BlogHigh-Tech/Web, PhotosBiki, le drone aquatique pour explorer les fonds marins sans se mouiller

Biki, le drone aquatique pour explorer les fonds marins sans se mouiller

Avec le drone sous-marin Biki, les récifs n’auront bientôt plus de secrets pour vous. On vous présente cet engin aquatique nouvelle génération qui filme en 4K.

Biki, le drone sous-marin qui filme en 4K

Si la plupart des sont volants, le RoboSea Biki est l’un des premiers à évoluer sous l’eau. Résistant à la pression sous-marine, il embarque avec lui un objectif 4K pour filmer les récifs sans se mouiller.

Plutôt que de faire comme la concurrence, l’entreprise RoboSea a décidé de tirer son épingle du jeu en s’inspirant de la nature pour nous proposer son nouveau fleuron : le RoboSea Biki qui se déplace à la manière d’un poisson.

>> Les plus beaux clichés du concours Dronestagram 2017

Évidemment, ce bijou technologique embarque ce qui se fait de mieux dans le genre : un détecteur d’obstacles, une fonction retour automatique, des capteurs infrarouges, et évidemment, un objectif 4K pour faire de vous le prochain James Cameron.

Amy Zhang, travaillant pour le pôle marketing de Robo Sea, explique :

« A l’heure actuelle. Biki est l’un des les plus utiles. Les océans recouvrent les 3/4 de la surface terrestre, mais nos connaissances en la matière sont bien moins développées que notre savoir sur Terre. Nous avons encore des pans entier d’océans à explorer. Les robots sous-marins doivent être développés à la fois pour exploiter et protéger les océans. »

La conception du drone Biki se base sur la théorie de la dynamique des fluides, et le robot est propulsé par un mouvement mécanique imitant celui du poisson. Les capteurs infrarouges sont placés au niveau de sa gueule, et la caméra au niveau de la tête de l’appareil.

RoboSea estime que le marché des drones aériens est saturé à l’heure actuelle, et que la demande en matière de drones sous-marins s’avère extrêmement forte.

Biki a donc été développé afin de rendre l’exploration des fonds marins plus accessible. Le design étrange du drone n’est cependant pas uniquement cosmétique, comme l’explique Amy Zhang :

« La plupart des autres robots sous-marins utilisent des hélices, ce qui entraine une importante consommation d’énergie. De fait, les batteries s’épuisent rapidement et il faut ensuite brancher l’appareil pour qu’il continue à fonctionner. Mais pas BIKI. »

Avec un poids plume d’1,2 kilo, Biki se transporte aisément et sa batterie de 2.600 mAh lui offre une autonomie d’environ 1h30. Ses premières livraisons sont prévues pour septembre 2017 sur la page indiegogo (504 euros).

idee cadeaux Noel 2017

Publié le 8 août 2017 à 12:45, par :
Vic Rattlehead

Я пишу на русском языке, потому что я очень оригинально. Водка, сиськи, свобода.

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2017 | Tuxboard : concentré de news fraîches