Noël 2019 "La Liste des cadeaux de Noël, pour hommes, femmes, les pulls et les pires cadeaux...

BlogActusCeci est à lire pour tous ceux qui possèdent un pénis

Ceci est à lire pour tous ceux qui possèdent un pénis

Les hommes regardent, mesurent, comparent, parlent et parlent à leur organe génital. Ce qui est probablement normal, car c’est le symbole de leur virilité. Alors ceux qui possèdent un , devraient tenir compte de cette nouvelle découverte.

Drôle de couple qu’est l’homme et son

Même si l’homme est un grand fanatique de son propre sexe, c’est plus compliqué d’en parler par rapport à la santé. En effet, les hommes ont du mal à admettre quand quelque chose ne fonctionne pas bien avec leur membre. Pourtant il y a des sujets impossibles à éviter.

La maladie de peryonie est une pathologie touchant les hommes d’âge moyen. Cette maladie est en fait une sclérose des corps caverneux, responsable d’une déviation de la verge en érection. La peyronie rend le pénis courbé et s’appelle aussi la fibrose du pénis.

Cette pathologie qui touche la population masculine provoque une courbure du pénis le plus souvent dorsale, parfois ventrale. La courbature serait due à des microtraumatismes occasionnés lors de rapports sexuels, aucun traitement n’existe à ce jour. Malheureusement les hommes sont souvent réticents à signaler le problème.

Un trouble du pénis qui augmente le risque de cancers

Selon une nouvelle étude, la maladie de peryonie touche environ 155 000 d’hommes au Royaume-Uni. Cette recherche a été effectuée à grande échelle sur 1,5 million d’hommes.

Les chercheurs ont découvert que, le même gène qui prédispose à la maladie du pénis serait également le déclencheur de tumeur cancéreuse. Les hommes atteints de peryonie, sont donc plus susceptibles d’avoir : 40% de risque élevé de de l’estomac. Puis il y a aussi un risque élevé de 40% d’avoir un du testicule et 29% de risque accru de mélanome.

Ce lien mérite d’être surveillé. Cependant, Emma Shields de Research UK, a émis des doutes sur le dépistage à grande échelle selon The Telegraph. En effet le dépistage du n’est pas toujours bénéfique et comporte des préjudices, selon Emma Shields.

Le problème avec la maladie de la verge courbée c’est que ses symptômes se confondent avec d’autres troubles.Ainsi il est important de consulter un spécialiste au moindre doute.

Publié le 3 avril 2018 à 11:10, par :
Ambre Leclerc

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches