Différence Balles à Blanc Balles réelles

difference balle a blanc balle reelle 

Suite à l’actualité de la fusillade de Carcassone, voici 2 balles, celle de gauche est une vraie balle, l’autre est une balle à blanc (avec le bout blanc, d’où son nom). Découvrez la réponse du ministre de la Défense Hervé Morin concernant l’erreur du remplacement des balles à blanc par des balles réelles :

Cette bévue est ahurissante quand on la sait commise par un sous-officier confirmé. Avec son étui couleur kaki et son ogive effilée à l’aspect cuivré, la munition réelle du Famas est en effet plus lourde que la cartouche d’exercice «couleur aluminium», marquée de blanc. Même les moins expérimentés ne peuvent s’y tromper en théorie. Les balles réelles sont utilisées dans trois missions : exercice sur un champ de tir, gardes de points sensibles ou patrouilles Vigipirate.

2 réflexions au sujet de “Différence Balles à Blanc Balles réelles”

  1. Ce que je m’explique pas non plus c’est que soit disant il a tiré à blanc précédement et que c’est en changeant de chargeur qu’il se serait trompé.
    Mais voila pour pouvoir tirer à blanc il faut un bouchon (BTB dans le jargon pour bouchon de tir à blanc) il permet de remplacer la force de la balle réelle et permettre ainsi la mise en mouvement des pièces internes de l’arme afin d’ejecter la douille tirée et re-introduire une nouvelle cartouche. Le canon n’aurait pas du resister à la présence du bouchon au bout du fusil et ce mettre en choux fleurs ou même détruire en partie la partie arrière de l’arme.

  2. Je ne connais pas du tout l’univers de l’armée et des armes mais c’est quand même insensé de se tromper de cartouches quand on réalise une démonstation

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard