La bourde de Gilles Bouleau à propos du SIDA

bourde gilles bouleau sida


A l’occasion de la 20ème campagne du Sidaction qui a commencé ce vendredi (pour une durée de 3 jours), Pierre Bergé et Pascal Obispo étaient les invités de Gilles Bouleau lors du Journal télévisé de TF1 ce jeudi 3 avril 2014.
Le journaliste a commis une énorme bourde en déclarant : « Le SIDA, on n’en meurt pas ». Le Président du Sidaction a rapidement coupé la parole de Gilles Bouleau en disant : « Comment ça, on n’en meurt pas ?! ».

Chargement du player …

Les dernières publications

17 réflexions au sujet de “La bourde de Gilles Bouleau à propos du SIDA”

  1. que ce mec fasses deja des ventes aux encheres de tous ses biens avant de venir quemander de l’argent au petit peuple…

    j’ai aucune envie de donner de l’argent au sidaction ou aux enfoirés quand je vois cet etalage de beaux discours et de paillettes…

  2. Orpi dit : « Vends maison ayant appartenu à présentateur TF1 ».
    Pôle emploi dit : « Accueillons un nouvel arrivant »
    Sida dit : « Merci Gilles +1 »

  3. @Massie
    Lancés par Soral, tu es sur ? :

    http:// lesbrindherbes. org/2013/04/07/prostitution-de-mineurs-dans-la-villa-marocaine-dyves-saint-laurent-et-pierre-berge-avec-la-participation-de-jack-lang/

    « La vilaine Lulu » de Yves Saint-Laurent (« amant » de Pierre Bergé), ça te dit qqe chose ?
    Cette bande dessinée faisant l’apologie pour enfants du satanisme, des sacrifices humains et de la pédophilie.

  4. je ne connais pas le dossier, mais la « source » lesbrindherbes. org, ca fait rigoler :)))
    soyons serieux un peux

  5. @Mika
    si tu avais pris la peine d’ouvrir le lien, tu aurais lu quelle était la véritable source des faits auxquels je fais référence. Il faut savoir faire la différence entre un lien et une source.

  6. @sbir.

    Différence ou pas cela reste VSD la source. On peux pas dire que cela soit de la source journalistique haut de gamme. Mais plutôt un colporteur à sensations. Ce serait comme citer rue89 ou entrevue… Quand à la BD d’YSL, laisse les morts reposés en paix, sa BD n’es pas disponible dans les bibliothèque et on l’enseigne pas à l’école. Tu ferais mieux de protester contre tous les autres livres et BD facilement accessible dans les bibliothèques où l’on parle de tout ces sujets et que les enfants peuvent lire facilement.

    Et je vois pas où est le soucis dans la phrase de bouleau, on ne meurt pas du SIDA, mais de maladie annexe que l’on a chopé à cause du sida.

  7. @fichtre

    1erement je répondais @Massie qui parle de Soral et d’extrême droite concernant ma source. Ensuite de la source journalistique haut de gamme, moi je sais ce que ça veut dire (heureusement que Closer était là sur l’affaire Gayet… c’est dire…).
    Concernant la BD, le fait qu’elle ne soit pas dans les bibliothèques, renforce mon propos car c’est dire le contenu de cette BD et donc la personnalité de l’auteur.

    Enfin 3ieme faisceau d’indice la présence de Jack Lang sur lequel pèse de gros soupçons par rapport au fameux ministre auquel faisait référence Luc Ferry, et qui déclarait le 31 janvier 1991 à Gay Pied : « La sexualité puérile est encore un continent interdit, aux découvreurs du XXIe siècle d’en aborder les rivages.

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard