BlogPhotosDes photos puissantes permettent aux gens de réagir aux commentaires blessants sur leur peau

Des photos puissantes permettent aux gens de réagir aux commentaires blessants sur leur peau

Les commentaires sur les photos ou images que l’on publie sur les réseaux sociaux sont souvent offensants. Certains internautes ne montrent aucune compassion pour les personnes qui ont des problèmes cutanés. Ils leur font des commentaires blessants. C’est pour cette raison que le photographe New-yorkais Peter DeVito a donné à ces victimes la possibilité de riposter à des questions insensibles posées à propos de leur apparence.

La bataille de DeVito

Ce photographe a depuis longtemps travaillé avec des personnes ayant des problèmes cutanés. Avant, il collaborait en général avec des gens qui souffraient d’acné. Désormais, il a porté son attention sur ceux qui ont des problèmes de l’épiderme encore plus graves dont l’albinisme, l’alopécie et le vitiligo.

Au lieu de prendre des portraits de ses modèles et de les publier directement, Peter DeVito publie d’abord les questions qui ont été posé aux mannequins. Après avoir pris les photos, ces modèles pourront donner des réponses à travers des secondes photos partagées dans un post Instagram. C’est aussi sur ce réseau social de partage de photos que Peter a pu trouver ses sujets.

Des agences de mannequins et une compagnie appelée CHNGE étaient ouvertes à discuter des problèmes de la peau et les questions auxquelles les personnes qui ont ces soucis ont été constamment confrontés.

Les raisons de Peter

Selon Peter dans sa déclaration au métro, le but de son opération est de montrer à tout le monde comment on doit photographier tous les différents types de personnes dans le monde. C’est une manière particulière qui permet de représenter avec exactitude le monde dans lequel on évolue.

Il a donc envie de faire passer des messages à travers ses photos. D’abord, il a envie de dire que tout le monde mérite d’être regardé de la même manière même les personnes qui ont des problèmes de peau.

Ensuite, que tout le monde peut avoir ses particularités. Et enfin, il a aussi envie de dire que les défauts peuvent se transformer en qualité et en authenticité. La façon de voir et de juger ces personnes qui ont des problèmes cutanés doit alors changer.

Qu’est ce qui ne va pas avec votre peau ?

"what's wrong with your skin?" – @peterdevito x @chnge x @yvesmark.chery – SWIPE to read Yvesmark's thoughts➡➡➡

A post shared by PJ DeVito (@peterdevito) on

Mais nous l’enlevons quand nous le pouvons

"but you'd remove it if you could – @peterdevito x @chnge x @sruhtaylor – SWIPE to read Sarah's thoughts➡➡➡

A post shared by PJ DeVito (@peterdevito) on

Combien de temps est-ce que cela a pris pour le dessiner ?

"how long did it take to draw those?" – @peterdevito x @chnge x @kokeadile – SWIPE to read Kokie's thoughts➡➡➡

A post shared by PJ DeVito (@peterdevito) on

Nous ne pouvons pas être noirs

"you can't be black" – @peterdevito x @chnge x @keenanjavon – SWIPE to read Keenan's thoughts➡➡➡

A post shared by PJ DeVito (@peterdevito) on

Qu’est-ce qu’il y a sur ton visage ?

"what's on your face?" – @amberrmarinescu for @i_d – SWIPE to read Amber's thoughts➡➡➡LINK IN BIO for full article?

A post shared by PJ DeVito (@peterdevito) on

Publié le 27 juin 2018 à 10:31, par :
Ambre Leclerc

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches