Une association américaine propose des « nichons tricotés » à la main

Barbara Demorest a créé l’association Knitted Knockers afin de venir en aide aux femmes ayant subi un mastectomie.

Elle a en effet remarqué que certaines n’avaient pas toujours les moyens de s’offrir des prothèses en silicone.
D’autres, tout simplement, y étaient réticentes. Elle a ainsi décidé de leur rendre leur féminité en s’entourant de volontaires pour réaliser bénévolement des seins tricotés à la main.

Knitted Knockers veut dire nichons tricotés en français. Cela sonne bien, et plutôt joyeux, comme l’objectif que s’est fixé Barbara Demorest.

Les nichons en tricot qu’elle réalise avec son équipe sont doux au toucher, indolores et surtout gratuits. L’association compte aujourd’hui 250 groupes aux Etats-Unis ainsi que dans 14 pays.

Pour y adhérer, on peut rejoindre un groupe local de tricoteurs ou faire une inscription en ligne. Les confections sont envoyées à Knitted Knockers qui les rembourre, et se charge de les partager dans les quatre coins du monde, jusqu’en Afghanistan ou au Rwanda.

En créant cette association, Barbara Demorest s’est inspirée de son histoire personnelle. Après une mastectomie, elle s’était sentie complexée.

Au début, elle avait placé une veste et une chaussette dans son soutien-gorge pour se créer une poitrine, jusqu’à ce qu’une amie lui conseille des nichons tricotés.

Grâce à ses prothèses, elle a su aujourd’hui redonner le sourire et la confiance en soi aux femmes qui ont subi cette opération défiminisante.

Les dernières publications
Tuxboard