Comment détecter une carence en protéine ?

Les protéines sont des chaînes d’acides aminés qui constituent les principales composantes des structures de toutes les cellules de l’organisme humain. Elles sont également à la base de plusieurs anticorps, enzymes et hormones. Elles jouent un rôle important à la croissance, à la défense des tissus du corps humain et à la réparation. Ce sont des macronutriments disponibles dans plusieurs sortes d’aliments. Il faut noter qu’au cours de la vie d’une personne, ses besoins en protéines évoluent. En cas de carence en protéines, son organisme rencontre des problèmes divers. Voici plus d’informations concernant les protéines.

Protéines: un composant essentiel du corps qui jouent plusieurs rôles

Schématiquement, les protéines peuvent être observées comme de longues chaînes linéaires ou subdivisés, plus ou moins repliées sur elles-mêmes, classées dans l’espace ou non.

Comme les glucides et les lipides, les protéines sont des macronutriments essentiels au développement du corps humain. Sous leurs formes multiples, elles jouent des rôles divers dont :

  • la fonction enzymatique (accélération des réactions chimiques lors de la digestion par exemple) ainsi que
  • la fonction structurale (optimisation de la forme et de la résistance des cellules comme l’élasticité de la peau, maintien de leur organisation spatiale en tissu ou en organe).
  • Elles ont aussi une fonction motrice (assure la contraction musculaire et les mouvements cellulaires),
  • une fonction de signalisation (optimisation de la communication dans tout le corps) et
  • une fonction immunitaire (pour lutter contre les maladies à travers les anticorps).
  • Les protéines jouent également la fonction de transport (transport de certaines molécules dans et à l’intérieur des cellules ; transport de l’oxygène, du fer, etc.).

Si jamais il y a une carence en protéines, le fonctionnement de l’organisme est donc remis en doute. Cela a des effets négatifs non seulement sur le système immunitaire, sur le système hormonal et sur la digestion mais aussi sur les structures du corps entier.

Comment reconnaitre une carence protéique ?

Plusieurs personnes dont les végétaliens consomment peu de protéines. Et pourtant, un manque de ces macronutriments peut causer différents problèmes au niveau des ongles, des muscles, des cartilages, des os, etc. et d’autres systèmes du corps.

Le premier symptôme apparent d’une carence en protéines est souvent la diminution de la masse musculaire précieuse et la sensation de satiété. Cela peut se traduire par des soucis au niveau du poids.

Dans le cas où les besoins sont très mal couverts sur une longue période, la personne peut perdre petit à petit ses capacités et performances physiques. Elle sentira alors une fatigue non seulement physique mais aussi psychique. Outre le sentiment d’épuisement, elle sera aussi plus irritée et plus susceptible.

En outre, un individu qui souffre d’un manque en protéines est très exposée aux risques d’infections et sa cicatrisation est moins bonne. Il peut aussi avoir des troubles de la digestion avec des sensations de ballonnements, de la diarrhée ou encore de la flatulence.

Au pire, il peut souffrir d’anémie (carence en fer), avoir un taux élevé de cholestérol et commencer à perdre ses cheveux et ses ongles.

La carence peut aussi conduire à l’œdème (problème de rétention d’eau) et à des troubles de la croissance et du développement (pour les enfants en bas âge et les adolescents en pleine croissance). Chez les adultes, le manque peut aussi se traduire par des douleurs musculaires et des articulations. Ils auront alors des difficultés à se mouvoir. Cela s’accompagnera à un problème de régénération des cellules qui vont vite vieillir.

Les besoins en protéines et les solutions à adopter en cas de manque

Pour déterminer les besoins en protéines d’un sujet, il faut connaitre son âge, son poids et sa taille. Tout dépend de ces paramètres. En général, cela varie entre 0,8 et 1 gramme par kilo de poids corporel normal (taille corporelle en cm – 100).

Il est nécessaire cependant de noter que les personnes âgées, les personnes qui pratiques beaucoup de sports, les personnes en phase de croissance et les femmes allaitantes ou enceintes ont des besoins accrus. Leurs besoins peuvent aller de 1 gramme à 2 grammes par kilo de poids corporel.

Les sources de protéines

Heureusement, les sources de protéines sont nombreuses si jamais il y a une carence. En effet, tous les végétaux et animaux qui vivent sont des sources de protéines. Toutefois, il y a des aliments qui en contiennent plus que d’autres. Ce sont principalement les œufs, les produits laitiers, les viandes, les volailles, les poissons et les autres fruits de mer.

Les aliments comme les noix, la levure, les légumineuses, les graines et les champignons sont aussi des sources de protéines intéressantes.

Dans le cas d’une carence sévère ou bien d’un besoin plus accru (pour les sportifs en particulier), l’ajout de compléments alimentaires est aussi possible. Ces produits permettent de combler tous les besoins en matière de protéines.

Surconsommation de protéines

Comme la carence, la surconsommation de protéines peut aussi causer des problèmes avec un accroissement du risque d’ostéoporose. Cela peut se présenter sous deux formes.

Une surconsommation peut d’abord causer une perturbation d’équilibre acido-basique du corps. Cela conduira à un placement de charge importante sur les reins. Ce qui conduira à la formation des calculs rénaux ou à l’insuffisance rénale.  

Si une personne surconsomme de protéines et manque de glucides ou de graisses, elle risque diverses pathologies du cœur et une élévation du mauvais cholestérol. Cela pourra aussi conduire à des changements anormaux du métabolisme de l’insuline et du sucre. 

Conclusion

Pour conclure, les protéines que ce soit d’origine végétale ou animale sont importantes pour l’organisme en général. Elles contribuent à son bon fonctionnement et à son développement. Il faut donc bien connaître ses besoins journaliers en matière de protéines en fonction de son physique mais aussi des exercices à faire au quotidien.

Néanmoins, il ne faut pas non plus abuser des protéines. En effet, une surconsommation de ces macronutriments peut conduire à des problèmes de santé grave.

En cas de doute, l’idéal est de consulter les avis d’un professionnel comme un médecin traitant ou un nutritionniste. Il peut donner plus d’informations concernant les protéines et les bonnes manières d’en prendre.

Tuxboard