BlogActusCette étude prouve que nous connaissons pas assez notre corps

Cette étude prouve que nous connaissons pas assez notre corps

À quel point connaissez-vous votre corps ? Nous savons tous quand nous avons mal au dos, ou aux genoux. Mais que se passe-t-il réellement à l’intérieur de notre corps ?

La majorité d’entre nous est en mesure de localiser le cerveau ou le coeur, mais lorsqu’on nous demande où se trouvent le foie et les reins, on est plutôt évasif.

C’est exactement ce qu’une équipe de chercheurs de l’Université de Lancaster a tenté de découvrir. Ils ont demandé à 63 volontaires d’une moyenne d’âge de 36,5 ans d’identifier 20 parties du corps, qui variaient des organes aux muscles, en passant par les ligaments, sur un diagramme.

Les résultats ont été publiés par Anatomical Sciences Education, et pour rester poli, on peut dire qu’ils étaient inquiétants.

Comme nous le supposions, tout le monde a su où se trouvait le cerveau. D’autres organes se sont révélés un peu plus difficiles à situer. Par exemple, seulement 70% des participants ont identifié avec succès l’emplacement des poumons. N’est-ce pas préoccupant pour les 30% restants qui ont été calés ?

Les scores les plus faibles concernaient la rate, la vésicule biliaire, la glande surrénale et le pancréas, qui sont tous passés inaperçus.

Étonnamment, la glande thyroïde a été localisée par 80%, des participants, et 90% savaient où se trouvaient leur cornée.

C’est la connaissance des muscles qui s’est révélée plus rassurante. 80% des hommes sondés ont aisément identifié la place du biceps, ainsi que le triceps. En ce qui concerne les femmes, seules 50% d’entre elles ont situé le triceps, et beaucoup plus le quadriceps.

Cela nous révèle une ou deux choses de la relation que les hommes ont avec les muscles de leurs bras.

Toujours selon Popular Science, les autres parties du corps difficiles à trouver étaient également le tendon d’Achille, l’appendice et bizarrement, l’estomac.

Si vous aussi éprouvez des difficultés en , rassurez-vous. Les participants travaillant dans le domaine hospitalier ont obtenu des résultats supérieurs à tous les autres.

L’étude apporte toutefois un éclairage sur notre méconnaissance de l’organisme, malgré notre tendance à l’automédication. C’est effrayant, et en même temps pathétique, car elle prouve que le reste un mystère inaltérable pour tous.

via GIPHY

idee cadeaux Noel 2017

Publié le 6 décembre 2017 à 9:47, par :
Emma Renaux

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2017 | Tuxboard : concentré de news fraîches