Faites le mur Film de Banksy


Découvrez le film Faites le mur ! (Exit Through the Gift Shop) réalisé par Banksy. Le docu sur les plus grands (et mystérieux) artistes du Street Art (voir les plus belles oeuvres de Street Art en 2011). Je l’ai vu hier soir sur Canal et c’est vraiment une claque ce documentaire, qu’on connaisse cet art de rue ou non.
Résumé :

Thierry Guetta, un commerçant français excentrique, documentariste amateur vivant à Los Angeles et présenté dans le film comme le cousin de l’artiste Space Invader, aurait amassé une considérable archive d’interviews et d’actions de Zevs, Shepard Fairey, André, etc. A mesure qu’il filme de manière compulsive la nouvelle génération de l’art urbain, son obsession pour Banksy, le célèbre pochoiriste britannique se fait plus dévorante. Ils se rencontrent enfin. Banksy incite Guetta – au vu de la médiocrité de ses productions audiovisuelles – à se tourner vers l’art urbain. C’est alors que naît l’artiste Mr. Brainwash.

Avec Banksy qu’on ne présente plus, Shepard Fairey (OBEY), Thierry Guetta (Mr. Brainwash), Rhys Ifans, Space Invader, Jay Leno et Joshua Levine.

Chargement du player …

En DVD sur Amazon

Les dernières publications

23 réflexions au sujet de “Faites le mur Film de Banksy”

  1. à recommandé chaudement : la moral a la faim est sans appel !!! et surtt en dis long sur les manière de faire de certains pour faire de l’argent… j’ai été sur le cul aussi joe a la fin :)

  2. Je l’ai vu. C’est juste formidable … Mais je me demande toujours dans quelle mesure Mr. Brainwash est sincère ou si c’est juste un gros canular …

  3. moi aussi j’ai senti une grande complicité entre Banksy et Thierry Guetta au point que je me demande si Brainwash n’est pas l’invention de Banksy pour mieux critiquer le systeme qu’est devenu le street art. D’ailleurs la morale de Banksy c’est en gros dire que « Brainwash n’a pas respecté les régles du street art, mais c’est justement ne pas respecter les règles que de faire du street art »

  4. @iPsen : explique stp, j’arrive à la même conclusion que YannBD. Mes recherches google ne m’apprennent pas grand chose sur ce fameux Brainwash…

  5. brainwash n’est pas un artiste disons le tt de suite !!! c’est un business man, une saloperie comme il en existe bcp aujourd’hui… etant graffeurs depuis lgtps moi ce que j’en ai retenu, c’est que cette grosse crapule de Thierry Guetta ( guetta, guetta, mais ca serai pas juif ca ? ) a niquer tt le monde en faisant du street art business industriel pour bobo americains. Bref cette pratique totalement marginal à été detournée pour en faire de l’argent au détriment de ceux qui ont toujours poussé cette art sans jamais rien en contrepartie !
    je vous laisse réfléchir a la conclusion vous mm…

  6. très déçu par ce docu, si il y a un message codé dans ce film, il est vraiment bien caché, par ce que j ai rien pigé; franchement les jeunes qui graphe le pont à coté de chez moi ont plus de tallent que Brainwash…

  7. Merci Joe, je l’ai vue il y a quelque semaines, et ça m’a vraiment beaucoup plu, du début a la fin, le film est superbement monté, et la grosse claque dans la gueule a brainwash a été si doucement introduite, sans méchanceté ni rien.

    Bref, les bobos continuent a porter des casquettes OBEY, et leurs parents d’acheter du Banksy…

  8. Vu il y a 6 mois. Quelle merde ce Guetta… Ce personnage qu’il se construit est pathétique et la façon dont il traite les gens pour son expo de croutes à chiotte…
    La séquence où Banksy regarde pour la première fois le montage final de Guetta… Fou rire de 10 minutes!
    Les 2 – 3 minutes qui suivent montrant ce « film » ont été les plus épileptiques, gerbantes et terrifiantes de ma vie… C’est quoi ce truc de taré???? C’est inregardable…
    Au passage chapeau à Banksy qui continue la lutte. Un sacré bonhomme ce putain d’artiste

  9. Haha. YannBD t’as presque compris. Bien sur que c’est un canular. Mr Brainwash ( personnage inventé ) ou comment dénoncé l’utilisation du street-art à des fins économique. Surfer sur la vague du street art pour s’en mettre pleins les poches. Voilà ce que dénonce Banksy

  10. Même avant de voir ce film vraiment très très bien, je n’aimais pas Guetta, mais quand je l’ai vu, je l’ai encore moins aimé. Tous ces autres artistes présents dans le film ont tellement plus de mérite.
    Bref, à regarder :)

  11. @iPsen, je pense que tu es passé à côté… n’oubliez pas qu’Exit Through the Gift Shop (le titre original du film, qui est d’ailleurs bcp plus fort et parlant que la trad française bidon) est un film DE BANKSY, pas un documentaire d’Envoyé Spécial, ni un Zone Interdite… un film DE BANKSY !
    Creusez un peu le travail de Banksy, vous allez vite comprendre que ce n’est pas le genre à passer 6 mois sur un pauvre docu sur le street art.

    Bien sûr que MBW est une invention de Banksy, c’est une oeuvre de Banksy, qui critique avec acidité tous les pseudo street artists qui se sont découvert récemment une passion pour ce nouvel art, devenu bien trop lucratif.

  12. Je ne sais pas à quel degré prendre ce film, est-ce que c’est un gros canular orchestré par Banksy ? Dans le cas contraire, le film est très décevant

  13. @ jrm je n’ai pas du tt compris que MBW etait une « invention » de banksy au contraire ! bref dans mon entourage ayant vu le film on arrive tous a la mm conclusion :)

  14. Ceux qui croient, après avoir vu le film, que le sujet est le street-art sont bien passé à côté de la plaque. Comme ceux dans le film qui font la queue pour l’expo de MBW.

  15. jpense que dans son film banksy exprime l’idee que le graffiti , le street-art et l’art en general ne peut pas cohabiter avec des valeurs liees a l’argent.

    les valeurs vehiculées par de vrais artistes ne peuvent toucher ni de pres ni de loin les valeurs du liberalisme (economique).

    quand il dit que ‘au final ce n’est pas tout le monde qui peut faire de l’art , ce n’est pas pour dire , certains sont nees avec du talent et d’autres non.
    Je pense qu’il dit ca dans le sens ou , chacun est libre de se tourner vers une discipline artistique a partir du moment ou il a bien cerné quels en etaient les enjeux .

    si tu devient crs pour casser du rebeu , t’es pas policier , t’es qu’un pauvre rasciste
    si tu vas a un matche de foot pour te battre ,t’es pas un supporter .
    et si tu fais de la peinture pour gagner plein de tunes t’es pas un artiste.

    @ipsen : jvois pas ce que les juifs ont a faire la dedans ? si t un graffeur antisemite t’a rien compris garcon

    peace love unity

  16. « Je ne pense pas qu’il soit possible de faire de l’art inspiré par la pauvreté puis d’empocher tout le pactole. Ça serait trop ironique, même pour moi. »
    « J’admire la manière dont le capitalisme trouve une place même à ses ennemis. »

  17. sans rentrer dans les derniers débats : ce putain de MBW c’est un acteur embauché par Banksy pour son film, ou c’est un vrai mec? Parce que même si le personnage devient de plus en plus caricatural au fil du film, il est tellement réel au début…
    en plus je capte plus rien, sur le site de Banksy il répond à une question : Are you still friends with Mr. Brainwash?
    I like to think so. When I asked him what he thought about the film he said “This is a cult movie, this is a classic movie, this movie stands alone – like The Godfather.”
    Ca aussi ce serait inventé?
    et cette année, le photographe de Run DMC lui aurait fait un procès.
    voila je capte vraiment pas le trip ce coup la…

  18. Très bon docu de Banksy se regardant dans un miroir déformé par le buisness du street art. Mais si tout ceci est entouré de supercheries, de manipulation ou autres, il y a bien ici quelquechose de bien réel.

    C’est cette incroyable collection monumentale et inestimable des heures de vidéos tournées par Thierry Guetta à l’époque oO’ un véritable trésor (bien plus important que les books des graffeurs consignés par la RATP et menacés de destruction même si cela reste une pure folie). Bansky devrait protéger / numériser tout ça et proposer un documentaire, voir une série pour partager tout ça. Revoir les premières actions d’Invader, Zevs, Fairey, André et autres génies de cette époque, même en 4/3 noir et blanc ce serait un pur délire !

    NB : Pour les amateurs, non dispo sur dvdrip ou streaming, je vous conseille le dvd entier avec une partie bonus des plus intéressante ;)

  19. L’utilité de tout art est évidemment d’être un moyen d’expression.
    Par contre le plaisir de tout artiste (ce que je suis aussi) est d’imaginer ou d’observer la réaction de ses admirateurs.
    Banksy n’a pas créé Thierry Guetta, son grand fan, mais initié Mister Brain Wash.
    Je connais personnellement´plusieurs « Thierry guetta » tout aussi fous, exubérant et parfois insupportable.
    Observer un a admirateur d’art qui sur-réagit en se prenant lui-même pour un artiste superstar c’est déjà de l’art en sois.
    Et même si ses oeuvres ne valent rien, observer des gens devenir ses admirateurs, ça aussi c’est de l’art.

    C’est en cela que je dirais que MBW est lui-même l’oeuvre d’art.

    Une oeuvre d’art initiée par Banksy mais auto-créée par Thierry Guetta. Auto-créée sans conscience artistique par T. G., ce qui en fait une oeuvre d’art moderne encore plus intéressante…

    C’est a mon avis le sujet de ce film documentaire de Banksy, que j’ai pour ma part beaucoup aimé.

    @iPsen : Qu’est-ce que le mot « juif » a à foutre dans ton commentaire ? Les vieux clichés racistes ont la vie dure… Pov’type

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard