BlogSérie TVDoctor Who : Fin de saison, nouveau trailer et quelques news

Doctor Who : Fin de saison, nouveau trailer et quelques news

doctor who season finale

Cher sérivore, tu le sais certainement, le season finale de vient d’être diffusé. Une bonne raison pour revenir sur cette saison 8 , chargée en surprises et rebondissements.

Au programme un petit débrief, des news et quelques spoilers (ils seront notifiés le moment venu. Si vous êtes impatients, ils se sont installés en fin d’article).

Avant d’entrer dans le vif du sujet, une petite explication s’impose pour ceux d’entre vous qui ne connaitraient pas encore la série (pauvres de vous).

Alors Jamie, c’est quoi ?

Et bien Fred, Doctor Who est la série de science-fiction la plus vieille au monde. Suite à sa première diffusion en 1963, le Docteur explose les scores et se lance dans 26 saisons, avant de cesser toute activité en 1989 faute d’audience.

C’est en 2005 que la série est dépoussiérée et remise à l’antenne avec, aux commandes du TARDIS, l’acteur Christopher Eccleston. A partir de ce moment la communauté de fans ne cesse de croître, si bien que lors de la célébration des 50 ans de la série, environs 77 millions de spectateurs attendaient devant leur poste. Pour couronner le tout, cet épisode à été diffusé en même temps partout dans le monde, ce qui a permis à la série d’obtenir le record de « la plus large diffusion mondiale en simultané d’une série TV » dans le Guinness World Record. En ce qui concerne le scénario, les personnages et l’univers en général, l’idéal pour tout comprendre est de regarder la vidéo ci-dessous. La vidéo date un peu (2013), mais malgré les nouveaux acteurs, le concept reste le même.
Si, une fois visionnée, cette vidéo vous a donné envie d’en apprendre plus, regardez aussi le film « Doctor Who, an adventure in space and time » sorti à l’occasion des 50 ans de la série. Il raconte la création du show. Après ça, croyez le ou non, vous rejoindrez la secte des Whovians.

Saison 8, le débrief’

Maintenant qu’on connait tous le sujet, débutons.
En 2013, la nouvelle tombe : Matt Smith (le 11ème docteur) nous abandonne lâchement pour vivre sa vie d’acteur, loin, très loin de nous dans le temps et l’espace. Après une énième régénération, nous découvrons un docteur perdu, vieux et écossais interprété par Peter Capaldi. Le fan le connait : Capaldi a déjà un pied dans l’univers du docteur. Il avait déjà interprété un personnage dans l’épisode « la chute de Pompéï » (S04E02) et dans la série spin-off Torchwood. Agé de 56 ans (bonjour qu’il est vieux),  il a été récompensé pour ses talents d’acteur de comédie par les British Academy Awards.

Evidemment, qui dit nouveau docteur, dit nouveau style. Des changements physiques « en veux-tu en voilà », en commençant par les habits : on a abandonné le noeud papillon et opté pour le long manteau noir et les dr Martens. Le TARDIS, lui aussi, a changé suivi par le générique de la série. Mais le plus gros changement pour les fans aura été l’âge du docteur. Eh oui, après trois ans d’un Matt Smith dans la trentaine (le plus jeune docteur de la série), on découvre un cinquantenaire qui interprète un homme sombre et un peu perdu. Un changement radical dont avait clairement besoin la série : après tout, le personnage est vieux. Suite à un peu plus de 200 ans de promenades et d’aventures aux quatre coins du temps, rien d’étonnant à ce que le seigneur du temps en ressente l’usure. On ne parle pas seulement du physique de l’acteur mais aussi de son jeu. Beaucoup plus dur, pessimiste, en proie au doute et à l’erreur, le 12ème docteur semble plus humain.
Pendant ce temps Clara Oswin Oswald, elle, prend de l’assurance : le personnage évolue, et assure la transition entre Matt Smith et Capaldi. Clara remet en question les actes du docteur, provoque le conflit, et prend les devants. Une vie amoureuse, plus de place pour son rôle de professeur et enfin, une femme plus forte qui prend des décisions. Des personnages qui évoluent bien souvent différemment et qui font de Peter Capaldi et Jenna Coleman, un duo qui fait mouche. Les rôles s’échangent si bien que l’on en vient à douter de qui est le docteur et qui est son compagnon.

Jenna Coleman Peter Capaldi Doctor Who

 

Une bonne saison, une réussite malgré une transition qui s’annonçait difficile, mais une ombre plane sur le show… les audiences.

Après un très bon démarrage (le premier épisode à réuni 5,8 millions de téléspectateurs britanniques) les internets s’affolent. Le second épisode subit une baisse de 1,6 millions de téléspectateurs soit 5,2 millions de britanniques. Par la suite, aucun épisode de la saison n’a dépassé la barre des 5,45 millions, score effectué par le dernier épisode de la saison. Les hypothèses fusent, et très vite, on suppose que le nouveau docteur fait fuir ses adeptes. En réalité, plusieurs facteurs jouent sur les chiffres d’audience. Tout d’abord, ces chiffres ne prennent en compte que les audiences calculées à l’heure de la diffusion de l’épisode, oubliés donc, les VOD streaming, et audiences d’éventuelles rediffusions.

De plus la série fait face à la concurrence, et pas des moindres, le retour de X Factor sur ITV. Une fois ces données prises en compte, on relativise les chiffres du docteur. Ils ne sont effectivement pas extraordinaires, mais ils sont stables.

SPOILERS, trailer, news et Nick

C’est donc sur Death in Heaven que se termine la première saison de Capaldi. Cette épisode qui fait suite à Dark Water aura duré une heure, au lieu des 45 minutes habituelles. Un season finale qui aura su nous tenir en haleine et nous surprendre.

Mesdames et Messieurs, c’est l’heure du SPOILER ! Alors si tu n’as pas vu la saison ou juste les derniers épisodes, ferme les yeux. Ou change de page.  Ou fais les deux comme tu veux.

Nous avons passé une saison à essayer de comprendre qui était cette Missy, ce qu’était sa terre promise, et nous voilà fixés lors de la première partie du season finale. Lors de cet épisode éprouvant pour les nerfs, un des plus grands ennemis du docteur nous revient sous les traits d’une femme de l’époque victorienne. C’est avec un petit air de Irene Adler dans Sherlock (à la fois mystérieuse et effrayante) au style largement inspiré de Mary Poppins que le est de retour, pour le plus grand plaisir des fans.
Pour les retardataires, le est au docteur ce que Moriarty est à Sherlock Holmes : son équivalent maléfique.

Tout comme le docteur, son nom est inconnu. Lui aussi maître du temps, il peut se régénérer mais ce que nous ignorions c’est qu’il le pouvait sous des traits féminins.

le maitre doctor who

Ces dernières années, les fans ont commencé à envisager l’idée de voir un jour le docteur se régénérer en femme. Et pour cause, les personnages féminins dans la série sont nombreux aussi bien en tant que personnages secondaires que principaux. Steven Moffat a entendu les fans de la série et nous voilà avec une « maitresse du temps », une femme à deux coeurs. La possibilité pour un maitre du temps de se régénérer en femme est aujourd’hui prouvée, mais il est aussi probable que le retour du maître/Missy soit pour les scénaristes de la série une façon d’éviter que cela n’arrive au personnage principal. Cette fin de saisons soulève beaucoup de questions et le show finit de nous taquiner sur le sujet lors de la déclaration de Clara durant du 12ème épisode : « Go home! Go be a king or something (…) or queen you know, whatever.. ». En attendant, c’était un pari osé de la part de Mr Moffat : savoir ramener un personnage aussi important que le maître en provoquant tant de surprise chez le spectateur, c’est du travail d’artiste.

 

Du travail d’artiste oui, mais qui n’a pas séduit tout le monde: « don’t cremate me » comprendre « Ne m’incinérez pas » c’était le sombre thème de l’épisode DarkWater qui a valu à la chaînette recevoir des plaintes de la part de certains téléspectateurs. Ces derniers n’appréciaient pas que la mort ou plus précisément la crémation, soit le sujet de l’épisode. A cela la chaîne à répondu :

Doctor Who est un drama familial qui a pour longue tradition de traiter certaines des questions des plus fondamentales sur la vie et la mort. Nous étions conscients des thèmes abordés dans l’épisode Dark Water et nous sommes convaincus qu’ils sont appropriés dans le contexte de science-fiction de la série.

De quoi en faire taire plus d’un.

 

Un scénario sombre et une fin de saison qui l’est tout autant, mais ne pleurez pas terriens, la vous offre du réconfort.

Eh oui, ceux d’entre vous qui ont eu la patience de regarder le générique de fin du dernier épisode jusqu’au bout on découvert le teaser du prochain épisode. On y voit un certain Nick Frost (Hot Fuzz, Shaun of the dead, Paul, Mr Sloane) vêtu de rouge et de blanc.

La a révélé la bande annonce de l’épisode et l’a accompagné d’une bonne nouvelle : il semble que la récente séparation du docteur et de son acolyte ne soit pas définitive. Jenna Coleman sera de la partie. Toutefois méfiez vous, l’épisode de Noël permet souvent à la série de faire de gros changements et notamment au niveau du casting. L’occasion, peut-être, de dire adieu à Clara et de rencontrer un nouveau compagnon pour la saison 9, dont le tournage débutera en janvier.

Publié le 10 novembre 2014 à 9:06, par :
Jeff

Jeff est une fille. Sérivore, à la recherche du synopsis parfait et donc insatisfaite devant l'éternel. Jeff croit en la puissance des Internets, aux complots des chats aux pouces opposables pour dominer le monde et en Cartman.

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches