César 2012 Palmarès


Le palmarès complet de la 37ème cérémonie des César. Tous les résultats seront publiés en direct. Quel sera le film élu cette année ?

Revoir la cérémonie :

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Meilleure Actrice
Ariane Ascaride (LES NEIGES DU KILIMANDJARO)
Bérénice Bejo (THE ARTIST)
Leïla Bekhti (LA SOURCE DES FEMMES)
Valérie Donzelli (LA GUERRE EST DÉCLARÉE)
Marina Foïs (POLISSE)
Marie Gillain (TOUTES NOS ENVIES)
Karin Viard (POLISSE)

Meilleur Acteur
Sami Bouajila (OMAR M’A TUER)
François Cluzet (INTOUCHABLES)
Jean Dujardin (THE ARTIST)
Olivier Gourmet (L’EXERCICE DE L’ETAT)
Denis Podalydès (LA CONQUÊTE)
Omar Sy (INTOUCHABLES)
Philippe Torreton (PRÉSUMÉ COUPABLE)

Meilleure Actrice dans un second rôle
Zabou Breitman (L’EXERCICE DE L’ETAT)
Anne le Ny (INTOUCHABLES)
Noémie Lvovsky (L’APOLLONIDE, SOUVENIRS DE LA MAISON CLOSE)
Carmen Maura (LES FEMMES DU 6E ÉTAGE)
Karole Rocher (POLISSE)

Meilleur Acteur dans un second rôle
Michel Blanc (L’EXERCICE DE L’ETAT)
Nicolas Duvauchelle (POLISSE)
Joey Starr (POLISSE)
Bernard Le Coq (LA CONQUÊTE)
Frédéric Pierrot (POLISSE)

Meilleur Espoir féminin
Naidra Ayadi (POLISSE)
Adèle Haenel (L’APOLLONIDE, SOUVENIRS DE LA MAISON CLOSE)
Clotilde Hesme (ANGÈLE ET TONY)
Céline Sallette (L’APOLLONIDE, SOUVENIRS DE LA MAISON CLOSE)
Christa Théret (LA BRINDILLE)

Meilleur Espoir masculin
Nicolas Bridet (TU SERAS MON FILS)
Grégory Gadebois (ANGÈLE ET TONY)
Guillaume Gouix (JIMMY RIVIÈRE)
Pierre Niney (J’AIME REGARDER LES FILLES)
Dimitri Storoge (LES LYONNAIS)

Meilleur Scénario original
Valérie Donzelli, Jérémie Elkaïm (LA GUERRE EST DÉCLARÉE)
Michel Hazanavicius (THE ARTIST)
Maïwenn, Emmanuelle Bercot (POLISSE)
Pierre Schoeller (L’EXERCICE DE L’ETAT)
Eric Toledano, Olivier Nakache (INTOUCHABLES)

Meilleure Adaptation
David Foenkinos (LA DÉLICATESSE)
Vincent Garenq (PRÉSUMÉ COUPABLE)
Olivier Gorce, Roschdy Zem, Rachid Bouchareb, Olivier Lorelle (OMAR M’A TUER)
Mathieu Kassovitz, Pierre Geller, Benoît Jaubert (L’ORDRE ET LA MORALE)
Yasmina Reza, Roman Polanski (CARNAGE)

Meilleure Musique originale
Alex Beaupain (LES BIEN-AIMÉS)
Bertrand Bonello (L’APOLLONIDE, SOUVENIRS DE LA MAISON CLOSE)
Ludovic Bource (THE ARTIST)
-M-, Patrice Renson (UN MONSTRE À PARIS)
Philippe Schoeller (L’EXERCICE DE L’ETAT)

Meilleur Son
Pascal Armant, Jean Goudier, Jean-Paul Hurier (INTOUCHABLES)
Jean-Pierre Duret, Nicolas Moreau, Jean-Pierre Laforce (L’APOLLONIDE, SOUVENIRS DE LA MAISON CLOSE)
Olivier Hespel, Julie Brenta, Jean-Pierre Laforce (L’EXERCICE DE L’ETAT)
Nicolas Provost, Rym Debbarh-Mounir Emmanuel Croset (POLISSE)
André Rigaut, Sébastien Savine, Laurent Gabiot (LA GUERRE EST DÉCLARÉE)

Meilleure Photo
Pierre Aïm (POLISSE)
Josée Deshaies (L’APOLLONIDE, SOUVENIRS DE LA MAISON CLOSE)
Julien Hirsch (L’EXERCICE DE L’ETAT)
Guillaume Schiffman (THE ARTIST)
Mathieu Vadepied (INTOUCHABLES)

