BlogMusiqueAretha Franklin met un terme à sa carrière : ses plus jolis succès

Aretha Franklin met un terme à sa carrière : ses plus jolis succès

« The Queen of Soul» , qui fêtera ses 75 ans le mois prochain, a décidé d’arrêter sa carrière. Après la sortie en septembre prochain d’un ultime album, en partie produit par Stevie Wonder, l’icône aux 18 grammy awards tirera sa révérence. Voici ses plus beaux succès, à écouter sans modération.

Respect (1967)

Cette célèbre reprise du tube d’Otis Redding s’est révélée comme le titre rythm & blues de l’été 67. Une thématique moderne à l’époque puisque la chanteuse demande à son mari de la respecter à la maison.

You may me feel like a natural woman (1967)

Ce titre légendaire, est un peu plus entré dans l’histoire en 2015. La chanteuse, en effet, a interprété ce morceau devant Barack Obama, ce dernier en a versé une larme.

Baby, I love you (1967)

Un titre non provoquant mais pour le moins avenant sur l’amour et le sexe. évoque sans tabou son désir de femme.

I never loved a man (1967)

Ce morceau est considéré avec « Respect », comme le plus grand de la diva. Encore aujourd’hui, son interprétation fait mouche comme en 2014 à la Maison-Blanche.

Chain of fouls (1968)

Le titre « Chain of fouls » a eu le mérite de se faire déhancher le mythique John Travolta en 1996 dans le film Michael.

Think (1968)

Nouveau carton pour Aretha Franklin à la fin des sixties grâce à « Think ».  Elle met en garde son homme sur ses agissements et lui propose un retour dans le passé. Un tube rythmé, une voix et une instrumentales excitées.

Ain’t no way (1968)

Dans « Ain’t no way », pour Aretha Franklin, une femme doit avoir son émancipation. Un titre de nouveau engagé et très moderne pour l’époque.

Angel (1973)

Aretha Franklin se livre dans ce morceau où l’ange désigne sa sœur. Cette dernière demande son aide car elle cherche désespérément l’amour.

Get it right (1983)

Ses principaux succès sont concentrés sur quelques années. Notons toutefois « Get it right » en 1983, un tube tiré de l’album du même nom. Plus pêchu, proche du disco, un tube dans l’air des années 80 agréable à l’oreille.

Publié le 10 février 2017 à 11:05, par :
Josh


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches