Ctrl+Alt+Suppr l’erreur que reconnait Bill Gates


Lors d’une conférence à Harvard, Bill Gates a fait des aveux et admet avoir fait une erreur avec sa combinaison de touche : Ctrl+Alt+Suppr. Ses propos sont clairs et brefs :

C’était une erreur… Nous aurions dû n’avoir qu’un seul bouton

Qui n’a jamais utilisé ces combinaisons pour changer de session, terminer une tâche ou quand une application plante ?

Ctrl+Alt+Delete, c’est presque des touches fondamentales pour gérer sa session et il a fallu plus 30 ans pour que l’ex-patron de Microsoft reconnaisse que ce n’était pas vraiment une combinaison facile d’ouvrir une session Windows. On préfère l’avoir en tasse !

Pourquoi était-il nécessaire d’utiliser trois doigts juste pour ouvrir une session ? Bill Gates pointe du doigt IBM qu’il accuse de ne pas avoir leur avoir donner un bouton à l’époque. Plus précisément, il parle de la personne qui a conçu le design du clavier IBM. L’inventeur du raccourci, David Bradley, ingénieur d’IBM n’a pas manqué l’occasion de répondre à cette accusation mais de façon humoristique :

J’ai inventé cette combinaison, mais c’est Bill qui l’a rendu célèbre.

En outre, Bill Gates a également reconnu ses erreurs à propos des fiascos dans le domaine de la téléphonie mobile. Rappelons que Microsoft a toujours du mal à rattraper son retard sur les smartphones et les tablettes face aux géants iOS et Android.

Le CTRL ALT SUPPR aura quand même inspiré certains.

Les dernières publications

11 réflexions au sujet de “Ctrl+Alt+Suppr l’erreur que reconnait Bill Gates”

Les commentaires sont fermés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!