Test de la BMW i3 : la nouvelle vision de mobilité du futur

C’est à Amsterdam que BMW à invité Tuxboard pour le lancement de sa nouvelle BMW i3, avec une réelle volonté de changer les mentalités. IBM avait dit à Steve Jobs que « personne n’aurait besoin d’un ordinateur à la maison ». La marque allemande de son côté réalise un grand pas vers la mobilité du futur.

C’est en 2007 que BMW a demandé à une de ses équipes de travailler sur une nouvelle mobilité, en étudiant les nouvelles tendances comme l’urbanisation et la durabilité économique et écologique. Les énergies fossiles se réduisant chaque année, le concept BMW i s’est développé autour de l’électrique et des énergies renouvelables.

Après les expérimentations des Mini E et BMW Active E, qui ont parcourus plus de 21 millions de km, BMW s’est rendu compte qu’un utilisateur avait besoin que de 50 km (maximum) en autonomie chaque jour (49 pour la Chine, 39 pour l’Allemagne et 44 pour la France).

BMW avait présenté les concepts de l’i3 et i8 ces derniers mois et c’est le 14 novembre que la BMW i3 sera mis en vente. Un modèle révolutionnaire qui pourrait en surprendre plus d’un.

Pour répondre à certains besoins, la firme Allemande a allégé son véhicule, avec un habitacle entièrement en fibres de carbone, la première pour une voiture de grande série construite en PRFC (Plastique Renforcé de Fibres de Carbone) 50% plus léger que l’acier, et un chassis en aluminium sur lequel est placé la batterie Lithium-Ion.

Chargement du player …


 

Super Green ?

BMW utilise des matériaux éco-responsables, notamment avec 80% de l’aluminium produit à partir des énergies renouvelables et du recyclage, L’éco-responsabilité est aussi présente dans l’habitacle (sellerie, cuir tanné, contre-porte, insert et structures des sièges).
La BMW i3 rejette 0 g/km de CO2, et 13 g/km pour la version avec prolongateur.

Des chiffres oui mais des …

Cette BMW i3 possède un moteur électrique de 170 ch (125 kW) avec un couple de 250 Nm dès le démarrage ! Vous pourrez atteindre les 100 km/h en 7,2 secondes, la même sensation qu’à bord d’une Mini Cooper S. Elle assure un confort également lors de dépassements, puisque la vitesse maximale est de 150 km/h (152 exactement d’après nos tests ^^).
Longueur : 3,9 m
Largeur : 1,77 m
Hauteur : 1,57 m
Volume du coffre : 260 litres à 1100 l avec la banquette rabattue.

Poids : 1.195 kg (1.315 avec prolongateur)
Consommation : 12,9 kWh/100 km

Et la conduite dans tout ça ?

Difficile de ne pas être surpris par le silence de ce type de véhicule. Les pistons et soupapes sont oubliés dès que l’on met le contact et que l’on appuie sur la pédale. Rien ne se passe, enfin, dans vos oreilles. Le véhicule prend son élan au rythme de votre pied sur la pédale. A chaque fois que vous le retirerez, le «frein moteur » se mettra en marche pour recharger la batterie et ralentir le véhicule jusqu’à le stopper. Et ainsi de suite…

La BMW i3 est très agile, aidé par son angle de braquage de moins de 10 mètres (9,86m), ce qui rend le stationnement facile à exécuter. Sur la route, elle se comporte comme n’importe quel autre véhicule, sauf que la propulsion arrière est présente à chaque accélération, selon l’envie !

Son pare brise offre une vue très large sur la route et les entourages, aidé lors de faible luminosité par ses feux LED. On apprécie grandement l’espace intérieur, qui saura s’adapter aux grandes personnes comme aux petites.

Une autonomie et des services pour rassurer le client !

De 130 à 200 km dans un usage normal. Avec le prolongateur (en option), vous pourrez monter jusqu’à 340 km d’autonomie, ce qui est plus qu’intéressant.
L’autonomie baissera légèrement en mode confort (clim/chauffage…), et évidemment, avec une conduite sportive.
BMW a également pensé aux sceptiques, avec l’intégration dans leur carte du BMW i Connected Drive de bornes de rechargement. Pas de panique, vous trouverez aisément votre Wall Box sur le GPS comme vous pouvez le voir sur cette carte :

Encore plus intéressant, la Route Eco Pro intégrée dans le Connected Drive, une suggestion d’itinéraire efficient tenant compte du niveau de charge de la batterie, du style de conduite, du trafic ainsi que de la topographie. Ainsi que le Range Map, qui vous offre une distance que vous pourrez effectuer à partie des 3 modes de conduite. Il sera impossible d’épuiser l’autonomie sans avoir la possibilité de la recharger !
Un temps de chargement est d’environ 8 heures. Avec une Wall Box, vous pourrez recharger entièrement l’i3 en 6 heures. Il sera possible de vous rechercher sur les bornes publiques en libre service (80% de charge en 30 minutes).

Le côté geek ?

Le petit plus pour notre part, comme nous sommes férus de technologie, avec l’application «Bmw i Remote »  qui vous permettra de contrôler et de tout savoir sur votre véhicule.

Vous pourrez localiser, calculer un itinéraire et l’intégrer dans le véhicule, ainsi que contrôler l’état de recharge de l’i3. Vous pourrez, à distance, allumer vos feux, klaxonner, et la cerise sur le gâteau, préchauffer (ou climatiser) votre véhicule afin d’être parfaitement à l’aise à l’intérieur de celui-ci.

Et le gain d’argent ?

Une « recharge » avec l’i3 coute 2 euros / 100 km. Un plein d’une voiture classique coute 9 euros / 100 km. Rajoutez à cela -20% sur les frais de maintenance par rapport à une BMW 118d, -15% sur les réparations, d’assurance (-15% en Allemagne).

On obtient un gain final 33% par rapport au véhicule classique comparé.

La BMW i3 sera disponible à partir du 14 novembre au prix de 34990 euros, soit, avec les bonus écologiques déduits : 27.990 euros, avec une puissance fiscale 3 CV.

Les dernières publications

12 réflexions au sujet de “Test de la BMW i3 : la nouvelle vision de mobilité du futur”

  1. Tu as oublié le cout de la carte grise :)

    Un modèle moyen comptabilise 6 -7 CV. La carte grise est donc moins chère avec seulement 3 CV

  2. Je comprends mieux pourquoi on a retrouver des ingénieurs entrain de copier les prises électriques des autolib… ça évite de faire un partenariat BM-bolloré… pas con les Allemands.

  3. Le seul truc qui me chiffonne avec cette BM c’est son design, qui ressemble a une Kia. BM a déjà fait beaucoup mieux visuellement mais 100km/0 en 7 secondes c’est très alléchant !

  4. @Dadino93 : je te conseille de la tester chez le concessionnaire, c’est assez jouissif, même s’il n’y a aucun bruit ^^

  5. Au-delà, on ne sait pas précisément quelle est la durée de vie de la batterie mais son remplacement est plutôt dissuasif. Le prix de ce type d’accumulateur avoisine en effet les 10.000 euros.

  6. Et quid de la location de la batterie, comme chez Renault avec location mensuelle ou comme sur la future Audi, batterie qui aura une durée de vie de la voiture?

  7. « BMW i3 rejette 0 g/km de CO2 »

    Ah, ben je vais vous en apprendre une qui va vous trouer le c** :
    Y’a pas que le co2 comme pollution possible, et oui c’est assez incroyable.
    Bref, tant que notre production d’électricité ne sera pas propre, on ne pourra se permettre d’avoir des véhicules aussi énergivores que celui-ci.

    Sérieux, 1200kg, une citadine en fais 900, une deuche en fait … 500, et c’était pas du carbone :p

    Bref, un jouet pour richou qui veut se la péter à se la jouer écolo alors qu’il pollue comme 4 avec un veau pareil.
    A quand les sportives électriques… Oh wait !

    Bref, un superbe article pub ou on sent l’analyse impartiale, fine et profonde de la part du rédacteur vis à vis de la situation réelle de notre consommation d’énergie xD

  8. Vraiment interressant le coup des materiaux recyclables pour la caroserie, mais le probleme est toujours le meeme : Le prix,

    A 27000€ on ne peu pas dire qu’il s’agissent d’une alternative credible, meme si c’est bien de develloper l’electrique, j’attends le jour ou les constructerus auront une gamme electrique a part entiere avec des prix aordables pour tout le monde.

    Meme si pour moi ce jour n’est pas pret d’arriver etant donné que les constructeurs n’ont pas du tout interet a delaisser le thermique.

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard