BlogSport5 exploits de clubs français en match retour de Coupe d’Europe

5 exploits de clubs français en match retour de Coupe d’Europe

photo exploit clubs francais coupe europe

Après un match aller très difficile perdu contre le FC Barcelone 3 buts à 1, le PSG va devoir réaliser ce soir l’un des plus grands exploits de l’histoire des clubs français en Coupe d’Europe pour se qualifier. Et même si ses chances sont minimes, il faut se rappeler que d’autres clubs ont déjà réussi des remontées extraordinaires après avoir été largement battu lors du match aller. De l’exploit du FC Metz en 1984 à l’AS Monaco plus récemment, retour sur ces clubs français qui se sont qualifiés malgré tous les pronostics. Parce qu’il faut bien quelques raisons d’y croire…

FC Barcelone – Metz, 1984

Si le Paris-Saint-Germain devait prendre exemple sur un club français, c’est bien le FC Metz. En octobre 1984, le club perd 4 à 2 lors du match aller de seizième de finale de Coupe des coupes contre le FC Barcelone de Berndt Schuster.

Malgré l’ouverture du score du club catalan au match retour, Metz gagnera 4 à 1, avec un triplé de l’attaquant Tony Kurbos.

AS Monaco – Real Madrid, 2004

Après avoir gagné 4 buts à 2 à la maison en quart de finale de la Ligue des Champions, les Galactiques se déplacent à Monaco en toute confiance. Sauf que face aux Zidane, Beckham, Ronaldo et Raul, l’équipe de Didier Deschamps réalisera l’un des plus grands matchs de son histoire, avec notamment un doublé de Ludovic Guily. Score final : 3 buts à 1. Monaco ira cette année jusqu’en finale.

Bordeaux – Milan AC, 1996

En quart de finale aller de la Coupe de l’UEFA, le grand Milan AC de Weah et Baggio bat facilement les Girondins de Bordeaux 2 à 0 dans son stade de San Siro. Au match retour, l’équipe de Gernot Rohr renversera la vapeur, grâce à son trio magique composé de Zidane, Lizarazu et Dugarry, et remportera le match 3 buts à 0.

Saint-Étienne – Split, 1974

En huitième de finale aller de C1, les Verts subissent une lourde défaite 4 buts à 1 contre les Yougoslaves de Split. Un match retour qui s’annonce très difficile, d’autant qu’à cette époque, jamais un club français n’avait remonté trois buts d’écart en Europe.

Après un score de 1 – 1 à la mi-temps, Saint-Étienne plantera 3 buts en 20 minutes, puis gagnera grâce à un coup franc pendant les prolongations. Le stade Geoffroy-Guichard, en ébullition, sera décrit dans la presse comme un « chaudron ». Une légende est née…

PSG – Real Madrid, 1993

Le PSG a déjà réalisé un exploit en Coupe contre un grand d’Europe, qui plus est espagnol. En 1993, le club de la capitale perd 3 buts à 1 au match aller de la Coupe de l’UEFA. Au Parc, le match retour passe par tous les scénarios. D’abord 3 buts de Weah, Ginola et Valdo qui qualifient les parisiens, puis un but du madrilène Zamorano à la 94e minute qui envoie les deux équipes en prolongations.

C’était sans compter sur Antoine Kombouaré, qui qualifie une minute plus tard le club pour sa première demi-finale européenne. Un match de légende.

Publié le 21 avril 2015 à 17:01, par :
Julien // Twitter

Parisien voyageur. J’espère encore voir un jour un concert des Pink Floyd. Aussi fondateur du site Un Jour de Plus à Paris.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches