3 réflexions au sujet de “Dernière chronique de Stéphane Guillon”

  1. Oui il semblerait bien, Sarko a dit lui même qu’il préférait un exces de caricature a un exces de sencure … Parole Parole Parole :(

  2. Nul n’est irremplacable. De plus, ce cher stéphane lassait assez régulièrement avec une obsession anti sarkosiste fatiguante, et un esprit vraiment pas à la hauteur d’un Desproges par exemple.
    Le cynisme, la violence verbale pourraient laisser plus de place à la finesse et à la contestation constructive.

    Sans rancune

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard