Thierry Vincent, journaliste d’investigation à Canal+, a été matraqué par des CRS lors de la manifestation sur les retraites. Le journaliste qui brandissait sa carte de presse n’a pas été épargné par les CRS qui n’avaient pas pour ordre de maintenir l’ordre mais de renvoyer les gens chez eux.
C’est un autre journaliste, Hugo Hayat, qui filme la scène pour Moas Presse :

La scène s’est déroulée mardi vers 19h30/20h alors que la majorité des manifestants s’étaient dispersés. Il y avait à peu près 300 personnes réunies autour d’un feu de joie, beaucoup d’étudiants notamment. La contestation était totalement pacifique
Des pompiers sont intervenus mais la foule les a empêché de passer. A partir de là, il y a eu la première charge policière. Ça a tout de suite frappé très fort. Thierry Vincent, journaliste d’investigation à Canal+, a été matraqué alors qu’il brandissait sa carte de presse. Beaucoup de photographes et d’étudiants ont subi la même chose, j’ai même vu une femme et sa fille être victimes de violences policières

MAJ : Nouvelle vidéo avec le caméraman de TF1 qui lui aussi se fait matraquer :

Source : Ozap