Fichier Edvige Explications et Informations sur Edvige

Edvige signifie Exploitation Documentaire et Valorisation de l’Information Générale. Edvige est un fichier informatique destiné à rasssembler un maximum d’informations sur les citoyens français pour le compte de la Direction Centrale du Renseignement Intérieur (DCRI), le nouveau service de renseignement policier née de la fusion des Renseignements Généraux (RG) et de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST).
Ce fichier Edvige est né d’un décret du 1er juillet 2008, destiné à remplacer l’ancien fichier des RG.

Comparé au fichier des RG, Edvige prend en compte en plus :

– Les informations des mineurs de plus de 13 ans.
– Les informations "sensibles" concernant la sexualité et la santé.

Edvige vise donc :

– Les personnes ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique, ou jouant un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif.
– Les individus, groupes, organisations et personnes morales susceptibles de porter atteinte à l’ordre public en raison de leur activité individuelle ou collective.

Edvige va contenir :

– Les informations d’identification (état civil, adresse, photos).
– Les informations fiscales, patrimoniales
– Les "déplacements" de la personne.
– Les signes physiques particuliers
– Le "comportement" et l’identité de ceux qui "entretiennent des relations directes et non fortuites" avec l’intéressé. (famille d’un dirigeant d’un groupe de supporter de football, d’un homme politique..etc…)

Tout les amis des personnes fichées seraient donc dans ce fichier Edvige.

Les personnes qui auront accès à ce fichier

– Les fonctionnaires chargés du renseignement, policiers et gendarmes spécialement habilités. Evidemment, tous les ajouts/consultations/suppressions seront enregistrés. On saura qui a consulté telle fichier à quelle heure (et heureusement, sinon bonjour les excès).

Durée de vie de la fiche Edvige

– 5 ans à partir de leur enregistrement ou de la cessation des fonctions pour lesquelles l’enquête a été menée.

Plus de 73 000 personnes ont signé à ce jour la pétition pour l’abandon du fichier Edvige, qui permet à la police de recenser notamment dès 13 ans des personnes jugées "susceptibles de porter atteinte à l’ordre public", a annoncé jeudi la Ligue des droits de l’Homme (LDH).

La pétition a été lancée début juillet sur Internet en même temps qu’un appel qu’ont déjà signé 602 organisations, a précisé la LDH dans un communiqué.
Le site de la pétition est HS à ce jour. J’espère qu’elle sera bientôt en ligne.

Les dernières publications
Tuxboard