BlogActusDes chercheurs ont montré que la galaxie n’est pas plate dans un nouveau modèle 3D de la Voie Lactée

Des chercheurs ont montré que la galaxie n’est pas plate dans un nouveau modèle 3D de la Voie Lactée

Six années de suivi d’une classe spéciale d’étoiles ont donné un nouveau modèle 3D amélioré de notre galaxie, basé sur une observation directe plutôt que sur des cadres théoriques. Et bien que personne n’ait jamais pensé que la était plate, les courbes sur ses bords ont été caractérisées avec plus de précision que jamais.

Des chercheurs de l’Université de Varsovie en Pologne ont relevé ce défi il y a quelque temps avec le désir d’observer la forme de la galaxie directement plutôt qu’indirectement. Bien que nous ayons une bonne idée de la forme, cette idée est basée sur des modèles qui impliquent des hypothèses ou des observations d’autres galaxies. Ils ont découvert qu’un certain type d’étoile possède des qualités spéciales qui nous permettent de dire exactement à quelle distance il se trouve : les étoiles variables céphéides. L’équipe a localisé des milliers d’étoiles variables Céphéides dans le ciel via le programme Optical Gravitational Lensing Experiment, un projet qui surveille la luminosité de milliards d’objets stellaires.

Ils ont soigneusement catalogué et observé ces Céphéides (en surbrillance dans l’image du haut) pendant des années, et à partir de mesures répétées, a émergé un portrait de la galaxie – un portrait courbé.

« La n’est pas plate »

« Notre carte montre que le disque de la Voie lactée n’est pas plat. Il est tordu et tordu loin du centre galactique », a déclaré le co-auteur Przemek Mroz. « C’est la première fois que nous pouvons utiliser des objets individuels pour montrer cela en trois dimensions », a-t-il déclaré, « aussi éloignées que la limite attendue du disque galactique ».

La galaxie se courbe d’un côté vers le haut et de l’autre en bas, un peu comme un chapeau avec le bord vers le bas et le dos en haut. La cause de cette courbure est inconnue, mais bien sûr, il existe de nombreuses théories contradictoires. Un appel proche avec une autre galaxie ? Matière noire ? Ils y travaillent.

Les chercheurs ont également pu montrer, en mesurant l’âge des étoiles, qu’elles avaient été créées non pas régulièrement, mais en grappes – preuve directe que la formation d’étoiles n’est pas nécessairement constante, mais peut se produire par rafales.

Publié le 2 août 2019 à 15:30, par :
Yolanda

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches