Des peintures iconiques recréées sans leurs célèbres personnages

Durant des siècles ceux qui sont dotés d’un don artistique n’ont cessé de gâter l’humanité de magnifiques œuvres d’art. Grâce à la technologie du numérique une artiste recrée des peintures iconiques en enlevant tous les personnages.

Un projet de recherche ambitieux

L’artiste new-yorkaise Yulia Pidlubnyak a l’art de réactualiser des peintures iconiques du monde. Son projet a débuté il y a à peu près un an.

L’artiste tentait de comprendre les techniques d’éclairage de différentes photographies. Elle cherchait à savoir ce qui rendait les images tellement réalistes. Elle a alors commencé à étudier les méthodes des peintres pour mettre en avant les espaces. Elle voulait comprendre les jeux de lumière et des ombres.

Actuellement, Pidlubnyak travaille dans un cabinet d’architecture. Mais dans sa soif de connaissances, elle a mis en place un projet artistique intitulé « Re-ymagined ». Ce dernier vise à donner un aperçu numérique de célèbres tableaux. Cela avant que les œuvres ne deviennent de grandes toiles célèbres.

Pour ce faire, Pidlubnyak modifie surtout les peintures d’artistes légendaires, tels que Grant Wood, Edward Hopper, Andrew Wyeth. Le fait que les personnages principaux soient absents des peintures les rendent fascinantes. Les représentations laissent place à des décors vides.

Un processus de travail bien rodé

Pour faire ses représentations, l’artiste utilise l’infographie pour ôter les personnages des peintures. Une démarche qui rend l’œuvre encore plus réaliste et intemporelle. Ce qui rend le travail de l’artiste encore plus original, c’est l’effet de fermeture que ses œuvres entraînent.

Il s’agit du principe psychologique de la Gestalt. En effet ce phénomène est dû à un mécanisme automatique du cerveau à vouloir remplir les vides.

Le travail de Pidlubnyak se fait en trois dimensions grâce à un logiciel de modélisation l’Autodesk 3ds Max. Tout d’abord elle construit la géométrie, puis les ombres et enfin les textures et l’éclairage. Ce processus lui permet de faire correspondre les images aux originaux.

Sa première tentative fût avec le Cafe Terrace de Van Gogh pour finir au travail vivant d’Hopper, Wood et Wyeth. Elle a ensuite approfondi la méthode avec de célèbres œuvres d’art ayant un style unique et des arrière-plans convaincants.

L’artiste a fait très attention à chaque détail pour que son travail soit le plus proche possible du travail de ces grands artistes. Le résultat est complètement impressionnant.

Ainsi dans cette série de reproductions, Yulia Pidlubnyak nous pousse à admirer le décor et non plus une scène.

Les dernières publications

Laisser un commentaire

Tuxboard