Des armes à feu en impression 3D

Cody Wilson, un étudiant américain a imprimé des armes à feu en 3D. L’impression en 3D inspire de nombreux créateurs et inventeurs. Mais cette fois-ci, c’est un étudiant texan en droit, qui a eu l’idée d’imprimer des armes à feu en 3D.
Et notre jeune homme de 25 ans approche de plus en plus de son objectif. Il y a quelques mois, il a créé l’association Defense Distributed, dont l’objectif est de développer et distribuer des designs 3D et open source de composants d’armes à feu.

Outre cela, il se trouve que les Etats-Unis viennent aussi de lui accorder une licence officielle de fabricant d’armes, une licence de type 7, ce qui lui permet ainsi de fabriquer et de vendre des armes à feu et des munitions.

Ainsi, Cody Wilson est dans toute la légalité. Le seul problème qui reste, c’est que les imprimantes 3D accessibles au grand public n’utilisent encore que de la matière synthétique (plastique, résine), ce qui ne lui permettra d’imprimer qu’une arme plutôt fragile, à l’image des tests que Cody Wilson a effectué.

Certes, on peut retrouver des imprimantes 3D utilisant du métal, mais uniquement chez des prestataires spécialisés qui n’ont pas le droit d’imprimer des pièces d’armes à feu. On peut donc déjà supposer que la prochaine étape sera de se procurer une telle imprimante 3D pour qu’il puisse imprimer fusils, pistolets, mitraillettes…
Une partie importante des armes utilisées par les narcotrafiquants au Mexique provient des États-Unis, et notamment du Texas. Une bonne nouvelle pour les enseignant de cet Etat qui auront le droit, dès l’automne 2013, de porter une arme à feu en cours…

Imprimer des armes – Open Source

Chargement du player …


Site de Defcad