Meilleur Montage
Anne-Sophie Bion, Michel Hazanavicius (THE ARTIST)
Laurence Briaud (L’EXERCICE DE L’ETAT)
Pauline Gaillard (LA GUERRE EST DÉCLARÉE)
Laure Gardette, Yann Dedet (POLISSE)
Dorian Rigal Ansous (INTOUCHABLES)

Meilleurs Costumes
Catherine Baba (MY LITTLE PRINCESS)
Mark Bridges (THE ARTIST)
Christian Gasc (LES FEMMES DU 6E ÉTAGE)
Viorica Petrovici (LA SOURCE DES FEMMES)
Anaïs Romand (L’APOLLONIDE, SOUVENIRS DE LA MAISON CLOSE)

Meilleurs Décors
Laurence Bennett (THE ARTIST)
Alain Guffroy (L’APOLLONIDE, SOUVENIRS DE LA MAISON CLOSE)
Pierre-François Limbosch (LES FEMMES DU 6E ÉTAGE)
Jean Marc Tran Tan Ba (L’EXERCICE DE L’ETAT)
Wouter Zoon (LE HAVRE)

Meilleur Réalisateur
Alain Cavalier (PATER)
Valérie Donzelli (LA GUERRE EST DÉCLARÉE)
Michel Hazanavicius (THE ARTIST)
Aki Kaurismäki (LE HAVRE)
Maïwenn (POLISSE)
Pierre Schoeller (L’EXERCICE DE L’ETAT)
Eric Toledano, Olivier Nakache (INTOUCHABLES)

Meilleur film de Court-métrage
L’ACCORDEUR (réalisé par Olivier Treiner), produit par Thibault Gast, Matthias Weber)
LA FRANCE QUI SE LÈVE TÔT (réalisé par Hugo Chesnard), produit par Pierre-François Bernet, Pauline Seigland)
J’AURAIS PU ÊTRE UNE PUTE (réalisé par Baya Kasmi), produit par Antoine Gandaubert)
JE POURRAIS ÊTRE VOTRE GRAND-MÈRE (réalisé par Bernard Tanguy), produit par Bernard Tanguy, Benoît Blanchard)
UN MONDE SANS FEMMES (réalisé par Guillaume Brac), produit par Maya Haffar, Guillaume Brac, Nicolas Nonon)

Meilleur Film d’Animation
LE CHAT DU RABBIN (réalisé par Joann Sfar, Antoine Delesvaux, produit par Antoine Delesvaux)
LE CIRQUE (réalisé par Nicolas Brault, produit par Pascal Le Nôtre)
LA QUEUE DE LA SOURIS (réalisé par Benjamin Renner, produit par Annick Teninge)
LE TABLEAU (réalisé par Jean-François Laguionie, produit par Armelle Glorennec, Eric Jacquot)
UN MONSTRE À PARIS (réalisé par Bibo Bergeron, produit par Luc Besson)

Meilleur Film documentaire
LE BAL DES MENTEURS (réalisé par Daniel Leconte) produit par Daniel Leconte)
CRAZY HORSE (réalisé par Frederick Wiseman), produit par Pierre Olivier Bardet)
ICI ON NOIE LES ALGÉRIENS (réalisé par Yasmina Adi), produit par Blanche Guichou)
MICHEL PETRUCCIANI (réalisé par Michael Radford), produit par Serge Lalou)
TOUS AU LARZAC (réalisé par Christian Rouaud), produit par Sandrine Brauer, Marie Masmonteil, Denis Carot)

Meilleur Premier film
17 FILLES (réalisé par Delphine Coulin, Muriel Coulin), produit par Denis Freyd)
ANGÈLE ET TONY réalisé par Alix Delaporte), produit par Hélène Cases)
LE COCHON DE GAZA (réalisé par Sylvain Estibal), produit par Franck Chorot)
LA DÉLICATESSE (réalisé par David Foenkinos, Stéphane Foenkinos, produit par Xavier Rigault, Marc-Antoine Robert)
MY LITTLE PRINCESS (réalisé par Eva Ionesco, produit par François Marquis)

Meilleur Film étranger
BLACK SWAN (réalisé par Darren Aronofsky, distribution France TWENTIETH CENTURY FOX (José Covo))
LE DISCOURS D’UN ROI (réalisé par Tom Hooper, distribution France WILD BUNCH DISTRIBUTION (Jean-Philippe Tirel))
DRIVE (réalisé par Nicolas Winding Refn, codistribution France LE PACTE (Jean Labadie) et WILD SIDE (Manuel Chiche))
LE GAMIN AU VÉLO (réalisé par Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne, coproduction France ARCHIPEL 35 (Denis Freyd))
INCENDIES (réalisé par Denis Villeneuve, coproduction France TS PRODUCTIONS (Miléna Poylo, Gilles Sacuto, Anthony Doncque))
MELANCHOLIA (réalisé par Lars von Trier, coproduction France SLOT MACHINE (Marianne Slot))
UNE SÉPARATION (réalisé par Asghar Farhadi, distribution France MEMENTO FILMS DISTRIBUTION (Alexandre Mallet-Guy))

Meilleur Film
L’EXERCICE DE L’ETAT
LA GUERRE EST DÉCLARÉE
LE HAVRE
INTOUCHABLES
PATER
POLISSE
THE ARTIST

Les dernières publications

13 réflexions au sujet de “César 2012 Palmarès”

  1. Je me contrefoutais des cesar mais cette année j’aime bien le suspens pour le meilleur film

    Le live TV est à suivre ici www(.)canalplus(.)fr/pid3580-c-live-tv-clair(.)html (enlever les parenthèses autour des points ;) )

  2. Franchement, meilleur acteur Omar Sy… je ne veux pas être méchant mais ou est la performance d’acteur, ok on rigole bien mais bon c’est pas pour ça qu’on donne un césar ; j’avoue vraiment ne pas comprendre pourtant j’adore Omar, j’adore le SAV mais c’est une performance qu’il faut récompenser pas un nombre d’entrées en salle.

    Juste pour terminer, pour moi, parmi les nommés c’est le seul qui ne le méritait pas, les autres on une carrière voir une grande carrière derrière eux et ont donnés de leur personne donc on fait une performance :

    – Jean Dujardin pour la scène de danse finale : 4 mois d’entrainement.

    – Philippe Torreton pour présumé coupable a perdu 27 kilos pour le rôle.

    – Sami Bouajila pour Omar m’a tuer a perdu 18 kilos pour le rôle.

    – François Cluzet pour intouchable s’est préparé pour être d’une justesse incroyable.

    Voilà, dites moi ou est la performance de Omar ?

  3. Je suis assez d’accord avec Mat et pour le fait de faire rire narutix, pourquoi ne pas avoir nommé Dany Boon à l’époque ? juste nommé… il n’en faisait même pas parti… donc faire rire n’est pas suffisant et heureusement sauf si vraiment grande grande performance comique mais là c’est pas le cas.

  4. @J6M +1000 ==> excellent, j’ai pensé la même chose ! la pauvre a complètement pétée les plombs ! RIDICULE ! la drogue c’est mal !

  5. + 3 milliards pour Mat.

    J’adore Omar Sy aussi mais je ne le vois pas faire d’autres rôles qu’un mec de banlieue (on l’a vu s’exprimer pour la remise, c’était pas d’une très grande classe…), alors que Dujardin peut absolument tout faire.

    Franchement si les ricains l’oscarisent ça démontrera une fois de plus qu’on veut jamais faire comme tout le monde alors que pour une fois c’était une bonne idée. Que le mec ait une récompense partout ailleurs SAUF dans son pays d’origine c’est assez ridicule (pour nous, pas pour lui) !

    Pour moi ça aurait du être Meilleur Acteur : Dujardin, et Meilleur Film : Intouchables (18 millions d’entrées ça veut quand même dire quelque chose !).

    Je pense que même s’il s’en remettra vite il doit être un peu triste. Puisque comme l’a dit Bérénice « Je le voulais ce César ! », à mon avis lui aussi, de tout son coeur. Le film sans lui n’aurait pas connu autant de succès…

    J’espère sincèrement qu’il en aura un, il a encore beaucoup de temps devant lui ! Et j’espère qu’il aura l’Oscar.

    Puisse-t-il nous faire un 3ème volet d’OSS 117 qui restera dans les annales !

  6. Mathilde Seigner et vraiment lamentable et ridicule. Quand tu remets un prix, ait au moins le respect de la personne qui le gagne (en plus Michel Blanc c’est son premier prix de toute sa carrière, et je le sentais très ému). Ba non il faut que tu cries comme une pucelle pour faire monter sur scène un nommé qui a perdu… pitoyable

  7. « Omar Sy a fait en sorte de perdre dix kilos pour le rôle. Il estimait en effet qu’un homme venant des banlieues, avec un passif tel que le sien, se devait d’avoir une carrure plus athlétique que la sienne. »

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard