Ce sextoy connecté collectait les informations hot vous concernant

sextoy connecte

La société créatrice du « We-Vibe » a été condamnée à verser 9 300 euros à chaque utilisateur de son sextoy connecté. Un dédommagement moindre lorsqu’on sait qu’elle récoltait toutes les données non anonymisées et les utilisait. Les fabricants ont été condamnés à verser 3.5 millions d’euros aux utilisateurs du vibromasseur. La sanction rendue par les magistrats de Chicago … Lire la suite

Tuxboard