Décollage d’un F-18 sur un porte-avions


Le F/A-18 Hornet propulsé en avant lors de son décollage de ce porte-avions avec cette vidéo qui filme l’intérieur du cockpit et le pilote.
Ces avions de chasse décolle grâce à une catapulte, qui est un dispositif utilisé pour donner à un avion l’élan nécessaire à son décollage notamment lorsque la piste est trop courte pour qu’il puisse l’atteindre par ses propres moyens.

Pour info : un avion de chasse, au décollage sur le Charles de Gaulle, passe de 0 à 250 km/h sur 75 mètres.

Chargement du player …

Les dernières publications

17 réflexions au sujet de “Décollage d’un F-18 sur un porte-avions”

  1. je crois qu’on obtient les mêmes sensations avec le Rock ‘n’ roller coaster de Disney qui utilise une catapulte de porte-avion !
    0 → 100km/h en 3 secondes.

  2. Et à Disney, c’est légèrement pas toi qui pilote ^^
    Si le mec se contente de fermer les yeux et gueuler comme une pucelle, plouf !

  3. Lors d’un catapultage, le pilote ne touche pas aux commandes. C’est une sorte de pilote automatique qui gère l’assiette en roulis et en tangage (l’inclinaison de l’avion pour que les ailes restent horizontales et que l’avion prenne de l’altitude.). Le pilote ne reprend les commandes qu’après quelques secondes, le temps d’être en parfaite possession de tous ses moyens (car, même avec l’entrainement, se prendre 10 G d’un coup, ça reste éprouvant pour le corps humain).

    Il me semble que, même le roulage sur le pont est géré par un système automatique (intégré au porte-avion cette fois).

    Pour info, je suis élève pilote.

  4. qu’est ce que ça doit envoyer!! jouissif
    @ l’expert, tu peux me dire pq il tend son bras pour tenir ce truc à partir de la 30e sec?

  5. @kingkong
    Justement, ce sont des poignées. Il y en a deux, de chaque coté de la verrière pour permettre au pilote de se tenir au moment du décollage. Ça évite de se cogner mais ça évite également d’être tenté de prendre les commandes (ce que l’on ferrais instinctivement sans ça…)
    C’est d’ailleurs pour ça quelles sont placées aussi haut. Ça permet aux personnels au sol (les fameux « chiens jaunes ») de s’assurer que le pilote n’a pas les mains n’importe où. Juste avant de mettre ses mains sur les poignées, le pilote leur fait un salut militaire pour leur dire « c’est bon, tout est ok, envoyez la purée ! ».

  6. @Crunch
    Non, il n’y a pas d’autoradio dans les avion… ;-P
    Ni dans un avion de chasse ni dans aucun autre. Pas-même dans un avion de tourisme. Il y a toujours une radio, mais elle sert uniquement pour la communication avec les aéronefs des environs et la tour de contrôle.

    Dans le film « Les chevaliers du ciel » l’un des pilotes a des écouteurs d’I-POD dans les oreilles, mais dans la vraie vie ça serait interdit.

  7. @zaltz
    En effet, une vidéo du Rafale vue du cockpit, ça n’existe pas :
    http://www.youtube.com/watch?v=ugLKbq1gBbA

    et il y en a d’autres… ;-P

  8. @ L’expert : je te confirme que le roulis du porte-avion est contre-balancé par une série de poids dont le mouvement est asservi. Je me souviens avoir vu le cas du Charles de Gaulle dans un problème de physique !

  9. deux petites anecdotes amusante :
    – les américains refusent d’atterrir/décoller sur le portes avions francais car ils sont « trop petit » (véridique)
    – les américains refusent que les pilotes français atterrissent/décollent de leurs portes avions suite à une démonstration assez … frenchy …. (véridique aussi).
    La petite histoire :
    Un jours de très fort vent en haute mer, les américains ont refusés d’atterrir / décoller … il y avait une délégation de pilote de l’armée de l’air Française sur place … vous savez comme sont casse coup nos pilotes (d’ailleurs ils sont respectés pour leur maîtrise incroyable de leurs avions de chasse tant par les usa que par le reste du monde !) … bref, ni une, ni deux, 2 pilotes ont choppé 2 F18, ils ont décollés simultanément (et pas un après l’autre … première panique à bord !) et là où ils ont fait fort … c’est qu’ils ont réattérris simultanément … ET DE FACE aux autres avions !
    Seconde grosse panique, les américains les ont débarqués sur la premier zone française rencontrée … (véridique aussi !)

  10. @sirgalaad
    On t’as raconté des salades. les pilotes Français et américains font régulièrement des exercices ensemble. D’ailleurs, en 2001, les premiers appareils auxquels les Rafales ont étés confronté pour un exercice, furent les F-18 américains. Un exercice qui s’est déroulé sur le pont d’un porte-avion Américain. Quand à voir un appareil Américain sur le CDG (Charles de Gaule), c’est plus rare mais je sais qu’un F-18 c’est posés sur le bâtiment Français en 2005. A l’époque du « Foch », les avions américains ne pouvaient pas se poser sur le porte-avion Français, mais le CDG est parfaitement compatible.

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard