Un député afghan menace une journaliste… de lui couper son nez !

Isobel Yeung est une journaliste britannique qui s’est rendue en Afghanistan durant un mois afin de réaliser un documentaire sur le quotidien des femmes dans ce pays, anciennement dirigé par les talibans.

Isobel Yeung Nazir Ahmad Hanafi

La documentariste a rencontré des femmes victimes de violences, des médecins qui ont peur pour leurs vies ou des femmes mariées qui ont quitté leur maison. Elle a aussi interrogé un député afghan dans le cadre du reportage.

Sachant qu’un viol peut être considéré comme un adultère dans cet Etat, Isobel Yeung demande à Nazir Ahmad Hanafi (élu très conservateur) : « Quand un mari viole sa femme, s’agit-il d’une forme de violence conjugale ? D’après vous, qui doit être puni ? Le mari ou la femme ? ».
L’homme demande à la journaliste ce qu’elle entend par le mot « viol ». La journaliste enchaîne : « S’il force sa femme à coucher avec lui. Je pense que nous savons tous les deux ce qu’est un viol« . Nazir Ahmad Hanafi lui répond finalement : « Il existe une forme de viol chez vous et une autre dans l’Islam ».

Isobel Yeung essaie une nouvelle question mais Nazir Ahmad Hanafi, qui semble énervé, coupe la parole, se tourne vers un groupe d’hommes dans la pièce et lui dit : « Je devrais peut-être vous donner à un homme afghan qui vous coupera le nez ». Des propos surréalistes !

Par la suite, Nazir Ahmad Hanafi a démenti avoir accordé une interview à la jeune femme. Malheureusement pour lui, la séquence a été filmée et largement relayée sur les réseaux sociaux.

Peut-être que c’était moins mémorable pour lui que cela l’a été pour moi.

Tuxboard