Pour bien manger, il faut être hors la loi, le coup de gueule d’Olivier Roellinger

olivier-roellinger-photo-graines

Invité dans l’émission AcTualiTy sur France 2, le chef cuisinier Olivier Roellinger s’insurge contre les grands groupes de l’agrochimie.

90% des semences détenues par 5 grands groupes de semenciers français (dont Bayer & Monsanto) qui ont la main mise sur le catalogue de variétés autorisées.
Depuis 60 ans, c’est 80% des variétés végétales comestibles qui ont disparu. Si un maraîcher n’utilise pas les semences autorisées dans ce catalogue, il risque 450€ d’amende par variété !

Et il explique son point de vue :

Il y a des semences qui sont réduites parce que finalement cette réduction permet de développer simplement des graines pour l’industrie agroalimentaire, qui poussent vite et bien, qui s’adaptent parfaitement aux pesticides, qui s’adaptent parfaitement aux herbicides et aux insecticides. Tout ceci se réduit comme une peau de chagrin et c’est très dangereux. Parce que vous savez qu’en ce moment il y a un grand problème climatique, on le sait tous.
Mais les graines, la vie d’une graine que l’on plante dans la terre comme ça et qui va pousser, ça ça appartient à l’humanité et cette diversité permet justement une adaptabilité de la graine et du vivant pour que demain en fonction des transformations environnementales, des problèmes climatiques, toutes ces plantes puissent se développer et s’adapter. C’est ce qu’on appelle la « coévolution ».

Parce que vous voyez toutes ces tomates là, il y en a pas deux pareilles hors ce que l’on aime c’est la standardisation et vous même parfois, vous savez quand vous allez acheter vos légumes et que vous pouvez les choisir vous même, vous prenez tous identiques et faut pas qu’il y est ici une petite mouche.

Donc on a tous une part de responsabilité mais néanmoins ces gens-là aujourd’hui vont s’approprier non seulement l’alimentation mais Bayer en plus soigne, il fait des médicaments.

Mais c’est dangereux pour la santé les légumes du catalogue ? A mais absolument pas ! C’est dangereux pour le goût !

Ces groupes contrôlent notre consommation, sans nous proposer les meilleurs produits.