Chiron Baja Racer : la Bugatti du Baja 1000

Tout le monde connais le Baja 1000, cette fameuse course de rallye-raid du Mexique mais réservée seulement aux véhicules tout-terrain. Et vous imaginez le Bugatti Chiron la dedans ? Une voiture très classe, sportive mais super basse.

Tout éloigne cette supercar de la vie d’aventure sur les hautes montagnes sauvages ou le désert du Mexique. Mais dans l’idée de Javier Oquendo, il est possible de réinventer la voiture pour qu’elle soit tout terrain.

La nouvelle Bugatti et ses records

A l’image de sa grande sœur la Bugatti Veyron que Booba affectionnait particulièrement, cette petite dernière promet elle aussi d’aller loin. Mais bien qu’elle soit sportive, elle n’ira pas en raid jusqu’aux Mexique en tout cas car elle est très basse.

Elle tire son du pilote Monégasque Louis Chiron. La dernière trouvaille sportive de la firme d’Ettore Bugatti a été présentée à Genève en 2016. Et depuis elle n’a cessé de faire parler d’elle. Un record du monde en poche, celui du 0-400-0 km/h en 41,96 s battu en 2017 et dépassé récemment par l’Agera RS.

La Bugatti Chiron a même battu son propre record de vitesse en dépassant les 420 km/h. Mais la teneuse du titre pour le record de vitesse reste encore sa grande sœur avec une vitesse maximale de 431,072 km/h pour la Bugatti Veyron.

Toutes ses qualités néanmoins ont poussé ce concepteur vénézuélien de la revoir en mode tout terrain car elle a déjà toutes les qualités côté moteur.

Un bon mélange qui en jette

Effectivement avec un bloc moteur W16 de 8,0 l et 1500 chevaux et une carapace apte à toutes épreuves terrain, la nouvelle Bugatti Chiron ne pourrait que plaire. Javier Oquendo l’a donc baptisé Chiron Baja Racer. Pour lui c’est l’avenir de la firme automobile Bugatti.

Pour convaincre il a réalisé plus de quatre-vingts rendus de ce que pourrait être ce Bugatti Chiron tout terrain. Il a refait une carrosserie personnalisée, de gros pneus tout-terrain, un parechoc adapté aux éventuels chocs plus des feux supplémentaires et pour une optimisation de place, la roue de secours sera sur le toit. Les rendus sont intéressants et méritent qu’on s’y penche.

2 réflexions au sujet de “Chiron Baja Racer : la Bugatti du Baja 1000”

Laisser un commentaire

Tuxboard