BlogActusBatkid, 5ans et déjà super héros

Batkid, 5ans et déjà super héros

batkid et batman

Un petit garçon de 5 ans, atteint de leucémie, est devenu vendredi le héros d’un jour à San Francisco, en prenant la cape et le masque de Batman pour délivrer la ville de ses méchants. L’événement était organisé, sous l’oeil de milliers de fans, par la fondation « Make-a-Wish » qui réalise les rêves des enfants atteints de maladies graves. C’est ainsi toute la ville de San Francisco qui s’est réunie pour cette évènement, près de 11.000 figurants furent mobilisés. Miles Scott, 5 ans, se souviendra surement toute sa vie de ce moment magique digne d’une super-production hollywoodienne.

Alors que le petit Miles Scott pensait être en ville, juste pour l’achat du costume de son héros préféré, il eut la surprise de voir un bulletin d’information un peu spécial. En effet, le terrible Pingouin et le diabolique Sphynx, deux des légendaires ennemis de Batman, sèment la panique dans la ville de Gotham. L’un a enlevé la mascotte de l’équipe de baseball locale et une demoiselle en détresse, l’autre tente de cambrioler une banque. Le commissaire Gordon et les forces de police sont dépassés (interprétés par les autorités de la ville). Il ne reste qu’une solution : activer le bat-signal et attendre l’arrivée de… Batkid, cinq ans.

Pingouin Sphynx VS BAtkid

 

Pour accomplir sa tâche, Batkid est accompagné par l’illustre Batman grandeur nature. Bien sur, leur moyen de locomotion n’était autre qu’une Lamborghini aux allures de Batmobile. Batkid attaque alors un véritable parcours du combattant pour déjoué les plans de ses ennemis.

Notre super héros en herbe a d’abord sauvé une demoiselle en détresse sur les rails du tramway puis capturé le Sphinx alors qu’il braquait une banque.

braquage Sphynx

A peine remis de ses émotions, Batkid a dû délivrer la mascotte de l’équipe des San Francisco Giants, dont il est fan également. Après de nombreuses cascades et les encouragements de la foule. Notre héros réussit à délivrer Lou le phoque, des griffes du Pingouin.

Mascotte Batkid

Et surtout, que serait Batman sans son compagnon d’aventure : Robin. Ici, c’est le petit frère de Miles qui se prête au jeu.

Robin Batkid

Batkid a ému des milliers de personnes dans les rues de San Francisco, mais également sur les réseaux sociaux. Même le président Barack Obama, en personne, a tenu à participer à sa manière au rêve du petit garçon. Le président américain a ainsi remercié son sauveur du jour, dans un vine sur le compte Twitter de la Maison Blanche : « Bien joué, Miles ! Gotham est sauvé !« .

Batkid a évidemment vaincu ses deux ennemis avant de partir au volant de sa Batmobile. Un tâche facile pour le petit garçon, quand on sait que son plus gros combat n’est pas celui-ci. Mais c’est sa leucémie qui est en rémission, explique Patricia Wilson : « Il a déjà battu un vilain dans la vraie vie. C’était son cancer et il a gagné ».

Après avoir mis ses deux ennemis derrière les barreaux, Miles Scott a reçu les clés de la ville de San Francisco, des mains de son maire Ed Lee. Privilège auquel Batman n’a jamais eu le droit.

Batkid Maireclé

Enfin, tel un véritable héros, Batkid a eu droit à être en couverture du Gotham City Chronicle. Sans aucun doute, un jour qui restera gravé dans les mémoires de l’ensemble des citoyens de Gotham City mais également et surtout dans celle de Miles Scott.

batkid journal

 

Publié le 18 novembre 2013 à 16:28, par :
La rédaction // Facebook

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches