BlogActusLe déodorant du futur qui n’utilisera pas d’aluminium et qui ne bloquera pas la transpiration

Le déodorant du futur qui n’utilisera pas d’aluminium et qui ne bloquera pas la transpiration

Un chercheur de l’Université de technologie de Compiègne travaille sur un nouveau concept de capable de capturer les mauvaises odeurs.

déodorant futur

Karsten Haupt, le créateur du du futur

Les mauvaises et la transpiration sont les adversaires de Karsten Haupt. Ce scientifique allemand expatrié à Compiègne pourrait révolutionner le marché des déodorants grâce à ses recherches. Et d’après le Parisien, les premiers résultats sont prometteurs.
L’Oréal, qui est en collaboration directe avec Karsten Haupt, a d’ailleurs déjà déposé un brevet concernant ce projet.

Le chercheur compiégnois travaille sur un produit capable de capturer n’importe quelle molécule voulue, tout en sauvegardant les bactéries utiles au corps humain.

L’idée, c’est que les molécules responsables des mauvaises odeurs viennent s’emprisonner par elles-mêmes comme dans un moule avant que les bactéries ne puissent les dégrader. On évite ainsi les mauvaises odeurs.

Cela se présente sous forme de minuscules billes qui ne peuvent pas pénétrer dans l’organisme. Les billes sont concentrées dans un déodorant traditionnel, en aérosol ou en stick.
Karsten Haup explique que la sueur ne disparaîtra pas car « elle est très utile pour l’organisme. C’est aussi en cela que l’aluminium, qui évite la transpiration, est problématique ».

Publié le 31 octobre 2016 à 15:31, par :
Polo // Twitter

Rédacteur web depuis août 2013 au sein de Tuxboard, Polo est avant tout un passionné de sport (notamment de football), de musique et vidéos insolites. Il est toujours au taquet sur les dernières infos du web.

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches