Damien SAEZ revient « malheureusement » avec « Premier mai »

Si Damien SAEZ revient dans l’actualité, ce n’est pas forcément bon signe. Non pas que nous n’aimons pas l’artiste, au contraire, mais quand il revient sous les feux des projecteurs, c’est que son pays va mal. Après Jeunesse Lève toi, et 15 ans après Fils de France, l’auteur compositeur et interprète révolté revient avec un titre fort « Premier mai », quelques jours avant l’élection fatidique.

Toujours le coeur contre le front, moi j’ai le poing levé

L’artiste engagé et enragé a composé son dernier single « Premier Mai » en quelques heures, s’en prenant forcément au Front National et dans un deuxième temps à la finance :

Si l’horizon c’est la galère ouais pour l’éternité, Un jour j’irai brûler la bourse, ami un premier mai, Ami si pour sauver la Terre faut pendre le banquier

Les dernières publications
Tuxboard