Deals Black Frisay Week

BlogActus, CinémaLe coming out d’Ellen Page (X-Men, Inception)

Le coming out d’Ellen Page (X-Men, Inception)

Partages 116

Date de dernière mise à jour : le 16 février 2014 à 7 h 22 min

Ellen Page coming out


L’actrice américaine qui a joué dans les films Juno, X-Men et Inception a fait son ce vendredi 14 février 2014 lors d’une conférence organisée par Human Rights Campaign, une association américaine qui lutte pour les droits des gays et des lesbiennes.


 

Bonjour ! Wow. Merci.
Merci Chad, merci pour ces mots gentils et pour le travail encore meilleur que vous faites avec la fondation Human Rights Campaign chaque jour — tout particulièrement au nom des jeunes lesbiennes, gays, bisexuel-les et personnes transgenres ici et à travers les États-Unis d’Amérique.

C’est un honneur d’être ici et d’inaugurer la conférence Time To Thrive. C’est un peu étrange aussi. Parce que me voilà, dans cet endroit, à cause d’une asso dont j’admire profondément le travail. Et je suis entourée par des gens qui consacrent leur vie à rendre celle des autres meilleure — profondément meilleure. Certains d’entre vous enseignent à des jeunes – des gens comme moi. Certains aident les jeunes à se soigner et à trouver leur voie. Certains écoutent. Certains passent à l’action. Certains sont eux-mêmes ces jeunes gens… et dans ce cas, c’est encore plus étrange pour quelqu’un comme moi de prendre la parole devant vous.

C’est étrange parce que me voilà, en tant qu’actrice, représentant — au moins d’une certaine façon — cette industrie qui nous écrase tous de ses standards. Pas juste les jeunes, mais tout le monde. Des standards de beauté, de vie réussie, de succès. Des standards qui, je déteste l’admettre, m’ont affectée. Vous avez des idées plantées dans la tête, des pensées que vous n’aviez jamais eues auparavant, qui vous disent comment agir, comment vous habiller et qui vous devez être. J’ai essayé de les repousser, d’être authentique, de suivre mon coeur, mais ça peut être difficile.

C’est pourquoi je suis là. Dans cet endroit, on peut tous faire beaucoup plus ensemble qu’individuellement. Et j’espère que cette pensée vous remontera le moral autant qu’à moi. J’espère que les ateliers auxquels vous assisterez dans les jours à venir vous rendront plus forts. Parce que j’imagine qu’il y a des jours — des jours où vous avez travaillé dur sans que votre boss n’y prête attention, juste pour aider un môme dont vous êtes convaincu-e qu’il peut s’en sortir. Des jours où vous vous sentez complètement seuls. Minés. Ou sans espoir.

Je sais qu’il y a des gens dans cette pièce qui vont à l’école tous les jours et qui se font traiter comme de la merde pour aucune raison. Ou vous rentrez à la maison et vous vous dites que vous ne pouvez pas dire à vos parents toute la vérité à votre propos. Au-delà de vous coller telle ou telle étiquette, vous vous inquiétez pour le futur. À propos de l’université, du travail ou même pour votre propre sécurité. Tenter de créer une image mentale de votre vie – de ce qui va bien pouvoir vous arriver – ça vous brise un peu plus chaque jour. C’est toxique, douloureux, et profondément injuste.

Parfois, ce sont les petites choses insignifiantes qui peuvent vous abattre. J’essaie de ne pas lire la presse people en règle générale, mais l’autre jour, un site a publié une photo de moi allant à la salle de gym en jogging. L’auteur demandait « pourquoi cette petite beauté persiste à s’habiller comme un gros mec ? »

*pause*

Parce que j’aime être à l’aise. Il y a des stéréotypes envahissants sur la masculinité et la féminité qui définissent la façon dont nous sommes tous censés agir, nous habiller et parler. Ils ne sont à l’avantage de personne. Quiconque défie ces prétendues “normes” doit supporter les commentaires et un examen minutieux. La communauté LGBT connaît tout ça trop bien.

Malgré tout, il y a du courage autour de nous. Le héros du football, Michael Sam. L’actrice Laverne Cox. Les musiciennes Tegan et Sara Quinn. La famille qui soutient sa fille ou son fils qui vient de faire son coming-out. Et il y a du courage dans cette pièce. Vous en faites tous preuve.

Être dans cette pièce avec vous m’inspire parce que chacun d’entre vous est là pour la même raison.

Vous êtes ici parce que votre motivation principale repose sur la conviction que ce monde serait bien meilleur si nous faisions tous un effort pour être un peu moins horribles les uns envers les autres. Si nous prenions juste cinq minutes pour reconnaître la beauté de uns et des autres, au lieu de s’attaquer pour nos différences. Ce n’est pas difficile. C’est même plus simple, et une meilleure façon de vivre. Et en définitive, ça sauve des vies.

Mais en réalité, ce n’est pas simple du tout. C’est peut-être la chose la plus difficile, parce qu’aimer les autres commence par s’aimer et s’accepter soi-même. Je sais que beaucoup d’entre vous ont eu des difficultés avec ça. Votre force et votre soutien m’ont inspirée, à un point que vous n’imaginez pas.

Je suis ici aujourd’hui parce que je suis gay. Et parce que… peut-être que je peux changer les choses. Pour aider les autres à vivre une vie plus simple et avec plus d’espoir. Aussi parce que je sens que j’ai une obligation personnelle et une responsabilité sociale.

Je le fais aussi égoïstement, parce que je suis fatiguée de me cacher et fatiguée de mentir par omission. J’ai souffert pendant des années parce que j’avais peur d’être « découverte ». Mon esprit en a souffert, ma santé mentale en a souffert et mes relations en ont souffert.

Et je me tiens ici aujourd’hui, avec vous toutes et vous tous, de l’autre côté de la barrière de cette douleur. Je suis jeune, oui, mais j’ai appris que l’amour, sa beauté, sa joie et même sa douleur, est le plus incroyable cadeau qu’un être humain puisse donner et recevoir.

Et que nous méritons tous de le vivre pleinement, à égalité, sans honte ni compromis.

Il y a trop d’enfants qui souffrent de brimades, d’être rejetés ou simplement maltraités pour ce qu’ils sont. Trop d’exclus. Trop d’abus. Trop de gens sans foyers. Trop de suicides. Vous pouvez changer tout ça et vous êtes en train de le changer.
Mais vous n’avez jamais eu besoin de moi pour vous le dire. Donc c’était un petit peu bizarre. La seule chose que je peux vraiment déclarer, c’est ce vers quoi m’amène ce que je dit depuis cinq minutes. Merci. Merci de m’inspirer. Merci de me donner de l’espoir et s’il-vous-plaît, continuez à changer le monde pour des gens comme moi.

Joyeuse Saint Valentin. Je vous aime.

Source de la traduction / Vidéo Koreus

idee cadeaux Noel 2017

Publié le 15 février 2014 à 20:53, par :
Polo // Twitter

Rédacteur web depuis août 2013 au sein de Tuxboard, Polo est avant tout un passionné de sport (notamment de football), de musique et vidéos insolites.
Il est toujours au taquet sur les dernières infos du web.

Thématiques :
  • urscrutum

    didn’t read lol

  • jopopmk

    Sans aucune méchanceté : quelqu’un en a quelque chose à foutre ?

  • titiboy

    le suédois de true blood est une fille alors ?

  • Rien à branler

    J’ai ai rien à branler. Pourquoi les gens se sentent obligés de faire une conférence de presse pour dire qu’ils sont homos, aiment les poneys ou la crème chambourcy oh oui?

  • trouduc

    Je profite de cette occasion pour révéler au monde entier que je suis aller au toilette tout a l heure et … je me suis pas laver les mains !
    Je remercie ma famille mes amis de me soutenir dans ma démarche qui je vous le concède est un évennement majeur pour le monde entier !
    Merci.

  • Massie

    Superbe coming out !

    Pour ceux qui en ont rien à battre ou ne comprennent pas, lisez un peu le texte hein. Et sinon c’est pas une conférence de presse mais une conférence militante pour l’égalité pour les LGBT.

    Et vous en avez encore rien à foutre cliquez ailleurs ça vous rendra moins malheureux.

    PS : la version soutitrée : http://www.koreus.com/video/ellen-page-coming-out.html

  • mwa

    @trouduc
    T’es sorti des toilettes? Moi aussi
    Oh wait! I just said that i’m gay!

  • Amy

    Parce que c’est une nouvelle ça ? Ça fait 10 ans qu’on s’en doutait qu’elle était lesbos!

  • BoxOffice

    Bon, maintenant que c’est dis Ellen, il faut tourner la Page!
    Ohohohho blague de merde! Fallait que je la fasse! dsl…

  • zeze

    Aujourd’hui, 16 février 2014, est une étape importante de ma vie.
    Je vous le dis, je suis hétéro.
    Oui, ça peut vous choquer, mais je m’en fous.

  • eljohn

    Eh ben… si vous aviez lu ou regardé la vidéo, vous comprendriez à quel point vos remarques sont à côté de la plaque.
    1. Elle est invitée par l’association pour faire un petit discours, parce qu’elle est un soutien « connu » de celle-ci.
    2. Elle explique dans ce discours en quoi cette association l’a aidée et soutenue au jour le jour
    3. Elle indique que le travail de cette association a une résonnance toute particulière pour elle parce qu’elle est homosexuelle, et donc qu’elle connaît bien les difficultés de vivre dans la peur de l’annoncer à un entourage peu tolérant avec cela.
    Donc non, elle n’a pas convoqué une conférence de presse spécialement pour dire « je suis gay », et en finir là. Non elle ne l’a pas fait comme une annonce au « monde », mais simplement à cette association et aux personnes qu’elle aide.

  • Krawood

    …Et qu’est-ce qu’on en a a foutre que vous en ayez rien à foutre?

  • zeze

    Merci à l’ADH (association des droits des hétéros) qui m’a soutenu et m’a aidé à me construire dans la vie.
    Il est difficile aujourd’hui de vivre son hétérosexualité.
    Merci aux membres de cette association qui font un travail formidable d’écoute et de soutien.

    Merci.

  • fr4

    si vous n’en avez rien a faire: pourquoi mettre un commentaire !?

    Lisez, et si vous ne comprenez pas, on vous aime quand meme, vous etes juste formatés par la société qui vous dit que si vous êtes différents : c’est mal.

  • Bisounours

    Vous êtes méchants ou homophobes!

    Elle fait preuve d’un courage immense pour annoncer au monde entier sa sexualité marginale et…

    Attends… On me dit « bullshit ». OK.

  • jopopmk

    Alors expliquons nous bien :

    – pourquoi réagit-on sur ce coming out et non cette conférence ? Parce que l’assoç fait certainement plusieurs conf dans une année, et on nous parle que de celle-là. D’ailleurs tous les média relatent cet aveu, et non de cet énième rassemblement (cf. le titrage de tous les média),

    – pourquoi vient-on donner notre avis ici ? Parce qu’on n’est pas tous inscrit sur lemonde, lexpress ou sudouest pour dire que cette info n’a aucun intérêt,

    – est-on homophobe, hétérophobe ou quelque-pratique-sexuelle-que-ce-soit-phobe (ou « formaté par la société » -je ris, là ça mérite débat) parce qu’on s’en tape de la sexualité d’untel ou unetelle ? … c’est une question rhétorique évidemment.

  • Obvious Captain

    Haters gonna hate…

    En réalité, ils n’ont même pas le choix d’être con… :)

  • mike

    joli discours

  • L33T

    Quand le fait que des gens connus ou non pourront dire de belles choses et nous rappeler que l’être humain peut ne pas être une sombre merde égoïste, qui n’as de cesse de se moquer de son voisin, arrêtera d’élever des « osef » ou « c’est koa cette conne » alors là on aura gagné et on pourra enfin se dire qu’ils avaient raison.

    Mais c’est pas demain la veille quand je lis vos commentaires, arrêtez un peu d’être aigri et savourez un peu la vie autrement que dans le déni ou la rébellion futile (au pire rebellez vous contre des trucs vraiment importants).

    Peace quand même les bros

  • gzawyé

    Comme l’ inmpression qu’on ne peut pas dire que ça nous emeut pas…

  • Rapture

    Merci L33T parce que franchement des fois a lire les commentaires c’est a se tapper la tête contre un mur. Je sais bien que les commentaires sur un article de Tux ça tiens plus du café du coin que du dialogue de salon mais quand même des fois le niveau des réflexions fout carrément les boules.

    J’aime particulièrement l’argument de ceux qui disent on s’en fout en ayant pris le temps de mettre un commentaire.
    par exemple quand vous trouvez que quelqu’un porte un vêtement moche dans la rue vous prenez aussi le temps d’allez lui dire ? Parce que je grossis le trait mais c’est a peu près la même démarche en plus lâche évidemment annoymat aidant.

    Ou alors je suis trop con et va falloir m’expliquer pourquoi certains font l’effort de s’exprimer pour dire que sur ce sujet ils s’en foutent. J’avoue que ça m’interroge.

    Kiss les ptits loups

  • spyman

    Rapture, c’est simple, tu viens de comprendre ce qu’es un troll.

  • spyman

    *est

  • Tulkas

    C’était très émouvant à voir, à entendre.
    Et pour les rageux, elle s’en fout de ce que vous pensez, elle ne pense pas à vous … jamais

  • Georges Abitbol

    Moi qui voulais la pécho …

  • seiyaken

    Ok, je suis d’accord avec L33T, c’est vrai qu’elle n’a pas convoqué la pression pour annoncer son homosexualité.

    Néanmoins, je ne peux m’empêcher d’être d’accord sur certains points des autres trolls et agris comme tu le souligne L33T, c’est uniquement dans le fait d’annonce et de savoir que quelqu’un est gay ou non, ça dans le fond, on en a strictement rien à foutre, et d’ailleurs, ça me fait même plaisir de voir beaucoup trollent les coming out ce qui signifie que l’homosexualité devient de plus en plus normal et c’est à souligner.

    Par contre, impossible que ce genre de discours puissent m’émouvoir, bien que j’adore Elen Page.. j’en ai complètement rien à foutre, après, c’est très bien de défendre cette cause.

  • L33T

    Il faut se placer dans le contexte de la société américaine pour comprendre la portée du message, il y est très dur de faire ce coming out alors même que la pression de la société réfute complétement que succès et homosexualité cohabitent.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2017 | Tuxboard : concentré de news fraîches