Crise à l’Assemblée nationale 20 janvier 2009 (vidéo)

Une crise politique frappe l’Assemblée nationale. La droite censure les droits d’expression de l’opposition et la parole du peuple Français, alors les députés de la Gauche Des chantent la Marseillaise dans l’Assemblée, puis quittent l’hémicycle avant de proclamer "démocratie,démocratie" ainsi que "Accoyer, démission" devant le siège de Bernard Accoyer.

La gauche accuse le gouvernement de vouloir "bâilloner l’opposition" alors que la droite plaide pour une rationalisation des débats à l’Assemblée.  Cette réforme, soumise au débat depuis le 13 janvier, provoque une nouvelle guerilla parlementaire entre la majorité et l’opposition.
"Le gouvernement cherche a maîtriser le temps du débat" estime sur son blog Jean-Jacques Urvoas, député PS du Finistère. Pour lui, ce "temps guillotine" revient à enlever "la possibilité pour le Parlement de discuter librement de la loi".
Le député UMP Frederic Lefebvre, qui s’exprime plus devant les caméras qu’en séance à l’assemblée nationale,a été pris à partie dans les couloirs de l’Assemblée en pleine interview par des députés socialistes !
 
Source : Lefigaro

3 réflexions au sujet de “Crise à l’Assemblée nationale 20 janvier 2009 (vidéo)”

  1. D’un autre côté, c’est tout a fait normal que F.lefevbre traine plus dans les couloirs à chercher les micros et les caméras qu’a suivre les débats et les travaux des commissions, en effet, il n’a jamais été élu, il ne fait que remplacer Santini, qui a été mis en examen.

    Quel bordel l’assemblée..

  2. et dirent qu’ils ont été élus
    honte à eux. ils sont ridicules et non professionnels. J’espère ils auront une sanction. Qui pourrai être tout simplement d’être présent à toute les séances…

    la politique c’est vraiment de la merde

  3. les députés savent-ils qu’on surnomme déjà l’assemblée nationale "la maison des guignols"? pensent-ils représenter les français ?ne peuvent-ils avoir des débats corrects et productifs , au lieu de se donner en spectacle ? peuvent-ils agir pour le bien commun au lieu de toujours agiter leurs querelles stériles et purement politiciennes ? sinon, il faut sans doute supprimer l’assemblée nationale ou au moins la réformer sérieusement ? mais est-ce possible ?

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard