A la découverte des Îles de Guadeloupe

1 – Les plages et vues paradisiaques
2 – Les bonnes adresses FOOD
3 – Un peu de culture ne fait pas de mal (au contraire)

Nou ka cultivé ko nou

Encore un morceau de chocolat ?

Une visite agréable pour vos papilless, dans la Maison du Cacao (le site). Après avoir mangé et bu des tonnes de chocolat, il est impératif de connaitre comment le cacao sort de sa cabosse (le fruit du cacaoyer) et comment il sera transformé pour terminer dans nos bouches. Quelques chiffres sur le cacao : Un cacaoyer possède près de 6.000 fleurs et 10 cabosses offrent au final 100g de cacao.
Le bonheur en fin de visite avec du vrai chocolat (avec de l’eau et non du lait !) liquide.

Parc des Mamelles

Un parc zoologique et botanique (le site) situé dans la montagne, sur la route de la traversée vers Bouillante, sur Basse Terre. Visite de racoons, Aras, panthères, serpents, crabes (et plein d’autres) dans un parcours original, à travers des canopées, une sorte de pont de bois surplombant les animaux et plantes du parc à plusieurs (dizaines) mètres de haut. FUN !

Ecotourisme et randonnée

L’ennuie de la plage peut survenir. Dans ce cas, nous vous proposons une ballade dans la Vallée de Beaugendre, à la Maison de la Vallée, près de la Maison du café à La Grivelière (le site). Marche dans une « jungle » non hostile, passages de rivières au milieu d’une végétation très dense. Un vrai dépaysement !

Les marchés de Pointe-à-Pitre

On ne pouvait quitter l’île sans avoir fait le tour de son marché aux poissons, fruits et légumes et du marché central aux épices. De quoi ramener des langoustes à 20 euros le kilo (!!!) ou des lambis, extraits de leur coquillage (leur verre a pour réputation de faire passer une agréable nuit à votre conjoint(e)…)

Et finalement le rhum !

Le séjour s’est clôturé par une visite de la rhumerie agricole Longueteau/Karukéra (le site), qui distille cet alcool depuis 1895, sur Basse Terre. Des étapes de production, avec une installation qui traite 1.200 litres par heure, à l’élaboration dans le labo, et à la salle des tonneaux. On regrette toutefois de ne pas avoir pu déguster de quelques vieux rhum. Le directeur François Longueteau nous avait pourtant alléché en nous mentionnant quelques bouteilles des années 40 dans sa cave personnelle. Des bouteilles qui peuvent partir à plusieurs milliers d’euros dans les vente aux enchères.

Vous ne trouverez ce rhum que chez des cavistes ou des shops spécialisé. Impossible de l’acheter en grande surface, parce que, comme dit Franz, le responsable de production, c’est « «comme si on entrait habillé et qu’on sorte tout nu ».

Pour la petite information : Karukera est un rhum vieux, dont le nom signifie « l’îles aux belles eaux », d’après les indiens Caraïbes (VIIIème siècle).

Le voyage était parrainé en parti par Air France (le site), dont le cockpit n’a plus de secrets pour nous.

On remercie le personnel d’Air France, ainsi que le commandant de bord, pour leur gentillesse et leur disponibilité à bord du Boeing 777-300. On a pu apprendre qu’à 10.000 mètres, un pilote peut voir un rayon de 400 km, ce qui va par exemple d’Arcachon aux Alpes, qu’un avion possède 150 tonnes de carburants qu’il brûle à raison de 8 tonnes par heure, ce qui est toujours plus écolo que la voiture !

Egalement partenaire de ce voyage, Des hôtels et des îles (le site) qui nous avait sélectionné de très belles chambres confortables à La Créole, au Gosier.

Merci à We Like Travel pour l’invitation.

Et quand il pleut à cette période de l’année, il pleut !

Chargement du player …


Mais cela s’arrête 5 minutes après, sans perte de chaleur !

Plus d’infos

La meilleure période pour partir en Gwada : janvier – avril, pour ne pas être perturbé par les pluies (voir ci-dessus).
Le CTIG (Comité du Tourisme des Iles de Guadeloupe) : lesilesdeguadeloupe.com.
Les suivre sur Facebook, Twitter et Instagram.
Et si vous en voulez encore d’autres infos, n’oubliez pas les guides comme le Lonely Planet

 

On aurait aimé y rester indéfiniment !


© Louison Grouard

Aucune photo n’a été violentée numériquement durant la rédaction, mis à part l’ajout de cadres et de montages.

Vous avez aimé votre voyage en Guadeloupe ? N’hésitez pas à nous partager vos meilleurs souvenirs !

Prochaines étapes : Les Saintes, La Désirade, Marie-Galante et le street art, très présent en Guadeloupe.

Bonnes découvertes à tous !

15 réflexions au sujet de “A la découverte des Îles de Guadeloupe”

  1. Très jolies photos en effet, par contre j’ai quelques petits correctifs à apporter:
    -les durées de route seront peut être à revoir, Gosier => Porte d’enfer c’est plutôt 1h :-) et la photo où la légende indique la pointe de la grande vigie c’est en réalité la pointe des châteaux (commune de Saint-François) qui se trouve à 45 min/1h de route de la vraie pointe de la grande vigie. La pointe de la grande vigie se trouve juste à côté des portes d’enfer :-)

    Et dernière chose, la douche c’est INTERDIT D’EN PARLER AUX TOURISTES ! NON MAIS !! :P ahah, ceci dit c’est effectivement pas très loin de la pointe des châteaux, du coup avec une petite correction sur la photo que j’ai mentionné plus haut et l’article est parfait :)

    Clichés très sympathiques en tout cas ! Il a fait plutôt beau aujourd’hui en plus ! :P Même si dimanche, l’eau à la Douche, était un peu froide…environ 27°C :-D

  2. Joli reportage ! ça fait vraiment plaisir d’entendre du bien de notre petite île !
    Venez nombreux nous rendre visite ! :-)

    Et comme dit Minimoi971, c’est vrai que la douche est un endroit assez top secret !
    C’est dommage d’en avoir parlé, c’est pour les locaux normalement ^^! Il faut bien qu’on ait des avantages :P !

  3. Fo zò té vini fè 2-3 jou si marie-galante osi mésiééé!! ^^
    trad: fallait venir faire 2-3 jours sur marie-galante aussi les gars!! ^^

  4. …je constate que pour le créole c’est pas vraiment ça loool!!!normalement c’est plutôt:
    « Fò nou manjé » et « Nou ka kiltivé kò an nou »

  5. @swatch971 : ce sont des restes du créole Martiniquais :)
    @Marion : je ne révèle toutefois pas l’endroit de ce superbe spot ^^

  6. Pour les marin, par la mer c’est tout aussi beau et il faut absolument aller aux Saintes : une des plus belles anse au monde ! Cet endroit est juste magique !

  7. @ Mr Tux

    C’est vrai que vous ne relevez pas l’endroit exact haha merci !

    En prenant compte des commentaires suivants, c’est vraiment dommage que vous n’ayez pas fait une escapade à la Soufrière !!!

    @Mika950 : On trouve les tourments d’amours aux Saintes ! Et jusqu’à maintenant il y avait des dauphins… mais ils sont partis !

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard