BlogLifestyleLes conseils pour ne pas choper une infection dans les toilettes publiques

Les conseils pour ne pas choper une infection dans les toilettes publiques

Dans l’imagerie populaire, les publiques sont les lieux de transmission des maladies vénériennes. Aucune personne n’utilise de gaieté de coeur les publiques, sauf si elle est dictée par un besoin pressant.

En effet, outre la propreté douteuse des lieux, on ne peut s’empêcher d’imaginer toutes les perfides petites créatures fourmillant dans la cuvette.

Beaucoup d’usagers tremblent, rien qu’en pensant qu’elles puissent être la cause de maladies génitales, comme la chlamydia, la gonorrhée ou la syphilis.

Et on peut légitimement se demander si on est exposé à une infection en s’asseyant sur le siège des .

Les toilettes publiques sont-elles en cause dans la transmission des IST ?

Selon le Dr Preethi Daniel, médecin au NHS (National Health Service),  la peur d’attraper une maladie dans les toilettes publiques est très répandue.

Toutefois, elle nous rassure, il existe très peu de chances de contracter des microbes.

Elle a déclaré :

« Pour contracter ces maladies, les germes doivent être directement transférés du siège des toilettes à votre appareil génital, ou à travers une plaie ouverte ou une plaie sur vos jambes ou aux fesses.

Vous êtes plus susceptible d’être frappé par la foudre en conduisant un cochon volant que d’attraper une maladie sexuellement transmissible, à partir du siège des toilettes publiques, alors s’il vous plaît ne vous inquiétez pas. »

Elle précise que les seuls microbes que l’on pourrait éventuellement contracter à partir du siège des toilettes sont l’E.coli et la salmonelle. En somme, une gastro-entérite…

Elle avertit également que le sol des toilettes publiques contient plus de germes que le siège. Il est donc conseillé de garder ses chaussures.

Paradoxalement, elle explique qu’essayer d’éviter une infection urinaire sur le siège des toilettes peut conduire à … une infection urinaire.

En effet, toutes nos acrobaties pour éviter de le toucher, et notre fuite en avant pour sortit illico presto des WC favorisent cette maladie.

En ne vidant pas complètement notre vessie en position accroupie, ou en courant, on expose notre corps à des bactéries potentiellement nocives.

Comment éviter les infections dans les toilettes publiques ?

Alors voici trois solides conseils pour éviter les infections dans les toilettes publiques :

1 – Lavez-vous soigneusement les mains après avoir utilisé les toilettes.
2 – Apportez toujours sur vous un désinfectant antibactérien, pour une protection supplémentaire.
3 – Couvrez le siège des toilettes avec du papier hygiénique ou utilisez des lingettes antibactériennes avant de vous asseoir.

Publié le 20 octobre 2017 à 9:24, par :
Emma Renaux

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches