), etc… et retourner aux us et coutumes des hommes des cavernes. Ceux qui s’opposent au végétarisme en le qualifiant de non-naturel doivent justifier pourquoi ils s’engagent eux-mêmes, mille fois par jour, dans des actes qui sont loin d’être naturels, sans que personne n’y trouve rien à redire. Quant à moi, si j’ai à choisir entre vivre dans un monde artificiel et vivre à poil au fin fond des bois, je dis au diable la vie soi-disant naturelle !

  38. @h
    Peux-tu me dire à quel moment j’aurais prétendu que contrairement aux humains, le animaux n’auraient pas de conscience ? Au contraire, pour moi, qu’il s’agisse d’animaux ou d’humain cela ne fait aucune différence, que de toute façon, une fois mort, animaux comme humain, nous n’avons plus besoin de notre enveloppe charnelle et que par conséquent, plutôt que de finir moisi dans une boite en chêne ou en croquette pour chien, se faire embaumer, c’est plutôt une alternative qui vaux le coup d’être étudiée. Après, savoir si c’est moral ou pas… comme je l’ai également dit : Ce qui est immoral pour un peuple, ne l’est pas forcément pour un autre et inversement. En ce qui me concerne, je ne fait aucune différence entre des écorchés, des animaux empaillé ou des squelettes. Je ne vois pourquoi un animal empaillé serait moins « choquant » qu’un animal avec les os et les muscles, car dans chacun de ces cas, il s’agit à chaque foi d’animaux (ou d’humains, mais je ne fait pas non plus de différence puisque nous sommes nous aussi des animaux) mort !

  39. D’abord, soulignons que, selon les associations diététiques des États-Unis et du Canada, les végétariens et les végétaliens ont généralement une alimentation saine et adéquate qui adhère aux recommandations alimentaires et fournit tous les nutriments nécessaires pour être en santé. Les aliments fortifiés, peuvent certainement aider les végétariens à obtenir leur apport quotidien de nutriments, mais ce fait s’applique à tout le monde. Plusieurs professionnels de la santé affirment que la majorité des Nord-Américains ont une alimentation sous-optimale et recommandent la consommation de multivitamines à « quasiment tous les adultes ». Ce n’est donc pas une question de manger ou ne pas manger de viande, mais bien une question d’alimentation saine ou malsaine. Les déficiences alimentaires ne sont pas corrélées au végétarisme, mais inhérentes à nos habitudes alimentaires et notre mode de vie moderne, depuis que le régime typique des humains a évolué d’une récolte directe de la nature ( qu’on qualifierait aujourd’hui de « naturelle » ou « biologique », comme si c’était une classe spéciale de nourriture ) vers une alimentation synthéthique et industrielle, dont la valeur nutritive est faible dès le départ ou perdue au cours du traitement/transformation en produit pré-emballé de supermarché.

    Ainsi, les personnes qui s’opposent aux diététiques végétariennes à cause de la supplémentation « artificielle » doivent se rendre compte que :
    – Leur propre régime omnivore, pour être lui aussi optimal, doit fort probablement être supplémenté ;
    – Elles consomment sans doute déjà des aliments fortifiés, puisqu’ils sont très courants de nos jours : pain de blé enrichi, jus d’orange enrichi de calcium, céréales enrichies de fer, sel iodé, etc…;
    – La viande, les oeufs et les produits laitiers sont souvent fortifiés aussi (oeufs oméga-3) et contiennent en plus des « suppléments artificiels » néfastes ( hormones, antibiotiques ) ;
    – Même sans supplémentation, le régime occidental typique est déjà totalement « artificiel » à cause des transformations excessives et de l’ajout de substances synthétiques ( combien d’éléments reconnaissez-vous dans les listes d’ingrédients des produits du supermarché et combien d’entre eux sont naturels ? ) ;
    – En général, l’état de santé des végétariens est meilleur que celui des non-végétariens ;
    – Si elles ne veulent absolument rien savoir des produits fortifiés, il leur serait possible de vivre saines et heureuses sur un régime végétarien « sous-optimal » – comme d’ailleurs la plupart des gens, tout régime confondu, le font.

  40. @h
    Ha ! D’accord, je vois !… T’es le type de la nouvelle pub Zalando ?
    Mais si tu veux à ce point retourner au temps des cavernes… qu’est ce que tu fait avec un ordinateur ? Il est en cellulose ? T’as un pote qui pédale pour fournir l’électricité ? Ha ha ha !… laisse moi rire !

  41. C’est vrai qu’avec leurs hamburgers, au niveau diététique, les Américains sont une référence fiable ! Ha ha ha !…

  42. Heureusement que j’ai écris : « Au diable la vie soi disant naturelle ». Tu ne comprends pas le sens de la phrase ? T’es honnêtement aussi con que ça ?

    Et tu ne sais même pas lire… affligeant. Relis-moi s’il-te-plaît, t’es sincèrement pathétique. Je dirais bien que tu te sers de l’anonymat pour laisser libre cours à ta bêtise mais quelque chose me dit que tu dois être comme ça dans la vie, la vraie. Et j’ai honte pour toi.

    J’en ai fini avec toi. Un grand MERCI d’avoir si bien illustré mes propos pendant ce long échange épistolaire. Tu es vraiment aigri, tellement que tu n’est même plus capable de comprendre le sens d’une phrase quand la haine t’envahit.

    Aller salut !!

  43. Bien sûr, je te laisse le dernier mot, fais nous une dernière fois la preuve de ta connerie sans limite. Amuse-nous une dernière fois ( en tout cas sur cette discussion hein, on se retrouve plus tard sur un autre sujet… ^^ )

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard